Réservé aux abonnés

Les crises mondiales alimentent la hausse de l'esclavage moderne

Selon le rapport, près d'une personne sur huit soumise au travail forcé est un enfant. (Keystone/EPA)

Cet article a été initialement publié en anglais par Geneva Solutions.

Des millions de personnes supplémentaires ont été contraintes à l'esclavage moderne au cours des cinq dernières années, selon de nouveaux chiffres publiés par l'Organisation internationale du travail (OIT) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). On estime que 50 millions de personnes ont été victimes de travail forcé et de mariage forcé en 2021, soit une augmentation de 25% depuis 2016. Une situation due aux différentes crises, telles que le Covid et les conflits armés, qui ont rendu les pays et leurs populations plus vulnérables à l'exploitation.

Pourquoi c’est inquiétant. Covid-19, les conflits, les événements météorologiques extrêmes causés par le changement climatique et d'autres crises mondiales ont exacerbé la situation en perturbant les emplois et l'éducation, en forçant les gens à migrer et en plongeant des millions de personnes dans une pauvreté plus marquée.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter