Devenir une entreprise agile ne se fait pas en un jour

Lors d’un échange entre entreprises membres de «La Fabrique de l’agilité». |  La Fabrique de l’agilité)

Avoir des collaborateurs plus autonomes, une hiérarchie plus plate, des entreprises plus flexibles… De nombreuses entreprises rêveraient de devenir plus «agiles», pour mieux s’adapter au marché en permanente mutation. Mais cette transition ne se fait pas toute seule, rappelle Le Temps, qui livre quelques pistes.

Pourquoi on en parle. La pandémie a accéléré une envie chez beaucoup d’entreprises de se réinventer. Adopter un modèle plus «agile» n’est cependant pas sans risques et il faut en avoir conscience: La volonté d'être trop rapide et de sauter des étapes peut mener à l'échec.

Les collaborateurs peuvent aussi se retrouver dans le flou lorsque la hiérarchie est plus plate. Et une agilité organisationnelle mal implémentée pourrait amener davantage de pression sur les salariés, sollicités en tous lieux et en tout temps.

Apprendre de autres et avec eux. Pour éviter ces écueils, se former aide. En se faisant accompagner si besoin par une société externe experte. Mais aussi en côtoyant d’autres entreprises qui expérimentent des modèles agiles. Un nouveau réseau, «La Fabrique de l’agilité», a précisément pour objectif de permettre un échange des bonnes pratiques… et d’éviter les mauvaises.

link

A lire dans Le Temps