#valais


S'abonner
| | News

«On n'est pas des héros, juste des professionnels qui ont besoin d’une vie en dehors du boulot»

En octobre 2020 dans l'unité de soins intensifs de l'Hôpital du Valais à Sion. | Hôpital du Valais / Arnaud Pellissier

On le dit fatigué, épuisé même. Deux ans après la découverte du Sars-CoV-2, le personnel soignant affronte une cinquième vague épidémique. Où puise-t-il sa motivation? A quel point la situation hospitalière est-elle problématique? Cette semaine, infirmiers et médecins romands racontent leur cinquième vague. Plusieurs voix pour décrire différentes réalités. Après l’Hôpital du Jura, direction l'Hôpital du Valais.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | Interview

Antoine Flahault: «Je n'ai jamais pensé que le ski était un danger pour l’épidémie»

Dans la station de Villars-Gryon-Les Diablerets en février 2019. | Keystone / Anthony Anex

A l’issue de la saison de ski, plusieurs politiciens valaisans se sont réjouis d’avoir maintenu les stations ouvertes malgré l’épidémie. Antoine Flahault, directeur de l’institut de santé globale de l’Université de Genève, revient sur les conséquences épidémiologiques de l’ouverture des domaines skiables. Pour l’épidémiologiste, le choix de l’ouverture, très controversé, n’était pas une erreur.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| Opinions

Ma rencontre avec Christophe Darbellay, président par tempêtes

Géraldine Savary

Toutes les deux semaines, Géraldine Savary contribue à Heidi.news au travers d’une rencontre afin de dessiner, article après article, une constellation de personnalités dont le tracé serait totalement subjectif, aléatoire et transparent.

| | News

Covid-19: Les bars et les restaurants fermeront à 22h en Valais

Le président du conseil d'Etat Valaisan Christophe Darbellay s'exprime en portant un masque de protection facial lors de la conférence de presse du Conseil d'Etat du canton du Valais en vue de la 2ème vague de la pandémie de Coronavirus ce mercredi 21 octobre 2020 à Sion. Keystone ¦ Laurent Gillieron