#union européenne


S'abonner
| | news

L’Europe unit ses compétences scientifiques dans la lutte contre le coronavirus

Shutterstock / Alberto Garcia Guillen

Mardi 7 avril, les ministres en charge de la recherche et de l’innovation des pays membres de l’Union européenne ont adopté, via une réunion informelle par vidéoconférence, un plan d’action coronavirus qui coordonne la coopération de recherche et d’innovation dans l’Espace européen de la recherche. Le même jour, Mauro Ferrari, président du Conseil européen pour la recherche, quittait ses fonctions, indiquant avoir échoué à impulser une réponse scientifique européenne coordonnée contre le coronavirus.

| | news

«J’ai perdu foi dans le système»: le président du Conseil européen pour la recherche démissionne

Mauro Ferrari, en mai 2019, dans son adresse en tant que futur président de l'ERC. | European Research Council, DR

Exceptionnellement, nous avons décidé de mettre cet article à disposition gratuitement de tous nos lecteurs, tant ces informations sont utiles pour comprendre l'épidémie en cours. L'information a néanmoins un coût, n'hésitez pas à nous soutenir en vous abonnant.

Trois mois à peine après sa nomination, le scientifique italien Mauro Ferrari, président du Conseil européen pour la recherche (ERC), a claqué la porte de l’institution mardi 7 avril 2020, en pleine crise sanitaire. Dans sa lettre de démission, publiée par le Financial Times, il explique avoir échoué à impulser une réponse scientifique européenne coordonnée contre le coronavirus et indique avoir «perdu foi dans le système lui-même».

Pourquoi c’est important. L’épidémie a vu les pays du monde se replier sur leurs frontières nationales et gérer la crise sanitaire à leur échelle. Malgré de fréquents contacts et échanges d’informations, les pays de l’Union européenne n’échappent pas à la règle, et les politiques de réponse sanitaires comme les efforts de recherche et développement sont pour l’heure essentiellement nationaux. Après la crise des migrants, celle du coronavirus souligne la désunion de l’Europe.

| | radar

Réunion extraordinaire des ministres européens de la santé sur Covid-19

Les ministres européens se réunissent aujourd'hui à Bruxelles | Keystone

Les ministres européens de la santé se sont réunis ce vendredi 6 mars à Bruxelles. Ils ont discuté de la meilleure approche pour apporter une réponse coordonnée à la propagation du coronavirus. Le but du Conseil de l’Union européenne: ralentir et contenir le virus.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | radar

Bruxelles va encadrer les usages «à risques» de l'intelligence artificielle

Margrethe Vestager | Flickr

Big brother à la chinoise ou simple moyen de paiement, la reconnaissance faciale divise à Bruxelles. Pour réguler un secteur en pleine croissance et largement dominé par les Etats-Unis et la Chine, un «livre blanc» avec des pistes d’actions va être présenté par la Commission européenne.

| | radar

Malgré les pressions de Washington, Huawei accèdera au marché européen de la 5G

Le smartphone Huawei Mate 10 Pro | Pixabay

Comme le Royaume-Uni, l’UE ouvre sous conditions ses réseaux de téléphonie 5G à l’équipementier chinois Huawei. Certains domaines stratégiques lui resteront inaccessibles.

| idées

Entre Davos et Bruxelles, la Suisse face aux fracas du monde

Darius Farman

Darius Farman est actif au foraus depuis 2016 et actuellement responsable du programme de recherche Europe. Avec Fréderic Maurer et Cenni Najy, il vient d'y publier deux propositions pour sortir le projet d’accord institutionnel Suisse-UE de l’impasse.

A peine entamé, le cru 2020 du WEF illustre déjà les soubresauts de la politique internationale. L’allocution de Donald Trump, quasi exclusivement tournée vers ses concitoyens étatsuniens, symbolise de manière éclatante le virage unilatéral amorcé par la première puissance mondiale. Côté suisse, la rencontre entre Simonetta Sommaruga et Ursula von der Leyen confirme que l’UE n’infléchira globalement pas sa position sur l’accord institutionnel.

| radar

L’UE va-t-elle valider l'étiquetage spécifique du vin produit dans les colonies israéliennes?

Ce nectar s’exporte partout dans le monde. Dans certains pays, son étiquette ne le différencie pas des crus produits à l’intérieur des frontières de l’Etat hébreu. A la demande du Conseil d’Etat européen, il pourrait en être autrement pour l’UE qui souhaite respecter le droit international. La Cour de justice est censée décider aujourd’hui si le «vin des colonies» mérite ou non un étiquetage spécifique notifiant sa provenance aux acheteurs.

link

The Times of Israël

| radar

Recep Tayyip Erdogan en visite chez Viktor Orban pour parler d’une coopération stratégique avec l’UE

Le premier ministre hongrois reçoit aujourd’hui le président de la Turquie, une semaine après la visite de Vladimir Poutine à Budapest. La Hongrie qui est l’un des seuls pays à soutenir toutes les démarches controversées d’Ankara, discutera stratégie et crise migratoire à l’occasion de ce sommet.

link

Euronews

| | radar

Des Prix Nobel pétitionnent pour que soit réintroduit un Commissaire européen à la recherche

Le palais de Berlaymong, siège de la Commission européenne | Wikipedia/Andersen Pecorone

Plus de 9000 scientifiques de toute l’Europe, incluant 19 Prix Nobel, ont paraphé une lettre ouverte demandant à la Commission européenne (CE) de réintroduire le titre de Commissaire européen à l’éducation et la recherche, qui a disparu de la liste des 18 Commissaires présentée le 10 septembre par la nouvelle présidente de la CE, Ursula von der Leyen, explique la revue Physics World.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | radar

A la tête de l'UE, la Finlande agira pour une Europe zéro carbone en 2050

Lundi 1er juillet, la Finlande prend pour six mois les rênes de l’Union européenne. Le premier finlandais a annoncé la couleur: il souhaite convaincre, d’ici six mois, les derniers Etats-membres réfractaires (ceux qui dépendent du charbon) à l’idée de faire de l’UE une région sans émission de carbone à l’échéance 2050.

| | news

Au moins 654 entreprises violent la réglementation européenne sur les substances chimiques

On retrouve les phtalates, substances dangereuses, dans de nombreux plastiques (image d'illustration) | Creative Commons

Cinq médias annoncent, simultanément, les résultats d’une enquête réalisée par l’ONG allemande Bund (FR), qui montre que plusieurs centaines d’entreprises ne respectent pas la législation européenne Reach (DE) sur les produits chimiques.

| | news

Autopsie d'un «brief» du Commissaire européen à la Santé sur les perturbateurs endocriniens

Le Commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis, en octobre 2016 | Andrej Klizan - Creative Commons

Certains responsables de la santé à la Commission européenne (CE) ont oeuvré des années durant pour – paradoxalement – empêcher l’interdiction d’une trentaine de pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, comme l’a montré l’enquête de Heidi.news. Leurs services ont préparés des documents orientés à l’attention du Commissaire européen à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

«Le vrai objectif de la Commission européenne, c’est d'assouplir la législation de 2009 sur les pesticides»

Épandage de pesticides | Creative Commons

L’organisation écologiste Pesticide Action Network Europe (PAN) a révélé des documents internes de la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens. Hans Muilerman, le coordinateur du dossier “Pesticides” de PAN, s’insurge contre ce que révèlent ces documents.