#tuberculose


Abonnez-vous
| | news

Le Fonds mondial atteint in extremis l’objectif affiché de 14 milliards de dollars

L'objectif des 14 milliards de dollars a été atteint au prix d'une augmentation moyenne de 15 % des contributions | Fonds mondial, DR

La sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme s’est achevée sur un succès: les pays donateurs se sont engagés à verser une somme totale de 14,02 milliards de dollars sur la période 2020-2023, au terme d’un suspense savamment orchestré. L’évènement se tenait aujourd’hui jeudi 10 octobre à Lyon.

Pourquoi c’est important. L’objectif affiché d’au moins 14 milliards, en hausse de 15% par rapport au cycle triennal précédent, s’annonçait comme très ambitieux. D’après le Fonds, cet objectif a été calculé pour réduire de moitié la mortalité liée au sida/VIH, à la tuberculose et au paludisme à l’horizon 2023. L’équivalent de 1,3 million de décès évités. L’échec à atteindre ce seuil aurait constitué un symbole désastreux.

| | twitter

Objectif atteint pour le Fonds mondial: 14 milliards de dollars ont été réuni contre les épidémies

La sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme s’est terminée sur un succès ce jeudi 10 octobre: les donneurs se sont engagés à verser 14 milliards de dollars (13,93 millards de francs) dans les trois prochaines années. L’objectif minimal est ainsi atteint.

Dans le courant de la journée, de nombreux pays ont annoncé avoir augmenté le montant de leur contribution. La Suisse, qui avait promis une participation à hauteur de 64 millions de francs, a ajouté 7 millions d’aide à l’enveloppe initiale.

| | twitter

Les dirigeants du monde entier réunis à Lyon pour récolter au moins 14 milliards de dollars contre les épidémies

La sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se tient aujourd’hui 10 octobre à Lyon. Y sont réunis un millier de délégués du monde entier. Le président français Emmanuel Macron y annoncera le montant que le Fonds mondial pourra consacrer à ces trois maladies infectieuses d’ici 2030.

Au moins 14 milliards de dollars devraient être réunis pour pouvoir sauver 16 millions de personnes et réduire de moitié le taux de mortalité de ces trois maladies.

| | radar

Un traitement contre une forme sévère de la tuberculose donne des résultats encourageants

Johannesbourg, où le nouveau traitement contre la tuberculose a été testé. (Image d'illustration) | Gia Conte-Patel / Pixabay

En Afrique du Sud, un nouveau traitement a été testé contre la tuberculose XDR-TB, forme particulièrement sévère et résistante à de nombreux antibiotiques de la tuberculose. Bien que n’ayant été testé que sur une centaine de patients pour le moment, il leur a permis de guérir dans 90% des cas, raconte le New York Times.

Pourquoi c’est important. Cette souche particulière de la maladie, résistante à de nombreux médicaments, se propage rapidement à travers le monde, avec plus de 30’000 cas déjà recensés dans 100 pays. Aujourd’hui, le seul traitement disponible comprend une quarantaine de cachets à prendre quotidiennement pendant deux ans. Il est difficilement supportable avec de nombreux effets secondaires, pour un taux de réussite qui ne dépasse pas les 20%. En effet, de nombreux patients préfèrent l’abandonner. Même parmi ceux qui le suivent jusqu’au bout, seuls 34% survivent.

link

Lire l'article en entier dans le New York Times (EN)