#transports

| | news

L'EPFL de nouveau en troisième place de l'Hyperloop Pod Competition en 2019

L'équipe de l'EPFL pose devant son prototype à échelle réduite dans les locaux de SpaceX, à Hawthorne (Californie) | Alban Kakulya/EPFL

Les résultats de l’Hyperloop Pod Competition, qui se déroulait dimanche soir 21 juillet, sont désormais connus: c’est l’Université technique de Munich qui monte sur la première place du podium. En deuxième et troisième place se trouvent respectivement les équipes de l’EPFZ (et sa capsule Swissloop) et de l’EPFL (EPFLoop).

Pourquoi c’est important. Ce concours de vitesse est avant tout un concours de conception. Une vingtaine d’équipes étudiantes expérimente chaque année un nouveau prototype de capsule conçu en à peine neuf mois. L’enjeu: éprouver les technologies qui trouveront peut-être place dans un hyperloop commercial demain.

| | radar

La Chine dévoile son nouveau train ultra-rapide

La Chine a dévoilé un nouveau prototype de train à lévitation magnétique, qui peut atteindre une vitesse de 600 km/h. Le train n’est alors plus contact avec les rails, ce qui permet de réduire les forces de frottement et d’augmenter sa vitesse. La China Railway Rolling Stock Corporation, à l’origine du projet, table sur une mise en service au cours de la deuxième moitié de 2019.

Pourquoi c’est impressionnant. Le nouveau train pourrait devenir un rival sérieux au transport aérien. À titre de comparaison, un avion de ligne atteint environ 900 km/h. Le pays utilise déjà cette technologie, avec des Maglev circulant à 430 km/h, dans la région de Shanghai.