#transplantation


S'abonner
| | radar

Le nombre de donneurs d'organes reste stable en Suisse

En Suisse, le nombre de donneurs d’organes et de personnes sur liste d’attente restent stables. En 2019, les organes de 157 donneurs décédés et de 110 donneurs vivants ont pu être transplantés à 582 receveurs. Mais, en fin d’année, 1415 personnes étaient encore sur liste d’attente selon Swisstransplant. Lancé en octobre 2018, le Registre national du don d’organe compte désormais près de 80’000 inscrits. Un bilan positif selon le Dr Franz Immer, directeur de Swisstransplant, qui prendra la tête du Comité européen sur la transplantation d’organes du Conseil de l’Europe pour la première fois cette année.

| | news

Le «supercooling», une approche inédite pour conserver les organes transplantables plus longtemps

Préparation d'un greffon | Jeffrey Andree, Reinier de Vries et Korkut Uygun.

Une équipe de l’École de médecine Harvard, à Boston, a conçu un protocole pour conserver des foies en attente de greffe à -4°C, sans les détériorer. Avec cette technique, les greffons humains pourraient être conservés 27 heures, soit trois fois plus longtemps que les délais actuellement mesurés aux Etats-Unis. Ces résultats prometteurs sont publiés dans Nature Biotechnology.

Pourquoi c’est intéressant. Alors que les besoins en transplantations augmentent d’année en année, mais pas le nombre d’organes disponibles, améliorer les conditions de conservation des greffons est une voie intéressante pour augmenter le nombre d’organes disponibles. De bons résultats ont déjà été obtenus pour le rein, et désormais pour le foie.

| | news

Le nombre de donneurs d’organes en Suisse a atteint un record au premier semestre 2019

Carte de donneur d'organes | Swisstransplant

261 organes, prélevés sur 86 personnes décédées, ont été transplantés en Suisse durant le premier semestre 2019. C’est cinq organes de plus que pour la même période en 2018. Toutefois, 1417 personnes demeurent toujours sur liste d’attente dans le pays. Elles étaient 1412 dans la même situation à fin 2018.

Pourquoi c’est important. La Confédération s’est fixé comme objectif d’atteindre 22 donneurs par million d’habitants (pmp) d’ici 2021. La progression enregistrée depuis début 2019 devrait lui permettre d’atteindre un niveau de 20,2 donneurs pmp d’ici la fin de l’année, en ligne avec ses ambitions.