#témoignage


S'abonner
| | Portrait

Ce patient inoubliable: «il y a des séances où elle ne disait pas un mot»

Image d'illustration. Dans un bureau de psychothérapeute zurichois en janvier 2020. | Keystone / Christian Beutler

Dans leur carrière, les médecins côtoient des milliers de patients. Quelques-uns s'inscrivent au fer rouge dans leur mémoire, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des praticiens de nous parler d'un patient inoubliable. Au tour du Dr Stéphane Saillant, médecin-chef au Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP) et vice-président du Groupe romand prévention suicide (GRPS), pour ce 5e épisode.

| | News

Ce patient inoubliable: «Je suis sortie de la chambre et j’ai pleuré»

La Dre Sindy Monnier à l'œuvre. | Courtoisie Hirslanden Clinique des Grangettes / Sindy Monnier

Dans leur carrière, les médecins côtoient des milliers de patients. Quelques-uns s'inscrivent au fer rouge dans leur mémoire, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des praticiens de nous parler d'un patient inoubliable. Place à la Dre Sindy Monnier, directrice médicale du Centre du sein de la Clinique des Grangettes, pour ce 4e épisode.

| | News

Ce patient inoubliable: «J’allais le voir dans des tipis ou sous les ponts»

Hans Wolff, médecin-chef du service de médecine pénitentiaire des HUG, dans son bureau à l'Hôpital de Belle-Idée (Genève, juillet 2021). | Heidi.news

Dans leur carrière, les médecins côtoient des milliers de patients. Quelques-uns s'inscrivent au fer rouge dans leur mémoire, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des praticiens de nous parler d'un patient inoubliable. Place au Pr Hans Wolff, médecin pénitentiaire à Genève, pour ce 3e épisode.

| | Portrait

Ce patient inoubliable: «Et là je vois qu’il a prévu une bouteille de mousseux»

The Noun Project / Alex Muravev

Dans leur carrière, les médecins côtoient des milliers de patients. Quelques-uns s'inscrivent au fer rouge dans leur mémoire, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des praticiens de nous parler d'un patient inoubliable. Place au Dr Christophe Fehlmann, urgentiste genevois.

| | Portrait

Ce patient inoubliable: «Comment on a libéré Aida de son sarcophage de peau»

Image d'illustration. | Pixabay / OpenClipart-Vectors

Dans sa carrière, un médecin côtoie des milliers de patients. Mais quelques-uns s'inscrivent dans leur mémoire au fer rouge, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des médecins de divers horizons de nous parler d'un patient inoubliable. Anthony de Buys Roessingh, chirurgien pédiatre au CHUV, ouvre le bal.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

| | News

«Je ne voulais pas que ma mère avale de la Javel»

Fragment de visage de reine égyptienne (entre 1353 et 1336 av. J.-C.). | Metropolitan Museum of Art Collection

Ils ne sont ni malades ni soignants et pourtant, les troubles bipolaires, la schizophrénie et la dépression sont leur quotidien. Les enfants de personnes atteintes de maladie mentale sont nombreux, mais rarement pris en considération, bien que des projets se mettent petit à petit en place. Un d'eux, devenu adulte, se souvient.

| | News

Télétravail, limite de cinq personnes et enfants en bas âge: un cocktail explosif

Image d'illustration. | Keystone / Jean-Christophe Bott

La sentence est tombée à Berne, le 13 janvier. «Rassemblements limités à 5 personnes, enfants inclus.» Ces deux derniers mots d’apparence anodine modifient pourtant le quotidien de nombreuses familles, désormais privées du peu de lien social qui avait pu être maintenu ces derniers mois. Plusieurs familles témoignent.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | News

«Comme un iPhone chargé à 50%»: Un médecin relate ses difficultés post-Covid

Pixabay / Augusto Ordonez

A 50 ans, et comme nombre de médecins, Alessandro a contracté Covid-19. Une forme dite bénigne, qui a pourtant laissé cet infectiologue genevois, au naturel hyperactif et enjoué, sur les rotules. Un mois plus tard, il expérimente une fatigue inconnue, de l’asthme, et une incertitude persistante sur l’avenir. Témoignage à la première personne sur une maladie qui n’en finit pas de surprendre ceux qui la soignent.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | News

Récit d'une guérison du Covid-19: «J’apprécie tout et dix fois plus qu’avant»

Eugénia a fêté son anniversaire seule à la maison. Ici le gâteau que lui a déposé sa fille et la bougie qu’elle a soufflé. DR

Notre nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

| | News

Le coronavirus vu de Chine ou quand les gardiens d'immeuble prennent la température des habitants

La fièvre est l'un des symptômes du nouveau coronavirus. | Keystone

Le coronavirus vu de Chine, épisode 1. Joël Baumgartner habite en Chine depuis 11 ans, où il s'occupe de développement rural pour une ONG. Ce Suisse sinophile a quitté le pays le 31 janvier et vit depuis retiré dans le sud-est de la France, en attendant que la situation se clarifie. Il relate l'étrange atmosphère qui règne dans le pays.