#télécommunications


S'abonner
| | radar

Netflix baisse la qualité de ses vidéos pour soulager l’internet européen

Ce symbole va-t-il s'afficher plus souvent? | Keystone

Conséquence du confinement dans plusieurs pays d’Europe: Netflix devrait connaître une augmentation de fréquentation. L’entreprise américaine de vidéo à la demande réduira pendant 30 jours la qualité du streaming en Europe, comme le rapporte le site internet américain Politico.

| | news

Coronavirus: le réseau Swisscom s'écroule par endroits à cause du télétravail

En dépit des assurances de l’opérateur hier, une partie des clients du réseau fixe et mobile de Swisscom, surtout dans le nord-est de la Suisse, a vu ses communications interrompues lundi 16 mars à cause du recours au télétravail. Certains clients privés et commerciaux n'ont plus été en mesure de téléphoner normalement.

| | news

Ce que signifie le report suisse du règlement d'application de la 5G

Antenne de téléphonie mobile à Zurich | KEYSTONE/Christian Beutler

Dans une lettre adressée aux cantons le 31 janvier 2020, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a une fois de plus temporisé face à la 5G. En attendant la parution d’une aide à l’exécution définitive, l’OFEV a précisé les protocoles de mesure et d’autorisation valables pour l’instant. Pas de quoi faire les affaires des opérateurs, dont les permis de construire pour de nouvelles stations (5G ou non) sont largement bloqués par les moratoires mis en place par plusieurs cantons ou municipalités. Le point sur la situation.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | news

Les cinq scénarios et les six recommandations du groupe de travail suisse sur la 5G

Antenne téléphonique à Berne | ALESSANDRO DELLA VALLE/KEYSTONE

Le groupe de travail Téléphonie mobile et rayonnement, mis sur pied par Doris Leuthard fin 2018 sous l’égide de l’OFEV, avec l’appui de l’OFCOM, a enfin rendu son rapport tant attendu sur le déploiement de la 5G (voir notre article complet à ce sujet). Un document qui était très attendu, alors que le débat quant à l’intérêt de relever les limites d’émission des antennes a fait l’objet de vives discussions au cours des derniers mois.

| | news

L'OFEV dévoile son rapport sur la 5G mais sans se prononcer sur la révision des limites d'émission

Une antenne 5G à Genève | MARTIAL TREZZINI/KEYSTONE

Il s’agissait de l’un des avis les plus attendus de 2019. Mais les divisions ont visiblement eu raison du groupe de travail Téléphonie mobile et rayonnement, qui n’a pas réussi à se mettre d'accord, dans son rapport paru ce jeudi 28 novembre, sur une éventuelle modification des valeurs limites d’émission des antennes, inscrites dans l’Ordonnance sur le rayonnement non-ionisant (ORNI).

| radar

La dernière cabine téléphonique de Suisse démontée

C’est à Baden (AG) que sera démantelée aujourd’hui la dernière cabine téléphonique du pays. Une ère qui s’achève pour ce mobilier urbain chargé de souvenirs. Le premier publiphone avait été installé à la poste du Fraumünster à Zurich en 1881. En 1995, son apogée, on en comptait 58'000. Avec l’essor du portable, leur utilisation a chuté de 95% entre 2004 et 2016. Il subsiste encore quelques cabines, transformées en boîtes à livres ou… en bornes de recharge pour smartphones.

link

RTS

| | radar

NTT, le géant japonais des télécoms, innove depuis Bruxelles

NTT vient d'inaugurer un centre d'innovation en Belgique. Il doit permettre au quatrième opérateur mondial de montrer son avance technologique et de « co-innover » avec ses clients européens. L'initiative intervient au moment où la société se renforce et se réorganise en Europe.

link

Les Echos

| | news

Plus de 4 milliards de personnes ont accès à internet, mais les inégalités persistent

Dans 24 des 85 pays étudiés par l'ITU, davantage d'hommes que de femmes disposent d'un smarphone | Rawpixel/Flickr/CreativeCommons

Toujours davantage de personnes dans le monde ont accès à internet, une pénétration notamment permise par l’essor des smartphones, indique l’Union internationale des télécommunications (UIT) dans son rapport 2019. Mais des inégalités demeurent. Elles sont non seulement géographiques, mais aussi de genre: les hommes ont plus facilement accès à internet que les femmes dans la plupart des régions du monde.

| | radar

La 5G et la science, entre mythes et partis-pris

Une antenne télécom en Allemagne | HENDRIK SCHMIDT/DPA zb/KEYSTONE

Sur les blogs du Scientific American, les tribunes consacrées à la 5G, écrites par des chercheurs, se succèdent, et sonnent comme des échanges de tirs. Une critique alarmiste, publiée le 17 octobre, titrée «Nous n’avons pas de raison de penser que la 5G est sûre», a récemment reçu une réponse sévère, dont on pourrait traduire le titre par: «Ne tombez pas dans le panneau des marchands de peur».

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | interview

«La 5G ne pose pas les bonnes questions, elle ne fait que répéter le même cycle»

OMER MESSINGER/EPA/KEYSTONE

Le Suisse Serge Willenegger, formé à l’EPFL, a été senior vice president de Qualcomm, spécialiste américain des technologies mobiles, où il est resté en poste près de 25 ans jusqu’à fin 2018. Il a désormais quitté la société, mais a contribué, au cours des dernières années, à faire de la 5G un nouveau standard désirable pour l’industrie. Aujourd’hui, il souhaite apporter un regard critique sur cette technologie et ses enjeux géopolitiques et sociaux.

| | enquête

5G en Suisse: ce que dit vraiment la recherche scientifique de ses effets

Une antenne 5G sur l'autoroute A1, en Suisse | LAURENT GILLIERON/KEYSTONE

En Suisse, le déploiement de la 5G a provoqué une levée de boucliers: dans les cantons de Genève, Vaud ou du Jura, des moratoires ont été annoncés. Fin septembre, les manifestants contre cette technologie étaient plusieurs milliers dans les rues de Berne. Leur argumentaire, exposé sur le site stop5g.ch, se veut scientifique. Pourtant, les spécialistes de la cancérogenèse induite par le rayonnement interrogés par Heidi.news se l’accordent: aucune étude scientifique n’a, à ce jour, démontré de lien de cause à effet clair et indiscutable, chez l’humain, entre l’exposition au rayonnement des antennes de téléphonie mobile et la survenue de cancers du cerveau. Le point sur ce sujet délicat.

| | news

Faut-il relever les normes d'émission des antennes pour faciliter le déploiement de la 5G?

Image d'illustration | SINA SCHULDT/DPA/KEYSTONE

En cette semaine de dernière ligne droite avant les élections fédérales, nous publions chaque jour un article sur les dossiers que nous suivrons lors de cette législature. Pour vous aider à voter, nous demandons aux partis leur position sur le sujet.

En Suisse, le déploiement de nouvelles antennes pour la 5G a commencé depuis plusieurs mois pour les opérateurs télécoms. Les opérateurs Swisscom, Sunrise et Salt, après avoir enchéri à l’été 2018 pour l’attribution des blocs de fréquences, se sont vu octroyer au début 2019 les précieuses licences d’exploitation qui leur permettront de déployer le nouveau réseau de téléphonie mobile 5G. Mais pour tirer pleinement parti de son potentiel économique, la réglementation fédérale peut encore être aménagée pour aligner les seuils limites d’émission des antennes de l’ORNI avec ceux de l’Union Européenne.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

Un satellite pour percer les mystères de l'ionosphère, frontière entre l'atmosphère et l'espace

C’est en principe la nuit prochaine que la Nasa devrait lancer son satellite ICON, destiné à aller explorer la ionosphère, cette couche constituant la frontière entre l’atmosphère et l’espace. Le décollage a été repoussé d’un jour à cause du mauvais temps en Floride. Fait intéressant: l’engin sera lancé à partir d’une fusée elle-même larguée à haute altitude par un avion.

| | news

La spin-off de l'EPFL Kandou Bus lève 56 millions de dollars pour sa connectivité à très faible consommation énergétique

Kandou Bus, spin-off de l’EPFL, annonce une levée de fonds de 56 millions de dollars. Ce troisième tour de financement porte son capital à près de 100 millions, indique l’EPFL dans un communiqué. Alors que les investisseurs étaient jusque-là principalement américains, cette nouvelle levée de fonds voit trois groupes suisses prendre des parts au capital : Swisscom, Forestay Capital ainsi que Fayerweather Capital Partners.

| | news

La téléphonie 5G pourrait dégrader la qualité des prévisions météorologiques

Carte mondiale de la vapeur d'eau | NOAA

La future téléphonie 5G, n’en finit pas de faire couler de l’encre. Contestée dans de nombreux pays pour sa dangerosité supposée, cette norme inquiète aussi les météorologues. Aux Etats-Unis par exemple, certaines fréquences utilisées risquent de perturber les observations par satellite et de dégrader les prévisions météo.