#Suisse


S'abonner
| radar

Le Conseil national veut une contre-proposition à l'initiative anti-burqa

La chambre soutient le Conseil fédéral et vote en faveur d’une alternative à l’initiative populaire contre le port du voile intégral. Ce texte devrait déterminer dans quelles circonstances il serait obligatoire de montrer son visage pour s’identifier.

link

RTS

| radar

Les Suisses champions d'Europe du voyage en train

Keystone

Selon les derniers chiffres de l'Office européen des statistiques Eurostat, les Suisses prennent le train en moyenne 71 fois par an, parcourent presque 2400 kilomètres et sont ainsi les plus gros utilisateurs de train du continent européen en 2018. La deuxième place va au Luxembourg.

link

NZZ

| | news

La Suisse perd sept places dans le classement climatique par pays CCPI

La raffinerie de Cressier, dans le canton de Neuchâtel. | Alessandro Della Bella / Keystone

La Suisse se classe au 16e rang du classement par pays Climate change performance index (CCPI) 2020, présenté dans le cadre de la COP25 à Madrid. Par rapport à l’année dernière, elle recule de sept places. La Suède et le Danemark arrivent en tête. Mais la Suisse est aussi devancée par le Royaume-Uni, le Maroc, l’Inde ou encore le Chili. Les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite se placent bons derniers.

Pourquoi on en parle. Le CCPI est publié chaque année à l’occasion de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Il compare les performances des 57 pays responsables de plus de 90% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). Le classement a été modifié en 2017 pour tenir compte de l’objectif de l’accord de Paris de limiter la hausse des températures à moins de 2 degrés. Il inclut depuis la compatibilité entre les ambitions affichées des Etats pour atteindre ce but et les efforts concrets réalisés.

Nos offres de fin d'année

| | radar

A 50 ans, Beznau, la plus vieille centrale nucléaire d'Europe, se défend d'être obsolète

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Beznau, le plus ancien d'Europe, fête aujourd'hui le 50e anniversaire de sa mise en service commerciale, une durée bien trop longue pour les partis et associations écologiques qui le jugent dangereux et en réclament l'arrêt immédiat.

link

AFP

| | radar

Les dépenses pour protéger l'environnement sont en hausse en Suisse

Des dechets de bouteilles PET photographiés après le tri et avant recyclage à Genève. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

En 2000, les dépenses pour la protection de l'environnement, qui englobent l'effort financier des ménages, des entreprises et des administrations publiques, se situaient à 8,5 milliards de francs, contre 12,4 en 2018. Une augmentation de 45% à prix courants en dix-huit ans.

Où dépense-t-on cet argent? La majeure partie de ces dépenses (3,048 milliards) concerne la gestion des déchets. Et si la protection de la biodiversité et des paysages a plus que doublé sur cette période, elle est faible en comparaison, n’atteignant que 695 millions et 583 millions pour le climat.

link

RTS

| radar

Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis, soutient l’accord cadre entre l’UE et la Suisse

Le chef de la diplomatie helvète souhaite conclure cet accord. Mais il faudra d’abord trouver des solutions satisfaisantes concernant la protection des salaires, la directive sur la citoyenneté et les aides étatiques. Elles seront présentées au printemps après la votation sur l’initiative UDC «pour une immigration modérée».

link

Le Nouvelliste

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

Antonio Loprieno quitte la présidence des Académies suisses des sciences

Antonio Loprieno. | Gaëtan Bally / Keystone

Nommé pour diriger l’Université Jacobs de Brême, en Allemagne, Antonio Loprieno quitte la présidence des Académies suisses des sciences, poste qu’il occupe depuis octobre 2017. Son départ interviendra fin janvier 2020. Marcel Tanner, l’actuel vice-président, reprendra la fonction par intérim.

Les détails. La désignation d’une nouvelle personne à la présidence devrait intervenir fin 2020. Dans les mois à venir, Marcel Tanner, qui connaît très bien l’institution et occupe le poste de président de l’Académie suisse des sciences naturelles, se chargera du pilotage de la planification pluriannuelle 2021-2024.

| radar

La dernière cabine téléphonique de Suisse démontée

C’est à Baden (AG) que sera démantelée aujourd’hui la dernière cabine téléphonique du pays. Une ère qui s’achève pour ce mobilier urbain chargé de souvenirs. Le premier publiphone avait été installé à la poste du Fraumünster à Zurich en 1881. En 1995, son apogée, on en comptait 58'000. Avec l’essor du portable, leur utilisation a chuté de 95% entre 2004 et 2016. Il subsiste encore quelques cabines, transformées en boîtes à livres ou… en bornes de recharge pour smartphones.

link

RTS

| radar

La Verte Regula Rytz annonce sa candidature au Conseil fédéral

Keystone / Peter Klaunzer

Après leur récente percée aux élections fédérales, les écologistes partent à l’assaut de l’exécutif. Le désormais quatrième parti de Suisse convoite le siège PLR d’Ignazio Cassis, a fait savoir sa présidente Regula Rytz.

link

RTS

| radar

La Suisse défend sa candidature au conseil exécutif de l’Unesco

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères, Ignazio Cassis, défendra aujourd’hui à Paris, l’entrée de la Suisse au conseil exécutif de l’Unesco. Il appuiera sur le respect de la diversité culturelle comme valeur centrale du pays.

link

Admin.ch

| radar

Les bénéfices de Swiss en perte d’altitude

La guerre des prix en Europe et une hausse des coûts du carburant rognent les marges de la compagnie. Malgré une hausse des ventes de billets de 1%, le bénéfice d’exploitation de Swiss a diminué de 11% depuis 2018, à 490 millions de francs.

link

Air Transport World

| radar

Suite à de graves accusations, le Suisse Pierre Krähenbühl, démissionne de l’UNRWA

Crédits: Keystone/Martial Trezzini

A la tête de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) depuis novembre 2013, M. Krähenbühl a remis sa démission mercredi suite à des accusations d’abus de pouvoir. Une enquête interne souligne des «agissements à caractère sexuel inappropriés, népotisme, représailles, discriminations et autres abus d'autorité, commis à des fins personnelles». L’intéressé dénonce un contexte «d’hyper-politisation».

link

RTS

| | news

Des propositions pour mettre Genève au centre des débats sur l'intelligence artificielle

Image d'illustration | URS FLUEELER/KEYSTONE

La Suisse, et en particulier la Genève internationale, ont une carte à jouer en matière d’intelligence artificielle (IA). De par sa proximité avec les institutions internationales, la cité de Calvin aurait tout intérêt à se positionner comme place stratégique où construire un «GIEC de l’IA», préconise le think tank progressiste suisse Foraus. A travers deux rapports publiés le 22 octobre, il détaille l’analogie entre la gouvernance des enjeux numériques et climatiques d’une part, et la question plus transversale des biais dans l'intelligence artificielle et de l’inclusion sociale au sens large d’autre part.

Pourquoi c’est intéressant. Ce n’est pas la première initiative de ce genre, ni pour positionner Genève comme place forte du numérique, ni pour tenter de définir un standard commun en matière d’éthique de l’intelligence artificielle. Mais la publication de ces travaux intervient à un moment intéressant. Un groupe de travail du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI), doit en effet formuler très prochainement ses recommandations sur l’IA auprès du Conseil fédéral.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

La création de start-up a explosé en Suisse en 2019

Image d'illustration | Domaine public

Le nombre de créations de nouvelles entreprises atteint des records en Suisse: elle est à son plus haut depuis 136 ans que le registre du commerce suisse existe, avec plus de 32’000 nouvelles sociétés créées au cours des neuf premiers mois de l’année 2019.

Pourquoi c’est important. La force de l’économie suisse repose sur quelques très grandes sociétés et une myriade de PME, comparables à celles du Mittelstand allemand. Mais les révolutions technologiques et la montée en gamme de la plupart des économies industrielles à coup d’innovations demande un renouvellement du tissu économique helvétique.

| | news

Les actions les plus efficaces pour réduire sa propre empreinte carbone

Cet article fait partie de notre dossier «Que changer pour le climat?» et de l’opération «Covering Climate Now», une collaboration mondiale de plus de 250 médias d’information pour renforcer la couverture médiatique du réchauffement climatique.

On nous le serine depuis des années, parfois ad nauseam: la lutte contre le changement climatique est l’affaire de tous et il suffirait que chacun, individuellement, fasse sa part. Mais tous les petits gestes ne se valent pas. Concrètement, sur quels domaines vaut-il mieux concentrer ses efforts pour aboutir à une réduction tangible de son empreinte carbone?

Pourquoi c’est compliqué. A la question des chiffres s’ajoute un enjeu sociologique. Il est assez facile de pointer du doigt les postes les plus importants de notre budget carbone. Mais identifier les actions individuelles les plus efficientes est plus délicat, car à l’intersection des échelles de l’individu et de la collectivité, où se jouent des dynamiques de pouvoir. En outre, nos comportements s’inscrivent dans des systèmes socio-techniques complexes, qui ne peuvent être profondément modifiés qu’avec l’aide des Etats et la participation des entreprises.