#soins palliatifs


S'abonner
| | Interview

«La pandémie nous oblige à reconnaître la fragilité de notre existence»

Le Docteur Gian Domenico Borasio à droite et Luc Chessex à gauche posent devant l’exposition «Le temps qui reste» au Musée de la main UNIL-CHUV à Lausanne en mai 2016.| Keystone / Jean-Christophe Bott

Avec la crise sanitaire et les mesures prises par les gouvernements pour sauver des vies à tout prix, notre rapport à la mort prend une dimension particulière. Le professeur Gian Domenico Borasio, qui exerce et enseigne au CHUV, a accompagné plus de 10'000 patients en fin de vie. Cette expérience lui a inspiré deux livres – «L’Autonomie en fin de vie» et «Mourir, ce que l’on sait, ce que l’on peut faire, comment s’y préparer» - destinés à aider les gens à aborder le dernier chapitre de leur vie. Entretien avec un pionnier des soins palliatifs académiques en Suisse.