#santé publique


S'abonner
| | news

Des tests sérologiques déployés sous peu pour voir l'étendue réelle du Covid-19 en Suisse

Le CHUV va évaluer la fiabilité de six des 56 tests actuellement sur le marché | Image by Ahmad Ardity / pixabay.com

En raison des circonstances exceptionnelles et de l'intérêt public de cet article pour comprendre les enjeux sanitaires de la crise du coronavirus, nous le mettons à disposition gratuitement pour tous nos lecteurs.

Après les «tests diagnostiques» visant à détecter la présence du nouveau coronavirus chez les patients, les tests sérologiques, dont l’objectif est de déceler dans leur sang les anticorps (soit la réaction de leur organisme face à l’infection par le Sars-CoV-2), sont sur le point d’être déployés en Suisse. Notamment à Lausanne (CHUV) et dans le cadre d’une étude à Genève (HUG), a appris Heidi.news.

| | radar

Coronavirus: le jour où la France s’est décidée à baisser le rideau

Emmanuel Macron au centre de crise du ministère de l'Intérieur français, vendredi 20 mars 2020. | Keystone / EPA Reuters / Gonzalo Fuentes

Le Monde revient longuement sur les circonstances ayant conduit le gouvernement français à changer de braquet dans la crise du coronavirus. «Nous pensions au départ qu’il s’agirait d’une grosse grippe», confie un conseiller élyséen au quotidien du soir. Ce n’est que le 10 mars, alors que l’Hexagone compte déjà près de 1800 cas et que la courbe va bon train, que la France met en place un comité d’experts scientifiques. Le jeudi 12 mars, Emmanuel Macron déclare à la télévision que Covid-19 est «la plus grande crise sanitaire (…) depuis un siècle» et instaure la fermeture des écoles et des universités. L’après-midi même, il venait d’être notifié par les scientifiques des projections alarmistes de l’Imperial College de Londres. Deux jours plus tard, le confinement total est déclaré.

| | radar

Le savon, meilleur allié contre le coronavirus

Images d'illustration | Pixabay

À l’ère de l’IA et de la métagénomique, on en viendrait presque à oublier les fondamentaux. Pas le New York Times, qui revient sur les vertus du savon et explique son fonctionnement. Les particules de savon ont la faculté de détruire l’enveloppe lipidique des bactéries et virus enveloppés, comme le nouveau coronavirus. Les débris sont ensuite emprisonnés dans de minuscules bulles savonneuses puis évacués avec l’eau du rinçage. L’action mécanique est aussi importante, de sorte qu’un bon lavage de main vaut toutes les solutions hydro-alcooliques du monde – et c’est moins cher.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | news

Les fumeurs contaminent aussi les endroits où ils ne fument pas

Image d'illustration. | Martin Ruetschi / Keystone

Chez les fumeurs, des résidus toxiques se retrouvent sur les surfaces et dans les textiles, où ils persistent parfois pendant des années. Ce phénomène s’appelle «fumée tertiaire». Une nouvelle étude de l’Université de Yale, publiée dans Science Advances, montre que la présence de substances nocives liées à la cigarette ne se limite pas seulement à ces espaces, mais contamine aussi des environnements non-fumeurs aussi fréquentés par des fumeurs, par exemple des cinémas. L’effet serait similaire à celui de la fumée passive d’une à dix cigarettes.

| | news

Comment se comporter face au coronavirus? Un site pour y voir clair

Pixabay / Arek Socha

Que faire si l’on tousse mais qu’on n’a pas de fièvre? Si l’on a un ami infecté mais qu’on ne l’a pas vu depuis le Nouvel An? Si l’on n’a pas de symptôme mais qu’on a voyagé en Italie? Autant de questions très légitimes dans le contexte de Covid-19, et pour lesquelles les autorités sanitaires ont mis au point des conduites à tenir… pas toujours aisées à appliquer. Unisanté, le centre universitaire de médecine générale et santé publique du canton de Vaud, vient de lancer un outil en ligne, Coronacheck, pour donner la démarche à adopter en fonction de sa situation.

| | news

Pourquoi le nombre de cas rapportés de Covid-19 diffère entre les cantons et la Confédération

Enveloppe contenant un échantillon prélevé à l'hôpital de l'Île à Berne, sur le point d'être envoyée au laboratoire de référence à Genève pour analyse. | Keystone / Anthony Anex

Mardi 3 mars à 17h15, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) annonce que 37 cas d’infections confirmés dans le pays sur son site internet dédié au nouveau coronavirus. De leurs côtés, les cantons recensent 54 cas à la même heure, soit une différence de 17 cas. Comment expliquer ce hiatus?

| | interview

Covid-19: ni la Chine ni les Etats-Unis «ne respectent le règlement sanitaire international»

Pixabay / Peter Janssen

Suerie Moon est co-directrice du Global Health Centre du Graduate Institute à Genève. Cette spécialiste de la santé globale a donné mercredi 19 février une conférence sur la gestion de crise dans l’épidémie de Covid-19 à la Maison de la paix. L’occasion de prendre un peu de recul et de discuter des enseignements – et des défis – que pose cette crise sanitaire mondiale à la communauté internationale. Entretien.

Heidi.news – Vous avec beaucoup critiqué l’OMS pour sa gestion de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014. En quoi la situation a-t-elle changé?

| | idées

Avec le coronavirus, le même schéma de l'ignorance se répète

Martin Leschhorn Strebel

Martin Leschhorn Strebel est directeur du Réseau Medicus Mundi Suisse, qui regroupe plusieurs organisations actives dans la coopération internationale en matière de santé. Nous reproduisons, avec son accord, sa tribune écrite pour la newsletter du Réseau MMS.

Avec le coronavirus, c’est non seulement un agent pathogène qui se répand mais également un schéma récurrent de nos rapports avec les autres qui resurgit. Ce schéma influence le grand public, l’action politique et donne lieu à des mécanismes de refoulement dans le traitement des défis de santé.

| | news

Jeux d'argent, tabac, alcool: Addiction Suisse dénonce des autorités «dépassées» par le marché

Pixabay / Free Photos

Addiction Suisse vient de dévoiler son rapport Panorama suisse des addictions 2020 jeudi 4 février. Alcool, produits nicotiniques, drogues illégales, médicaments psychoactifs, jeux d’argent, utilisation d’internet: depuis six ans, ce rapport dresse une vue d’ensemble des produits addictifs sur le marché, de leur consommation et du comportement des utilisateurs. L’édition de cette année témoigne d’une accessibilité et d’une diversification croissante des sources d’addiction.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

Nouveau coronavirus: pourquoi l’OMS temporise pour statuer sur l'épidémie en cours

L'OMS a tenu une conférence de presse mercredi 22 janvier. | KEYSTONE / Salvatore Di Nolfi

Un comité spécial de l’OMS était réuni mercredi 22 janvier pour déterminer si l’épidémie à nouveau coronavirus de Wuhan devait être classée comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), le plus haut niveau de classification en santé publique globale. Après plusieurs heures de délibérations, le comité n’a pas été en mesure de donner un avis. Une nouvelle réunion se tiendra ce jeudi 23 janvier.

| | radar

Vapoter augmente le risque de maladies respiratoires (mais moins que le tabac)

Keystone / Alba Vigaray

Une nouvelle étude menée à l’université de Californie à San Francisco par Stanton Glantz, l’un des plus célèbres chercheurs en tabacologie, vient d’être publiée dans l’American Journal of Preventive Medicine. Menée sur plus de 30'000 adultes américains, elle montre que les vapoteurs ont un risque accru de 30% de développer une maladie respiratoire en deux ou trois ans. C’est-à-dire des affections comme des bronchites chroniques ou de l’asthme, voire de l’emphysème ou une BPCO. Ces travaux sont relayés sur le site de la NPR.

| | news

Sale journée pour les pesticides

Actuellement, lorsque les eaux sont polluées, il n'y a aucunes conséquences pour les auteurs (ici le canal de Fully). | Keystone / Andrée-Noelle Pot

Après l’interdiction du chlorothalonil par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), ce jeudi 12 décembre, le Conseil national a décidé de soutenir une initiative parlementaire visant à interdire les produits phytosanitaires nuisant fortement à la qualité des eaux et à la biodiversité.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

Les morts dues à la rougeole continuent d'augmenter

Pixabay / Gerd Altmann

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Centers for Diseases Control (CDC) américains, la résurgence épidémique de la rougeole dans le monde a fait 142'000 morts en 2018. C’est 20'000 décès de plus que l’année précédente. L’Afrique subsaharienne est la région la plus touchée, suivie de l’Amérique latine et du Moyen-Orient.

| | news

Les retraites et la santé sont les premières sources d'inquiétudes des Suisses

L'évolution des sources d'inquiétudes des Suisses entre 2006, 2012 et 2019. | Crédit Suisse

Les retraites et la santé sont les deux principales sources de préoccupations des Suisses en 2019. C’est ce qu’indique le Baromètre des préoccupations 2019 du Crédit Suisse, réalisé par l’institut de sondage gfs.bern. L’immigration et le climat occupent les troisième et quatrième rangs, tandis que le chômage se classe en cinquième position.

| | radar

Rats, pourriture... le scandale parisien des corps donnés à la science

La faculté de médecine de l'Université Paris-Descartes. Crédit photo : CC

Selon une enquête publiée mardi 26 novembre dans L’Express, le Centre du don des corps de l'université Paris-Descartes a conservé des milliers de dépouilles dans des conditions indignes. Des photos prises en 2016 montreraient des bras qui pendent décomposés, noircis ou encore grignotés par des rongeurs. Des sacs-poubelles débordants de morceaux de chair seraient également visibles. Concernant l’état des locaux, les intervenants décrivent des chambres froides non hermétiques, des pannes à répétition dans la climatisation… et cela, depuis des années. Des travaux de rénovation sont prévus en 2020. Ce mercredi, la faculté a annoncé la fermeture temporaire du centre de don.