#santé globale


S'abonner
| | radar

Vers une pénurie mondiale de préservatifs?

Dans une usine de préservatifs | Wikimedia Commons

Karex Bhd fabrique un préservatif sur cinq dans le monde. Or, ses usines en Malaisie sont à l'arrêt à cause du Covid-19 et pas un bout de caoutchouc n'en est sorti depuis plus d'une semaine. Ce sont plus de 100 millions de préservatifs qui n’ont pas été produits. Le PDG a averti que la pénurie pourrait durer des mois.

| | question

Covid-19: Peut-on poursuivre un Etat pour manquement à son devoir de préserver sa population?

Le président Xi Jinping s'adressant à des malades en visioconférence / Keystone

Votre question complète. Le directeur de Human Rights Watch n’a pas mâché ses mots envers la Chine, lors de l’entretien inaugural du Festival international du film et forum sur les droits humains. Lors de cette interview menée par le directeur éditorial de Heidi.news, Kenneth Roth a fustigé la gestion des stades initiaux de l’épidémie du covid-19 par Pékin. Il a notamment insisté sur la censure des huit médecins de Wuhan qui avaient découvert l’existence du virus. Cette attitude jugée irresponsable a conduit, selon Roth, à la pandémie qui frappe le monde entier.

| | news

Covid-19: le Geneva Health Forum est repoussé au mois de novembre

Page d'accueil du site internet du Geneva Health Forum.

La huitième édition du Forum de santé globale de Genève prévue du 24 au 26 mars est reportée au 16, 17 et 18 novembre 2020. Cette décision a été annoncée jeudi 5 mars par l’Université de Genève et les Hôpitaux universitaires de Genève, organisateurs de l’évènement.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | interview

Covid-19: ni la Chine ni les Etats-Unis «ne respectent le règlement sanitaire international»

Pixabay / Peter Janssen

Suerie Moon est co-directrice du Global Health Centre du Graduate Institute à Genève. Cette spécialiste de la santé globale a donné mercredi 19 février une conférence sur la gestion de crise dans l’épidémie de Covid-19 à la Maison de la paix. L’occasion de prendre un peu de recul et de discuter des enseignements – et des défis – que pose cette crise sanitaire mondiale à la communauté internationale. Entretien.

Heidi.news – Vous avec beaucoup critiqué l’OMS pour sa gestion de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014. En quoi la situation a-t-elle changé?

| | news

Enfants du monde, élevez la voix: les océans montent et votre avenir prend l'eau

Des enfants jouent sur une plage au sud de Kiribati, un Etat insulaire du Pacifique centrale menacé par la montée des eaux. | Organisation mondiale de la santé

Les cinquante-quatre pages du rapport Quel avenir pour les enfants du monde? sont éloquentes: aucun pays ne protège de manière appropriée la santé des enfants, leur environnement et leur avenir. Rendu public mercredi 19 février, le document est l’œuvre de plus de 40 experts de la santé de l’enfant et de l’adolescent réunis au sein d’une commission ad hoc placée sous l’égide de l’OMS, de l’Unicef et du Lancet. Ceux-ci mettent en lumière la menace imminente que représentent la dégradation écologique, les changements climatiques et les pratiques commerciales abusives pour les adultes de demain.

| | news

Coronavirus: l’OMS déclare l’urgence internationale tout en saluant l'action chinoise

"Dr Tedros", directeur général de l'OMS, n'a pas ménagé ses efforts pour éviter de froisser la Chine

Le Dr Tedros Ghebereyesus a déclaré jeudi 30 janvier l’épidémie de nouveau coronavirus initiée à Wuhan urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), après décision «presque unanime» du comité d’urgence réuni à cette occasion. Le directeur général de l’OMS a également livré plusieurs recommandations à destination de la communauté internationale, afin notamment d’aider les pays les plus vulnérables à contenir la propagation du virus. «We’re in this together and we can only stop it together», a-t-il déclaré.

| | news

Coronavirus: l’OMS convoque à nouveau le comité d’urgence face à l’«accélération de l’épidémie»

Tedros Ghebreyesus (directeur général), Michael Ryan (programmes sanitaires d'urgence) et Maria Van Kerkhove (maladies émergentes) en conférence de presse au siège de l'OMS, à Genève, le 29 janvier 2020.

Après sa conférence de presse du jour, ce 29 janvier, l’OMS a décidé de convoquer à nouveau son comité d’urgence demain jeudi 30 janvier, afin de statuer sur le caractère d’urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) de l’épidémie de nouveau coronavirus en cours. D’après le Dr Michael Ryan, responsable des programmes d’urgence sanitaire de l’OMS, cette décision «se fonde principalement sur le nombre croissant de cas et les preuves d’une transmission inter-humaine en-dehors de la Chine».

| | news

Quand l’IA permet de sauver des enfants

Terre des hommes, DR

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD). En déplaçant notre rédaction sur le site de l'événement, nous vous en proposons une couverture approfondie.

À l’occasion des Applied Machine Learning Days de l’EPFL, deux jeunes chercheuses de l’Institut de santé globale de l’Unige sont venues présenter leurs travaux en vue améliorer le système de santé du Burkina Faso. Dans le cadre d’un projet de la fondation Terre des hommes, elles s’attachent à employer le machine learning pour lutter contre la mortalité infantile et calibrer la réponse sanitaire aux épidémies, dans un des pays les plus pauvres du monde.

| | news

Nouveau coronavirus: pourquoi l’OMS temporise pour statuer sur l'épidémie en cours

L'OMS a tenu une conférence de presse mercredi 22 janvier. | KEYSTONE / Salvatore Di Nolfi

Un comité spécial de l’OMS était réuni mercredi 22 janvier pour déterminer si l’épidémie à nouveau coronavirus de Wuhan devait être classée comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), le plus haut niveau de classification en santé publique globale. Après plusieurs heures de délibérations, le comité n’a pas été en mesure de donner un avis. Une nouvelle réunion se tiendra ce jeudi 23 janvier.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

L’OMS prévoit de créer un musée mondial de la santé à Genève

Le musée mondial de la santé devrait ouvrir ses portes sur le site du siège de l'organisation, à Genève. | CC BY-SA 4.0 / Yann Forget

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit de créer un Musée mondial de la santé à Genève. L’annonce, inédite, vient d’être faite par Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’organisation, dans un état des lieux de la Fondation pour Genève sur la Genève internationale, publié le 9 janvier.