#santé animale


Abonnez-vous
| | news

La viande crue pour chiens est truffée de bactéries résistantes aux antibiotiques

Un chien mange de la viande fraîche. | Monika Skolimowska / Keystone

La viande crue pour chiens vendue dans le commerce en Suisse contient des bactéries résistantes aux antibiotiques dans près de deux tiers des cas. C’est ce que conclut une étude de l’Université de Zurich publiée dans la revue Royal Society Open Science. Ces germes constituent un risque pour la santé des animaux de compagnie, mais aussi pour celle de leur maître.

Pourquoi c’est intéressant. De plus en plus de propriétaires d’animaux domestiques sont séduits par le régime BARF, acronyme de «biologically appropriate raw food» ou «nourriture crue biologiquement appropriée», pour leur chien ou leur chat. La tendance consiste à se rapprocher le plus possible de l’alimentation que l’animal aurait dans la nature, soit de la viande crue. Des enseignes spécialisées proposent désormais à la vente des produits spécifiquement adaptés à ce régime.

| | news

Plus les dauphins trouvent facilement à manger, moins ils sont sociaux avec leurs congénères

Grand dauphin au milieu d'un banc de sardines. | Shutterstock

Nous vous l'annoncions fin septembre dans une chronique sur les animaux de cirque. Le Flux Santé sera aussi consacré à la santé animale. Voici donc le premier sujet de Chloé Laubu, docteure en biologie du comportement animal.

Dans une étude publiée dans la revue Behavioral Ecology, le 9 septembre, des chercheurs ont montré l’influence des activités d’aquaculture sur les comportements des dauphins. L’abondance de nourriture dans ces zones réduirait le besoin de coopération et pourrait donc modifier la structure sociale du groupe.

Pourquoi c’est intéressant. Les grands dauphins sont des animaux grégaires, dont les capacités d’adaptation à leur environnement ne cessent d’émerveiller les chercheurs. Ils peuvent par exemple suivre des bateaux de pêche pour récupérer les prises qui sont rejetées à l’eau par les pécheurs. À première vue, les dauphins semblent s’adapter à la proximité avec les activités humaines. Pourtant, il pourrait y avoir des conséquences à plus long terme.