#santé

| | news

Le coaching sportif des capteurs connectés est bon pour la santé... et les assurances sociales

Séance de Fitness (image d’illustration) | Gaetan Bally - Keystone

Un entrainement physique personnalisé et adapté à partir des données recueillies par les montres ou bracelets connectés améliore la productivité au travail de personnes souffrant de troubles métaboliques, conclut une étude publiée dans le Lancet Public Health (EN).

Pourquoi on vous en parle. La multiplication des objets connectés dotés de capteurs biologiques, comme la mesure du rythme cardiaque, permet de personnaliser le coaching. De vastes études sont engagées pour en évaluer les bénéfices pour la santé. Elles intéressent aussi les assureurs.

| | radar

Quelles sont les recettes éprouvées contre les poux selon la science?

Un pou mâle | Gilles San Martin - Creative Commons

Que les parents qui n’ont jamais dû épouiller un enfant se lèvent. Laura Sanders, journaliste à Science news (EN) raconte ce jeudi son expérience, nourrie de données scientifiques!

Pourquoi on vous en parle? Les poux font l’objet d’un business juteux pour quelques sociétés pharmaceutiques et des vendeurs de solutions aussi chères qu’inefficaces. Rien de tel qu’un peu de science!

| | news

Changer le groupe sanguin, une piste pour faciliter les transfusions

L'ex Miss Berne Sylvie Kempa donne son sang, dans un centre de la Croix Rouge, en 2008 | Gaetan Bally / Keystone

Le site de la revue Science raconte comment des biochimistes canadiens sont parvenus à modifier du sang de groupe A en groupe O (EN), considéré comme «donneur universel».

Pourquoi on vous en parle. Régulièrement, les hôpitaux alertent sur la baisse de leurs stocks de sang, qui sont nécessaires pour les transfusions. Or tous les groupes sanguins ne sont pas compatibles. Des conversions de groupe permettraient d’éviter les pénuries.

| | news

Près de Notre-Dame de Paris, un enfant a été contaminé au plomb

Toits en plomb de Notre Dame | Creative Commons

Six semaines après l’incendie de Notre-Dame, un cas d’enfant contaminé au plomb a été repéré dans la population vivant près de la cathédrale. Une enquête devra établir s’il y a un lien de cause à effet.

Pourquoi on vous en parle. La flèche et les toits détruits de Notre-Dame contenaient plus de 300 tonnes de plomb, qui sont parties en fumées. Face à des autorités rassurantes, qui conseillaient seulement aux riverains de faire un ménage soigné de leur appartement avec des lingeries humides, des ONG avaient tiré la sonnette d’alarme le 10 mai dernier, s’inquiétant de la légèreté des mesures annoncées par les autorités la veille.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

Consommer des aliments ultra-transformés nuit gravement à la santé

Dans un supermarché, en Suisse | Gaetan Bally - Keystone

Deux larges études menées en France et en Espagne confirment que la consommation d’aliments ultra-transformés s’accompagne d’un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi c’est préoccupant. Dans les pays occidentaux, les aliments ultra-transformés constituent parfois plus de la moitié des apports énergétiques. De précédentes recherches ont associé leur consommation avec une augmentation de la prise calorique et une hausse du risque de cancer. Mesurer leurs effets pourrait aider à enrayer l’apparition de maladies chroniques.

| | news

OMS: la transparence sur le prix des médicaments irrite certains pays

Creative Commons

La résolution pour plus de transparence sur le coût et le prix des médicaments, initialement présentée par l’Italie et discutée lors de la 72e Assemblée mondiale de la santé, a été adoptée par les Etats membres de l’OMS. Mais non sans mal et dans une version édulcorée. Plusieurs ONG saluent tout de même un «vote historique».

Pourquoi c’est important. Les prix des nouveaux traitements mis sur le marché sont de plus en plus élevés, et atteignent parfois des montants exorbitants. Ceci met en péril la pérennité des systèmes de santé tout comme l’accès aux soins.

| | news

Le burn-out n'est toujours pas reconnu comme une maladie

Photo d'illustration | Keystone

Suite à une communication de l’Organisation mondiale de la santé, de nombreux médias ont annoncé le 27 mai que le burn-out serait désormais considéré comme une maladie à part entière. Pas du tout, a rectifié l’OMS le lendemain dans un communiqué. Le flou persiste donc autour de ce syndrome qui touche de plus en plus de personnes, toutes catégories socio-professionnelles confondues.

Pourquoi cette confusion. Lors de la 72e Assemblée mondiale de la santé, les Etats-membres ont adopté la onzième version de la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (CIM-11). Le burn-out y apparaît bien. Mais il était déjà présent dans la version précédente (CIM-10) et il n’est mentionné que dans le chapitre «Autres facteurs influençant la santé».

| | radar

Léonard De Vinci hyperactif, un diagnostic périlleux

Dessin par Léonard de Vinci, présenté à une exposition à Paris en 2012 | Creative Commons/Jean-Pierre Dalbéra

Léonard de Vinci, le célèbre artiste et savant du XVIe siècle, souffrait-il de troubles de l’attention avec hyperactivité (TDAH)? C’est ce que soutient une étude menée par un spécialiste en psychiatrie du King’s College de Londres.

Pourquoi c’est anachronique. La première description clinique de ce qui sera plus tard connu comme le TDAH remonte à la fin du XVIIe siècle (EN), soit plusieurs siècles après la mort de ce polymathe (“l’esprit universel”). Pourtant, ces chercheurs voient dans les documents laissés par le génie florentin la trace de ce trouble.

| | news

La musique soigne le cerveau de prématurés

Bébé prématuré écoutant de la musique. | Stéphane Sizonenko / UNIGE

L’exposition à la musique de bébés nés prématurément corrige une mauvaise connexion cérébrale à l’interface des sensations, des émotions et de la mémoire. Cette découverte de chercheurs de l’Université de Genève suscite l’espoir de pouvoir compenser le défaut de maturité cérébrale de ces enfants.

Pourquoi c’est intéressant. La musique et les musicothérapies prennent une place croissante dans le soin des enfants prématurés. Beaucoup de travaux mesurent des effets bénéfiques sur leur comportement. Pour la première fois, des recherches montrent par IRM l’impact biologique de la musique sur les cerveaux des bébés, confortant scientifiquement une approche empirique.

Heidi.news sur votre téléphone ou votre tablette

Nos explications

| | radar

Novartis va commercialiser le médicament le plus cher du monde aux Etats-Unis

Un bâtiment de Novartis | Novartis

L’entreprise pharmaceutique bâloise Novartis a reçu l’autorisation de la Food and Drug Administration américaine pour commercialiser le Zolgensma, une thérapie génique contre l’amyotrophie spinale chez les enfants. Ce traitement coûtera 2,1 millions de dollars par patient, ce qui en fait le plus cher au monde, raconte le Financial Times (EN).

Pourquoi c’est polémique. Le nouveau médicament arrive sur le marché alors que les pharmas subissent une intense pression politique aux Etats-Unis sur le coût élevé de certains traitements. Selon Novartis, le nouveau médicament, conçu pour combattre l’origine de cette pathologie qui provoque une détérioration des fonctions musculaire et peut entraîner la mort, réduira de moitié les dépenses par rapport aux traitements existants.

link

Lire l'article du Financial Times

| | news

La pompe secrète des bactéries pour devenir résistantes aux antibiotiques

Cette souche de staphylocoque doré résistant a été magnifiée 50'000 fois | CDC, Matthew J. Arduino

Des chercheurs de l’Institut de biologie et chimie des protéines, à Lyon, ont découvert comment la résistance aux antibiotiques peut se disséminer entre bactéries. Publié dans Science, ce résultat révèle le rôle crucial d’une protéine bactérienne, une «pompe» qui expulse les composés toxiques, dont les antibiotiques, et permet ainsi à la cellule de gagner du temps pour mettre en œuvre des protections plus spécifiques.

Pourquoi c’est intéressant. Les antibiotiques constituent une classe de médicaments très importante, principal rempart de la médecine contre les infections bactériennes. Mais de plus en plus de microbes résistent à ce genre de traitements. Ces travaux pourraient aider à enrayer la propagation des résistances aux antibiotiques, l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale selon l’OMS.

| | news

L'urgence des maladies non transmissibles ne fait pas réagir les gouvernements

Ouverture de la 72e Assemblée mondiale de la santé, Genève | Keystone

Première cause de mortalité dans le monde, les maladies non-transmissibles ne suscitent que peu de mobilisation, en terme de prévention et de lutte, de la part des gouvernements. En marge de la 72e Assemblée mondiale de la santé, qui s’est ouverte lundi à l’OMS à Genève, s’est tenue une réunion de suivi de la feuille de route établie par l’ONU pour contrer ce fléau. Mais une fois de plus, les avancées sont minimes, déplorent les ONG.

Pourquoi c’est regrettable. Souvent considérées comme des maladies des sociétés occidentales, ces pathologies chroniques sont désormais un fardeau sanitaires également pour les pays du Sud, quel que soit leur niveau de revenus. Elles sont responsables de trois morts sur cinq dans le monde, rappelle l’OMS.

| | news

Dans les pays pauvres, cuisiner continue d'empoisonner l'air et de tuer

Cuisson avec du charbon de bois. Une source importante de pollution intérieure | Creative Commons

Il sera difficile de tenir les objectifs de développement durable de l’énergie d’ici 2030. C’est ce que laisse entendre un volumineux rapport réalisé sous l’égide de l’Agence internationale de l’énergie (EN), qui analyse les évolutions entre 2010 et 2017.

Pourquoi c’est inquiétant. En 2016, l’ONU s’était fixé des objectifs ambitieux pour rendre l’énergie plus accessible et développer des sources non polluantes. Si l’accès à l’électricité se répand, les énergies utilisées pour la cuisson continuent de nuire à la santé de nombreuses populations. Selon l’OMS, quatre millions de personnes meurent chaque année de cette pollution intérieure.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

Even newborns get points

ALESSANDRO CRINARI/KEYSTONE/Ti-Press

Any newborn has to pass a first test just one minute after birth: the “APGAR”. For the first time, a large study in Sweden shows that the children who score between 7 and 9 on a scale of 10 have an increased risk of neonatal complications and mortality, compared to those with ten points.

Why it matters. During the APGAR test, the obstetrician or midwife assesses the baby's breathing, pulse, basic tonus, appearance (skin colour) and reflexes. Depending on the baby's condition, zero, one or two points are awarded for each category. That adds up to a maximum of ten point. Even if the baby gets seven, eight or nine points, it was still considered "OK". Until now.

| | radar

Comment la vie dans la rue dévaste le corps et l'esprit

Darren Johnson, 65 ans, vit dans la rue à Los Angeles | Eugene Garcia / KEYSTONE

Ils vivent dans la rue, ont en moyenne 57 ans, mais rencontrent des problèmes de santé typiques de personnes de 70 ou 80 ans: attaques, chutes, troubles visuels, incontinence, démence. Depuis 2013, des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco (UCSF) tentent de comprendre comment l’absence de logement entraîne ce vieillissement accéléré, raconte Nature News (EN).

Pourquoi c’est important. On sait depuis des décennies que la santé physique et mentale des sans-abris est bien moins bonne que celle du reste de la population. Mais il existe peu de recherches systématiques sur l’évolution de ce phénomène et ses causes.