#rhône


Abonnez-vous
| | news

Les sédiments du lac Léman, gagnants inattendus de la crise financière de 2008

Les entreprises de construction puisent du sable et du gravier dans le Rhône, ce qui diminue le taux de sédiments transporté jusqu'au Léman | Dominique Steinmann/Keystone

À chaque chose, malheur est bon. L’on pensait jusqu’alors que les centrales hydroélectriques réduisaient la quantité de sédiments charriés des sommets vers le lac Léman, mais des chercheurs suisses démontrent que ce n’est pas le cas… entre autre grâce à la fonte des glaciers, qui aurait compensé cet effet.

Pourquoi c’est important. L’eau transporte des sédiments (des particules de boue, du gravier) qui se déposent ensuite dans le fond des rivières, des lacs et des mers. Ce mécanisme est important pour prévenir les crues et protéger certains écosystèmes. Et ce n’est pas tout: ces chercheurs pensent avoir réussi à lire dans les sédiments la trace de la crise économique de 2008!