#réalité virtuelle


S'abonner
| | radar

Mieux aimer la nature grâce à la réalité virtuelle

Photo: Marshmallow Laser Feast

Depuis 2011, le collectif londonien Marshmallow Laser Feast propose de se mettre dans la peau de créatures animales ou organiques pour se reconnecter à la nature. Muni d’un casque de réalité virtuelle, on peut ainsi se glisser dans l'écorce d’un arbre.

Pourquoi c’est intéressant. Selon Usbek et Rica, «MLF utilise la réalité virtuelle pour comprendre l’écosystème complexe dans lequel nous habitons».

link

Usbek et Rica

| | news

Un jeu virtuel lausannois remporte les VR Days

Le jeu en réalité virtuelle de courses et de combats d'Ozwe a reçu le premier lors de VR Days d'Amsterdam.

Le jeu Death Lap du studio lausannois Ozwe a remporté le premier prix (Gold Halo Award) dans la catégorie jeux de réalité virtuelle lors des VR Days qui se sont déroulés à Amsterdam la semaine dernière. Ozwe a été sélectionné devant 5 autres finalistes dont Resolution Games (Angry Birds) qui présentait deux jeux. Le simulateur de vol Birdly, développé par l’entreprise zurichoise Sommiacs, a reçu, lui deux médailles d’argent dans les catégories «Creative accomplishment» et «Location based Entertainment».

Pourquoi on en parle? Les jeux en réalité virtuelle ne représentent qu’une niche infime du marché de 120 milliards de dollars (en 2018) des jeux vidéo. De plus, alors que l’industrie de la réalité virtuelle était parvenue à lever un montant estimé à 900 millions de dollars de capital-risque en 2016 l’engouement est retombé avec seulement 280 millions de dollars en 2018. Toutefois, depuis le lancement des Oculus Quest sans fil on observe un effet de loyauté des utilisateurs qui reviennent télécharger des jeux sur les plateformes ce qui n’était pas le cas jusqu’ici.

| | news

Google fait entrer Versailles dans la réalité virtuelle

Caméra à photogrammétrie | Google

Google Arts & Culture a mis en ligne une visite en réalité virtuelle du château de Versailles. Pour construire ce modèle de 21 pièces de la résidence de Louis XIV, les techniciens de Google se sont servis de quatre tera-octets d’images photogrammetriques, qui tirent parti de mesures de profondeurs issues de plusieurs images numériques afin de reconstituer une image en trois dimensions. L’application permet de visiter la Chapelle Royale ou de la galerie des Glaces avec des casques de réalité virtuelle HTC Vive ou Occulus Rift.

Pourquoi on vous parle. Les grandes attractions touristiques comme le château de Versailles— 8 millions de visiteurs en 2018— sont soumises à une forte pression qui entraine des dégradations. Les visites virtuelles permettraient de la limiter. Depuis le projet de Google de numériser l’ensemble des bibliothèques européennes en 2002, l’Europe s’est rendu compte de la valeur de son patrimoine culturel en termes de big data. Cela a abouti à la création en 2008 d’Europeana, projet de la Commission européenne qui a numérisé plus de 60 millions d’objets d’art. Les projets Time Machine d’Amsterdam, Venise ou Paris vont dans le même sens.