#prix Nobel


S'abonner
| | interview

Didier Queloz: «Avec ses satellites Starlink, Elon Musk ne respecte aucune limite»

Le passage des satellites de Starlink devant un télescope de l'Observatoire inter-américain Cerro Tololo, en novembre 2019 | NSF’s National Optical-Infrared Astronomy Research Laboratory/NSF/AURA/CTIO/DELVE

Le 17 février, une fusée Falcon 9 de la société SpaceX a placé en orbite 60 nouveaux satellites, qui doivent intégrer un immense réseau, destiné à fournir un accès internet par satellite partout sur la planète. Ce lancement porte à 302 le nombre de satellites de cette constellation, nommée Starlink, mais avive l’énervement des astronomes. Dont Didier Queloz, astrophysicien aux universités de Cambridge et Genève, et Prix Nobel de physique 2019. Il ne mâche plus ses mots pour critiquer les actions d’Elon Musk, le patron de SpaceX. Entretien.

| | idées

Didier Queloz explique pourquoi l'on n'a pas encore trouvé de «sœur jumelle» de la Terre, et comment y parvenir

Didier Queloz

Didier Queloz, professeur d’astronomie aux Universités de Genève et de Cambridge, et lauréat 2019 du Prix Nobel de physique, assiste à Kourou (Guyane française) au décollage du télescope spatial suisse CHEOPS, dont il est l'un des pères fondateurs. Notre envoyé spécial sur place, Olivier Dessibourg, a recueilli et retranscrit ses réflexions sur la quête effrénée — et parfois survendue — d’une exoplanète similaire à la Terre ailleurs dans notre galaxie.

Lorsque sont évoquées, à travers des médias parfois trop enthousiastes, d’«autres Terres» existant ailleurs dans notre galaxie, il y a de grosses confusions qu’il faut lever. Ce n’est pas un sujet facile. Scientifiquement, il est clair, mais il est – on va dire – un peu sensible... Où en est-on réellement aujourd’hui? Il faut d’abord savoir de quoi on parle exactement.

| | news

Le Prix Nobel Didier Queloz nous explique à quoi va servir CHEOPS

CHEOPS, le premier télescope spatial construit en Suisse, a enfin été lancé ce mercredi matin depuis Kourou, en Guyane française.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | radar

Suivez en direct la remise des prix Nobel scientifiques

Heidi.news vous avait fait vivre l’attribution des prix Nobel en octobre dernier. Mais c’est ce jeudi 10 décembre que sont remis, en Suède, les Nobel scientifiques, parmi lesquels les lauréats suisses Michel Mayor et Didier Queloz. Suivez la cérémonie en direct grâce au direct ci-dessus.

| | news

Comment Michel Mayor et Didier Queloz ont fait de la quête d'exoplanètes une compétence suisse

Michel Mayor (à gauche) et Didier Queloz (à droite) en 2005 | LAURENT GILLIERON/KEYSTONE

Leur prix Nobel leur sera remis ce mardi 10 décembre dans l’après-midi, à Stockholm. Après des années d’attente, enfin, la consécration. Michel Mayor et Didier Queloz sont les co-lauréats, avec l’Américain James Peebles, du prix Nobel de physique 2019. Leur découverte, en 1995, de 51 Pegasi b, la première exoplanète en orbite autour d’une étoile semblable au soleil, a en effet permis à l’Université de Genève de développer une expertise internationale dans ce domaine particulier.

| radar

Remises de Nobel à Oslo et Stockholm

On connaît déjà le nom du Nobel de la paix 2019, remis ce mardi en Norvège au premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, pour la paix signée entre son pays et l’Erythrée. Alors que l’Ethiopie est traversée par de fortes tensions ethniques et politiques, le processus est aujourd'hui ralenti. Les Nobel en sciences, littérature et économie seront attribués en Suède.

link

Evening Standard

| | idées

L'actualité vue par le Prix Nobel Didier Queloz

Didier Queloz

Didier Queloz est à Stockholm pour recevoir le 10 décembre son Prix Nobel de Physique. Ce vendredi, il y tiendra également une discussion avec la Station spatiale internationale. Heidi.news en a profité pour lui demander de diriger sa newsletter matinale, Le Point du jour.

Dans mon radar

Avec Michel Mayor, nous recevrons notre Prix Nobel de Physique à Stockholm, ce 10 décembre. L’occasion d’y faire une fête d’une semaine à la science, dès ce 6 décembre. Avec des événements publics, des conférences télédiffusées, des visites dans les écoles, une rencontre avec le roi de Suède!

| | news

Une bande dessinée avec Michel Mayor pour expliquer les exoplanètes aux plus jeunes

Didier Queloz et Michel Mayor annonçant la découverte de leur première exoplanète, extrait de la bande dessinée Salomé | Agora d'Hypatie

Ce lundi 25 novembre, le financement participatif lancé par l'Université de Genève et l’association L’Agora d’Hypatie pour leur bande dessinée éducative «Salomé» touchait à sa fin, tout en ayant atteint son objectif financier. Consacrée au thème des exoplanètes, elle a été réalisée en collaboration avec Michel Mayor, prix Nobel 2019 de physique. Heidi.news l’a lue en avant-première. Notre avis.

| | idées

Des Nobel, pour quelles universités et quels cantons?

Serge Michel

Qu’il est difficile de ranger les lauréats suisses du prix Nobel dans des cases cantonales! Comme d’autres médias, nous avons désigné Michel Mayor et Didier Queloz comme étant “genevois”, parce que c’est à l’Observatoire de l’Université de Genève que ces deux astrophysiciens ont fait l’essentiel de leur carrière scientifique, et qu’ils se trouvaient employés par l’Université de Genève au moment de leur découverte de la première exoplanète, en 1995, depuis l’Observatoire de Haute-Provence.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | radar

Le Nobel d'économie, une victoire pour les «randomistas», qui défendent les essais contrôlés randomisés

Abhijit Banerjee, Esther Duflo et Michael Kremer sont les lauréats du prix Nobel d'économie 2019 | MIT Press

Lundi dernier, le prix Nobel d’économie a récompensé un trio d’économistes, dont une femme, la seule de l’édition 2019. La méthode expérimentale qui a valu à Esther Duflo, Michael Kremmer et Abhijit Banerjee cette belle récompense est pour le moins originale en économie, car elle s’inspire des essais randomisés contrôlés réalisés par les sciences médicales. C’est ce que précise un article de Nature.

| | news

Michel Mayor après son Nobel: «On me prédit le pire, des invitations à droite et à gauche»

Le prix Nobel de physique Michel Mayor était présent au dies academicus de l'Université de Genève, le 11 octobre 2019 | SALVATORE DI NOLFI/KEYSTONE

De retour à l’Université de Genève ce vendredi, son alma mater, le colauréat du prix Nobel de physique 2019 Michel Mayor a donné un discours lors du Dies Academicus et une conférence de presse. Heidi.news y était et livre quelques extraits choisis.

| | radar

Pourquoi si peu de femmes remportent un prix Nobel scientifique?

Rosalind Franklin en 1955 | MRC Laboratory of Molecular Biology/Creative Commons

En 2018, une femme, Donna Strickland, faisait partie des lauréats du prix Nobel de physique. Mais cette année, aucune lauréate dans le palmarès. Lundi, le prix Nobel de médecine et de physiologie: trois hommes. Mardi, le prix Nobel de physique: de nouveau trois hommes (dont deux Suisses). Et rebelote mercredi avec le prix Nobel de chimie.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | news

Avec les batteries Li-ion, le prix Nobel de chimie récompense aussi la R&D menée par l'industrie

Image d'illustration | Oak Ridge National Laboratory/Flickr/Creative Commons

Le prix Nobel de chimie a été décerné, pour cette édition 2019, à trois chercheurs, qui ont développé, des années 1970 aux années 1990, les batteries lithium-ion (Li-Ion), désormais utilisées pour la grande majorité des appareils électroniques portables. Corsin Battaglia, directeur du laboratoire des matériaux pour la conversion d’énergie de l’Empa, rappelle à Heidi.news les spécificités de ce champ de recherche.

| | interview

Didier Queloz: «La science a besoin de la notoriété de ses Nobel, comme le sport a ses célébrités»

Didier Queloz, co-lauréat du prix Nobel de physique 2019. | Salvatore di Nolfi / Keystone

Avec son collègue Michel Mayor de l’Université de Genève, Didier Queloz, aujourd’hui actif majoritairement à l’Université de Cambridge, a remporté le 8 octobre le Prix Nobel pour la découverte de la première planète située hors de notre système solaire. Depuis, il est assailli de sollicitations. Mais il a accordé un quart d’heure de son temps désormais précieux à Heidi.news.

| | news

Le Nobel de chimie va aux batteries lithium-ion, qui ont réinventé notre quotidien

Image d'illustration | Peter Miller/Flickr/Creative Commons

Le Britannique Stanley Whittingham, l‘Américain John Goodenough et le Japonais Akira Yoshino ont reçu ce mercredi le prix Nobel de chimie. Ils ont été distingués pour leurs contributions respectives au développement des batteries lithium-ion, aujourd’hui omniprésentes dans nos quotidiens: appareils électroniques, véhicules à propulsion électrique…