#politique


Abonnez-vous
| radar

Procédure de destitution de Trump : un témoin-clé accable le président devant le Congrès

William Taylor, le plus haut diplomate de l’ambassade américaine en Ukraine, a révélé l’existence d’un deuxième appel de Donald Trump visant à obtenir des informations compromettantes contre Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle de 2020. Il a aussi signalé les efforts de l’avocat personnel du président pour établir un canal diplomatique irrégulier.

link

Politico

| radar

Annonce des résultats définitifs de la présidentielle afghane

L’élection présidentielle en Afghanistan a eu lieu le 28 septembre. Alors que les résultats devaient être connus le 19 octobre, la commission électorale a annoncé leur report à ce jeudi. Treize candidats sont en lice, dont le président sortant Mohamed Ashraf Ghani. Si aucun d’entre eux n’obtient la majorité simple, un deuxième tour opposera les deux premiers candidats le 23 novembre.

link

Agence Anadolu

| | radar

Guy Parmelin empêche la publication d’un rapport sur la qualité de l’eau

Le conseiller fédéral Guy Parmelin. | Peter Schneider / Keystone

Le conseiller fédéral Guy Parmelin aurait personnellement freiné la parution d’une feuille d’information de l’Institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau Eawag, selon une enquête du quotidien alémanique Blick. Le document, destiné aux parlementaires, souligne que l’usage de pesticides pour l’agriculture met en danger la qualité de l’eau en Suisse et que les mesures actuelles pour la préserver ne suffisent pas. Une conclusion que n’aurait pas goûtée le chef du Département fédéral de l’économie. Ce dernier aurait fait part de son mécontentement à la directrice de l’Eawag Janet Hering et à la présidente du Conseil des EPF Beth Krasna lors d’une réunion le 10 octobre, qui aurait conduit à la censure du rapport.

Pourquoi c’est important. L’intervention de Guy Parmelin, agriculteur et viticulteur de formation, se produit alors que le peuple suisse est appelé à se prononcer l’an prochain sur l’initiative «Pour une eau potable propre». Le texte, décrié par les paysans et une large majorité de la droite, vise principalement à réduire l’usage de pesticides et d’antibiotiques préventifs dans l’agriculture en réservant les subventions fédérales aux seules exploitations qui y renoncent. Les Suisses voteront également sur une seconde initiative, intitulée «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse». Suite à la publication de l’article du Blick, Guy Parmelin s’est défendu des accusations de censure en indiquant qu’il n’avait «jamais remis la liberté scientifique en question» et que ses déclarations avaient été mal interprétées.

| radar

15 ans après la mort de Yasser Arafat, l’Autorité palestinienne est à bout de souffle

L’anniversaire de la mort du «Raïs», célébré devant le mémorial construit en son honneur à Ramallah, est toujours l’occasion de faire un bilan. Avec les années, l’Autorité palestinienne, l'institution qu’il a lui même créée, s’essouffle. Une large majorité de la population n’en veut plus, tout comme elle souhaite le départ de son président, Mahmoud Abbas. Peu semblent croire à l'annonce faite par ce dernier d’organiser des élections législatives puis présidentielles à partir de février prochain.

link

France Culture

| radar

Soudan: nouvelle échéance pour la formation d’un gouvernement d’union nationale

Selon l’accord de paix de 2018, le chef rebelle Riek Machar devait rentrer au Soudan du Sud en mai dernier pour former un gouvernement d’union avec le président Salva Kiir. Déjà retardée une première fois jusqu'à aujourd’hui, l'échéance pourrait bien être encore une fois reportée alors que l’opposant réclame un nouveau délai de six mois.

link

RFI

| radar

Mike Pompeo rencontre Angela Merkel

Le secrétaire d’Etat US s’entretiendra avec la première ministre allemande dans le cadre d’une visite officielle. Ils devraient empoigner quelques dossiers épineux, dont le controversé pipeline gazier Nord Stream 2, la 5G et, surtout, les dépenses germaniques dans le domaine de la défense.

link

Deutsche Welle

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| radar

Premières auditions publiques dans la procédure d’impeachment de Trump attendues mercredi prochain

(AP/PATRICK SEMANSKY)

Les citoyens américains auront l’occasion dès le 13 novembre d’entendre les témoins dans l’affaire ukrainienne qui menace leur président. William Taylor, chargé d'affaires américain à Kiev, George Kent, haut responsable du département d'Etat spécialiste de l'Ukraine et Marie Yovanovitch, l'ex-ambassadrice des Etats-Unis à Kiev, seront appelés à la barre de la commission du renseignement.

link

Politico

Commandez notre Revue

Votre cerveau a été piraté

| radar

Ouverture du procès du journaliste Erol Onderoglu en Turquie

Le représentant de Reporters sans frontières en Turquie est poursuivi pour avoir soutenu des universitaires ayant signé une pétition appelant à la fin des opérations sécuritaires dans le sud-est à majorité kurde du pays. Il avait été acquitté le 17 juillet lors d’un autre procès où il était accusé de «propagande terroriste» pour avoir collaboré à un journal pro-kurde.

link

Le Monde

| radar

Recep Tayyip Erdogan en visite chez Viktor Orban pour parler d’une coopération stratégique avec l’UE

Le premier ministre hongrois reçoit aujourd’hui le président de la Turquie, une semaine après la visite de Vladimir Poutine à Budapest. La Hongrie qui est l’un des seuls pays à soutenir toutes les démarches controversées d’Ankara, discutera stratégie et crise migratoire à l’occasion de ce sommet.

link

Euronews

| radar

Benny Gantz peine à convaincre en néo-Yitzhak Rabin

Le 4 novembre 1994, Yitzhak Rabin est assassiné par un juif extrémiste qui ne lui pardonnait pas d’avoir signé les accords d’Oslo. Avec lui, c’est l’espoir de voir un jour la paix avec les Palestiniens qui s’envole pour beaucoup d’Israéliens. Alors qu'il est chargé de former un nouveau gouvernement pour sortir le pays de la paralysie, Benny Gantz peine à convaincre qu’il a la carrure d’un néo-Yitzhak Rabin.

link

Haaretz

| | radar

Le monde politique s'agace du soutien d'universitaires à Extinction Rebellion

Extinction Rebellion au pont Bessières à Lausanne, 20 septembre 2019 | Camille Andres

Des universitaires peuvent-ils s’engager en faveur d’un mouvement prônant la désobéissance civile? C’est la question que se posent plusieurs personnalités politiques dans Le Temps après la publication d’une tribune où environ 80 professeurs et chercheurs de tous bords ont affirmé leur soutien au mouvement Extinction Rebellion, également dans Le Temps.

Pourquoi on vous en parle. Extinction Rebellion s’est fait une spécialité de la désobéissance civile non violente au nom de la cause climatique. En septembre dernier, une partie de ses membres avaient par exemple bloqué durant quelques heures le pont Bessières à Lausanne. Rappelant que ce type d’action reste illégal en Suisse, plusieurs politiciens et politiciennes s’insurgent de voir des professeurs leur affirmer leur soutien.

link

Lire la réaction des politiciens suisses dans Le Temps

| | radar

Le CEO de Twitter va interdire la publicité politique, contrairement à Facebook

Jack Dorsey est le co-fondateur et PDG de Twitter | KIM CHUL-SOO/EPA/KEYSTONE

Il y a de la tension dans l’air entre les deux réseaux sociaux Twitter et Facebook. Jack Dorsey, PDG et co-fondateur de Twitter, a annoncé, dans une série de tweets, sa volonté de mettre fin aux campagnes de publicité ciblée s’inscrivant dans un contexte politique. Les nouvelles conditions d’utilisation entreront en vigueur le 22 novembre, a-t-il annoncé. Dans le New York Times, Kara Swisher, journaliste spécialiste de la technologie, cofondatrice du média Recode, et grande critique de Facebook devant l’éternel, y voit une leçon donnée à Mark Zuckerberg.

Pourquoi c’est important. Le PDG de Facebook est indirectement visé par cette série de tweets. Il a été mis sur le grill face au Congrès américain le 23 octobre par la députée américaine Alexandria Ocasio-Cortez qui lui demandait pourquoi son réseau social continuait d’accepter que soient diffusés des mensonges en guise de publicités ciblées politiques. Dans ses tweets, Jack Dorsey écrit notamment: «Ce n’est pas une question de liberté d’expression. Le problème, c’est de pouvoir payer pour artificiellement augmenter la portée de ses messages. Et payer pour accroître la portée des discours politiques a des conséquences profondes, que nos infrastructures politiques actuelles ne sont pas préparées à gérer.»

link

Lire l'article du New York Times

| chronique

Brexit kafkaïen : Quelles leçons pour la Suisse?

Cenni Najy est chercheur au Global Studies Institute de l’Université de Genève et vice-président du think thank Foraus.

Le Royaume-Uni et l’UE ont conclu un nouvel accord de retrait. Une fois de plus, l’accord butte sur la ratification du parlement britannique et ce alors même que Boris Johnson avait promis de sortir son pays de l’Union européenne le 31 octobre prochain. A ce stade, un troisième délai de sortie se profile (31 janvier 2020) avec son cortège d'incertitude. Ce d’autant plus que, depuis ce mardi, l’équation du Brexit comporte une nouvelle inconnue: l’organisation d'élections générales anticipées en décembre prochain. Suivant le résultat de ces élections, tous les scénarios restent possibles, du hard Brexit à l'organisation d'un nouveau référendum sur l’appartenance à l’UE. La perspective d’une sortie ordonnée sur la base du nouvel accord de retrait début 2020 paraît néanmoins la plus probable.

Quoi qu’il en soit, ce nouveau délai pourrait avoir des conséquences non négligeables pour la Suisse, qui est elle-même engagée dans une négociation difficile avec l’UE.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| chronique

Alain Rebetez nous raconte ses élections fédérales

Alain Rebetez vit désormais à Paris où il a pris de la distance avec la Berne fédérale en devenant correspondant en France pour les titres de Tamedia. Heidi.news a pensé que son regard avait manqué à cette soirée électorale après toutes ces années à l’écran et lui a donc demandé son point de vue sur les résultats de dimanche. Aujourd'hui, il est le rédacteur en chef invité de cette édition spéciale de notre newsletter matinale, Le Point du Jour.

Dans mon radar




Le théâtre de l’élection du Conseil fédéral. Pour parler claire, la question qui va être au coeur du théâtre jusqu’en décembre, c’est: «Est-ce qu’Ignazio Cassis, élu contre la gauche, conseiller fédéral décevant, doit gicler au bénéfice d’un écolo?» Mais à mon avis ça restera du théâtre. Là, c’est le conservateur soucieux des institutions qui parle: malgré leurs écrasantes victoires électorales, les Verts et les Vert’libéraux ne devraient pas pouvoir obtenir ce siège, car c’est aller contre la formule magique et la stabilité du gouvernement.

| | éditorial

Voter pour ses enfants

L’entreprise genevoise ID Quantique propose à la finance et aux gouvernements des solutions de communication ultrasécurisée grâce à la physique quantique. Elle a littéralement créé ce nouveau marché grâce aux financements européens pour l’innovation. «Et aujourd’hui, nous réussissons à rester leader mondial grâce à eux, nous explique Grégoire Ribordy, son co-fondateur. Ces fonds nous permettent de faire de la recherche pas nécessairement liée à un développement immédiat, comme pour une PME normale, mais davantage tournée vers la prochaine génération d’innovations, ce qui est essentiel pour rester à la pointe.»

Pour l’instant, tout va bien. «En 19 ans, nous avons touché environ 4 millions d’euros. Jusqu’ici nous étions bien vus. Mais, dans le cadre du prochain programme-cadre, nous sentons bien que nous sommes poussés dehors. Il y a une volonté inquiétante de traiter les partenaires suisses différemment.» Ce qui tombe mal: l’Europe a fait des innovations reposant sur la physique quantique sa priorité et va investir un milliard d’euros dans le domaine.