#pneumonie


S'abonner
| | news

Nouveau coronavirus en Chine: vrai risque pandémique ou émoi exagéré?

Personnel en combinaison de protection contre les risques biologiques avec un brancard métallique près du service des patients hospitalisés du centre de traitement médical de Wuhan, où certains patients infectés par un nouveau coronavirus sont traités, à Wuhan, en Chine, le mardi 21 janvier 2020. | Keystone / AP / Dake Kang

Se dirige-t-on vers une épidémie sur l’ensemble du continent asiatique? Les annonces de l’OMS lundi 20 janvier 2020 concernant la flambée de pneumonies à nouveau coronavirus (nCoV) inquiètent les autorités: avec les nouveaux tests diagnostiques, 139 nouveaux cas ont été diagnostiqués en Chine en l’espace de deux jours. Alors que le spectre de l’épidémie de Sras de 2002 commence à resurgir, le président Xi Jinping est apparu à la télévision nationale chinoise pour appeler à «enrayer résolument l’épidémie». L’ONU annonce une réunion d’urgence à Genève mercredi.

| | radar

Épidémie de pneumonies: un deuxième patient est décédé en Chine

Les coronavirus ont ainsi été baptisés à cause de leur "couronne" de protéines de surface, visible en microscopie. | CDC / Dr Fred Murphy

L’épidémie de pneumonies virales en Asie, liées à un coronavirus jusque-là inconnu, a fait une deuxième victime, rapporte le Guardian, sur la base d’une communication des autorités sanitaires de Wuhan. Il s’agit d’un homme de 69 ans résidant dans la cité chinoise. Les premiers symptômes se sont déclarés le 21 décembre 2019, au début de l’épidémie, et l’homme a été hospitalisé le 4 janvier, son état se détériorant. Il est décédé à l’hôpital deux semaines plus tard, le 15 janvier, à la suite de multiples défaillances d’organes.

| | news

Le Japon annonce un premier cas de pneumonie liée au nouveau coronavirus

Keystone / Eugene Hoshiko

L’épidémie de pneumonies initiée en fin d’année à Wuhan, en Chine, continue de faire parler d’elle. Un homme d’une trentaine d’année vient d’être diagnostiqué au Japon, dans la préfecture de Kanagawa, rapporte le Japan Times. L’annonce a été faite par les autorités nippones jeudi 16 janvier. Ce ressortissant chinois a sans doute contracté le nouveau coronavirus à Wuhan, avant de rentrer au Japon le 6 janvier et d’être hospitalisé quatre jours plus tard. Il est désormais tiré d’affaire et a quitté l’hôpital.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | news

Épidémie en Chine: les nouvelles sont moins alarmantes qu’il n’y paraît

Conférence des autorités sanitaires de Wuhan, le 11 janvier dernier. | Keystone / Andy Wong

Le 31 décembre 2019, la Chine a informé le monde sur l’apparition de cas de pneumonies d’origine inconnue dans la cité de Wuhan (10 millions d’habitants), à l’intérieur des terres. Une quarantaine de patients ont été identifiés à ce jour, qui sont tous en lien avec le marché aux fruits de mer de la ville. On sait désormais que ces cas de maladie sont dus à un nouveau virus respiratoire, de la famille des Coronavirus.

| | radar

Pas de propagation de l'épidémie mystérieuse en Chine selon l'OMS

Image d'illustration | Keystone

L'épidémie de pneumonie mystérieuse détectée en Chine ne se propage pas, selon l'Organisation mondiale de la santé qui a établi un lieu entre le virus (une nouvelle souche de coronavirus) en Chine et un marché de fruits de mer à Wuhan, désormais fermé.

| | radar

Inquiétante épidémie d'une pneumonie atypique en Chine

Image d'illustration | Keystone

Les hôpitaux de Hong Kong ont monté leur niveau d'alerte alors qu'une épidémie de pneumonie virale «inconnue» se propage, faisant redouter un scénario mortel du type Syndrome respiratoire aigu sévère de 2003.

| | radar

Pourquoi l'OMS a validé un vaccin contre la pneumonie bon marché et produit en Inde

Shutterstock

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’homologuer la production d’un nouveau vaccin contre la pneumonie à pneumocoques. Il est produit en Inde et est dix fois moins cher que les vaccins utilisés jusqu’ici et produits par Pfizer et GlaxoSmithKline.