#PISA


S'abonner
| | news

Le niveau des élèves suisses baisse, selon PISA

Les compétences des élèves suisses reculent. Dans l’édition 2018 du rapport PISA, le pays perd des points en lecture, en mathématiques et en sciences, les trois disciplines passées au crible. Il affiche toutefois un enviable onzième rang en mathématiques. De manière générale, comme lors de la dernière édition publiée en 2015, la Chine, Singapour, Macao et Hong Kong règnent sans partage dans le haut des classements.

Pourquoi c’est intéressant. La Finlande et la Corée du Sud ont longtemps brillé dans le classement PISA, avant de céder la place aux cités-Etats asiatiques. Toujours très attendu, invoqué par les gouvernements pour justifier leurs choix de politiques éducatives, le rapport PISA, auquel 79 pays ont pris part cette année, est aussi très controversé et ne manque jamais de susciter des débats houleux. La Suisse, par exemple, s’est dernièrement montrée très critique concernant sa méthodologie. Le document reste malgré tout une référence.