#Personnel soignant


S'abonner
| | News

A Fribourg: «Le plus dur? Avoir un patient et ne pas pouvoir lui offrir des soins optimaux»

Dans le service des urgences de l'HFR le 3 décembre 2021 à Fribourg. | Keystone / Jean-Christophe Bott

On le dit fatigué, épuisé même. Deux ans après la découverte du Sars-CoV-2, le personnel soignant affronte une cinquième vague épidémique. Où puise-t-il sa motivation? A quel point la situation hospitalière est-elle problématique? Cette semaine, infirmiers et médecins romands racontent leur cinquième vague. Plusieurs voix pour décrire différentes réalités. Après le Réseau hospitalier neuchâtelois, direction l'Hôpital fribourgeois.

| | News

Aux soins intensifs à Neuchâtel: «En vingt ans, je n’ai jamais connu une telle intensité»

Dans l'unité de soins intensifs du site Pourtalès du RHNe en novembre 2020. | Keystone / Laurent Gillieron

On le dit fatigué, épuisé même. Deux ans après la découverte du Sars-CoV-2, le personnel soignant affronte une cinquième vague épidémique. Où puise-t-il sa motivation? A quel point la situation hospitalière est-elle problématique? Cette semaine, infirmiers et médecins romands racontent leur cinquième vague. Plusieurs voix pour décrire différentes réalités. Après le CHUV, direction les soins intensifs du Réseau hospitalier neuchâtelois.

| | News

«Quand nos soins intensifs sont proches de la saturation, on se sent comme dans le Titanic»

Dans une unité Covid de l'Hôpital du Jura à Delémont en décembre 2021. | Hôpital du Jura

On le dit fatigué, épuisé même. Deux ans après la découverte du Sars-CoV-2, le personnel soignant affronte une cinquième vague épidémique. Où puise-t-il sa motivation? A quel point la situation hospitalière est-elle problématique? Cette semaine, infirmiers et médecins romands racontent leur cinquième vague. Plusieurs voix pour décrire différentes réalités. Premier arrêt à l'Hôpital du Jura.