#parasitologie

| | radar

On saura bientôt recréer le cycle de la toxoplasmose chez la souris... au grand soulagement des chats

Le parasite de la toxoplasmose ne se reproduit que dans le système digestif du chat | Creative Commons

Toxoplasma gondi est un parasite au cycle de vie complexe. Il ne se reproduit que dans le système digestif du chat, mais libéré dans ses déjections, il peut de là coloniser une vaste variété d’oiseaux et de mammifères, dont l’humain, où il cause la toxoplasmose. Cette multitude d’hôtes complique son étude… mais des recherches américaines ont peut-être trouvé la clé, raconte The Atlantic. L’enjeu: produire des souris génétiquement modifiées capables d’accueillir le parasite dans leurs intestins, comme le félin.

Pourquoi c’est important. Aux États-Unis les chercheurs étudiant la toxoplasmose ont pendant plusieurs décennies dû élever—et sacrifier sur l’autel de la recherche— non seulement des souris, mais aussi des chats, afin de reproduire le cycle d’infection parasitaire. Or, en tant qu’animal-modèle, le chat est bien plus mal connu que la souris. Pouvoir recréer l’intégralité du cycle parasitaire avec un seul animal représenterait une percée qui simplifierait l’étude de la maladie.

link

Lire l'article de The Atlantic (EN)

| | news

Un champignon sexuellement transmissible drogue les cigales pour les inciter à s’accoupler

Matthew Kasson - West Virginia University

Quand elles sont infectées par le champignon microscopique Massospora cicadina, les cigales passent leur temps à s’accoupler. Leur libido est alors si développée qu’il n’est pas rare que des mâles s’en prennent à d’autres mâles. Une équipe vient de découvrir le secret de cette addiction au sexe.

Pourquoi on vous en parle. Parce que la technique utilisée par ce champignon est inédite: des chercheurs américains ont découvert qu’il secrète une amphétamine coupe-faim. Les cigales en oublient de se nourrir et passent le plus clair de leur temps à copuler, ce qui propage les spores du champignon et assure sa survie.

link

Lire les travaux scientifiques, en accès libre (EN)

| | radar

Quelles sont les recettes éprouvées contre les poux selon la science?

Un pou mâle | Gilles San Martin - Creative Commons

Que les parents qui n’ont jamais dû épouiller un enfant se lèvent. Laura Sanders, journaliste à Science news (EN) raconte ce jeudi son expérience, nourrie de données scientifiques!

Pourquoi on vous en parle? Les poux font l’objet d’un business juteux pour quelques sociétés pharmaceutiques et des vendeurs de solutions aussi chères qu’inefficaces. Rien de tel qu’un peu de science!