#Paléoanthropologie

| | news

Les premiers humains seraient sortis d'Afrique bien plus tôt qu'on ne le pensait

Les deux crânes fossiles retrouvés ont été respectivement datés à -170'000 et à - 210'000 ans | K.Harvati et al/Nature

Ces deux fossiles, découverts dans une grotte grecque, étaient connus depuis les années 1970. Mais incomplets et déformés par le passage des années, ils demeuraient un mystère. Celui-ci a peut-être été élucidé. Des chercheurs allemands les ont datés à 170’000 et 210’000 ans avant notre ère. Le premier serait un Neandertal, et le second un Homo sapiens, ce qui en ferait le plus vieux représentant de cette espèce jamais retrouvé en Europe! Leurs travaux ont été publiés dans Nature.

Pourquoi c’est important. À quel moment nos ancêtres Homo sapiens sont-ils sortis d’Afrique et ont commencé à coloniser l’Europe et l’Asie? 160’000 ans plus tôt qu’on ne le pensait, selon cette étude.

| | news

Au Brésil, des singes capucins utilisaient déjà des outils en pierre il y a 3000 ans

Le capucin sapajou à barbe utilisait déjà des outils en pierre il y a 3000 ans. | Tiago Falótico

Un groupe de primatologues et d’archéologues relate, dans Nature Ecology and Evolution, la découverte d’un site archéologique dans le parc national de Serra de Capivara, au Brésil. Sa particularité: datés de 3000 ans, les outils en pierre qui y ont été trouvés ne sont pas ceux d’humains mais d’un petit singe, le capucin sapajou à barbe. Plus encore, ils ont pu démontrer que ces singes avaient fait évoluer leurs techniques à travers le temps.

Des outils et des singes. C’est la première fois qu’une évolution dans l’utilisation des outils est démontrée chez un primate autre que l’homme. William McGrew, de l’université de St Andrews, en Écosse, spécialiste des outils de primates depuis 40 ans, n’a pas participé à l’étude, mais a pu visiter le site. Il nous détaille l’importance de cette découverte.