#ofsp


S'abonner
| | News

Les enfants enrhumés doivent-ils se rendre à l’école? L'OFSP clarifie la situation

Sur le chemin de l'école pour se rendre à l'école primaire du Sécheron à Genève, août 2020. | Keystone / Salvatore Di Nolfi
| | News

Démission de Stefan Kuster, bientôt ex-nouveau Monsieur coronavirus 

Stefan Kuster, le 7 septembre 2020, à Berne. | Keystone / Anthony Anex

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

| | Analyse

Il serait plus légitime de placer Genève sur la liste des zones à risque que la France voisine

Heidi.News, nor/mir. Sources: ECDC (25.08.2020), OFSP rapport hebdomadaire semaine 34 (26.08.2020), Santé publique France - Observatoire Géodes (22.08.2020), Robert Koch Institut (25.08.2020), innosol.at (24.08.2020), Wikipédia (26.8.2020). Remarque: les données relatives aux régions italiennes sont des estimations faites à partir des taux d’incidence sur les 7 derniers jours (seules disponibles en ligne).

La carte ci-dessus recense toutes les incidences (nombre de cas par 100'000 habitants lissé sur deux semaines) les plus récentes des régions frontalières à la Suisse.

| | News

Freiner les coûts de la santé grâce à un nouveau paquet de mesures

Alain Berset en conférence de presse ce mercredi 19 août à Berne. | Keystone / Peter Klaunzer
| | News

Rebond épidémique en Suisse: «La situation s’aggrave, elle est sérieuse», alerte l'OFSP

Pascal Strupler, directeur de l'Office fédéral de la santé publique OFSP, lors du Point de presse Coronavirus du 30 juillet à Berne ¦ Keystone, Anthony Anex
newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | News

Les Suisses manquent encore de discipline quand s'impose la quarantaine

Oliver Schaerli, responsable marché du travail et assurance chômage au SECO, Michael Schöll, vice-directeur du département fédéral de la justice, Linda Nartey, médecin cantonale bernoise, et Stefan Kuster, Responsable de la division maladies transmissibles de l’OFSP, de gauche à droite, lors du point de presse coronavirus du jeudi 9 juillet 2020 à Berne. ¦ Keystone, Peter Schneider
| | News

EXCLUSIF – Les 1150 documents scientifiques qui ont guidé l'OFSP durant l'épidémie de coronavirus

Extrait de la liste de documents scientifiques sur lesquels l'OFSP s'est appuyé.
| | News

165 personnes en isolement, 397 en quarantaine et un nouveau Monsieur coronavirus

Stefan Kuster, le nouveau responsable de la division des maladies transmissibles de l’Office fédéral de la santé publique, à Berne le 29 mai. | Keystone / Peter Klaunzer

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | Portrait

Daniel Koch, «Monsieur Covid-19» de la Confédération, part vraiment à la retraite

Daniel Koch, le 25 mars à Berne. | Keystone / Alessandro della Valle
| | Radar

Le salut financier de l’OMS passera-t-il par la Suisse?

Thomas Zeltner a dirigé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) de 1991 à 2009 (ici en conférence de presse à Berne, en 2009). | Keystone / Peter Klaunzer
| | Interview

Pascal Strupler: «Nous devons tout mettre en place pour éviter un deuxième confinement»

Pascal Strupler (à droite), à côté de Daniel Koch, délégué coronavirus de l'OFSP, lors de sa dernière apparition au point de situation coronavirus face aux médias, le 25 février. | Keystone / Anthony Anex

Depuis le début de la crise du coronavirus, l’Office fédéral de la santé publique a un visage: celui, creusé, de Daniel Koch (à gauche sur la photo ci-dessus). Mais il a aussi un directeur, Pascal Strupler, qui se tient en retrait depuis le début de l’épidémie. Il a accepté de rencontrer Heidi.news à Berne. Il parle des masques, des tests de dépistage, du déconfinement, d’une éventuelle deuxième vague et reconnaît que certains outils informatiques de l’OFSP n’était pas prêts au début de l’épidémie. Il répond aussi à quelques critiques.