#monarques


Abonnez-vous
| | news

Les papillons monarques élevés en captivité oublient comment migrer

Dans ce dispositif expérimental, la direction prise par le papillon montre s'il est prêt à migrer ou non | Aye Tenger-Trolander

Aux États-Unis, de nombreux amateurs élèvent des papillons monarques, une pratique très populaire notamment encouragée dans les écoles. Mais cette mode ne semble pas profiter directement à l’espèce. Elle pourrait même nuire à sa migration, selon des chercheurs.

Pourquoi c’est important. Ces insectes accomplissent une des plus importantes migrations animales au monde. Des plaines des États-Unis et du Canada jusqu’à leurs quartiers d’hiver au Mexique, dès l’automne, des centaines de millions d’individus voyagent parfois plus de 5000 kilomètres. Mais ils sont chaque année moins nombreux à faire le déplacement.