#mobilité


S'abonner
| | news

Comment le CEVA va faire tomber (ou pas) les barrières mentales entre Genève et la France voisine

La gare de Lancy Pont-Rouge. | Martial Trezzini / Keystone

Le CEVA, la liaison ferroviaire entre la gare de Genève Cornavin et Annemasse, sera inaugurée ce jeudi 12 décembre. Sa mise en service aura lieu le dimanche 15 décembre. L’ouverture de ce tronçon très attendu permet le déploiement du Léman Express, un vaste réseau transfrontalier de 45 gares et 230 kilomètres de voies qui s’étendra du canton du Vaud à Annecy, Evian ou encore Saint-Gervais-les-Bains. Les autorités anticipent 50'000 passagers par jour. Avec à la clé un beau potentiel de diminution du trafic automobile sur le territoire genevois, estimé à 12%.

Pourquoi c’est important. Après des décennies de discussions, d’innombrables recours et huit ans de travaux, Genève se dote enfin d’un véritable RER. Au-delà de l’enjeu majeur de la circulation routière, chroniquement encombrée, cette nouvelle offre de transport influencera les habitudes d’achats, de loisirs ou encore les choix résidentiels des habitants de la région, selon les urbanistes et les sociologues qui effectuent de recherches sur le sujet.

| radar

Paris démontre qu’une politique pro-vélo est bénéfique à la mobilité douce

Un Velib' à Paris. Photo : Keystone

Dans la capitale française, en un an, le nombre de cyclistes a augmenté de 54%, résultat de la sécurisation des pistes cyclables existantes et de la création de nouvelles. Désormais, plus de 840’000 trajets à vélo sont effectués chaque jour, soit deux fois plus qu'à moto ou à scooter.

Pourquoi c’est important. Ce nombre supérieur aussi à celui des passagers de la ligne 1, la plus fréquentée du métro parisien, qui s’élève à 750’000 personnes. Un bond impressionnant qui aidera à réduire la pollution de la capitale. Le Parisien se penche sur ces chiffres.

link

Le Parisien

| | twitter

Un Suisse sur deux souhaite acheter une voiture électrique, selon le TCS

Nos offres de fin d'année

| | analyse

Non, une trottinette électrique n'émet pas autant de carbone qu'une voiture

Des trottinettes électriques partagées en juin 2019, à Zurich | CHRISTIAN BEUTLER/KEYSTONE

Une trottinette électrique pollue-t-elle autant qu’une petite voiture? Ses émissions s'élèveraient à 125 g CO2/km, chiffre comparable aux émissions d’un petit véhicule thermique, selon plusieurs médias français, se faisant l’écho d’une étude américaine. Décryptage de ce chiffre.

Pourquoi c’est important. Présentées comme solution de micro-mobilité propre, les trottinettes électriques ont envahi de nombreuses villes, y compris en Europe. Mais les critiques se multiplient sur leur modèle économique, qui sous-traite souvent à des freelances la recharge des appareils, ainsi que sur leur empreinte carbone.

| | news

En Suisse, des algorithmes optimisent la gestion des vélos en libre service

Des vélos en libre service à Morges (image d'illustration) | DOMINIC FAVRE/KEYSTONE

C’est un fait: les stations d’attache des vélos en libre service n’ont pas toutes la même popularité, en fonction de leur localisation ou de l’heure. À Fribourg, un projet de recherche a développé un algorithme capable de prédire l’évolution de la demande sur les différentes stations. Le dispositif est expérimenté à Bienne par Velospot.

Pourquoi c’est utile. Une bonne gestion de la flotte de cycles permet d’éviter que les usagers ne se retrouvent face à une station vide, ou à l’inverse, pleine et ne puissent y déposer leur cycle. Elle permet d’optimiser les itinéraires des opérateurs de maintenance qui déplacent les cycles d’une station à une autre.