#méduse


S'abonner
| | radar

Cette méduse lance des grenades urticantes pour piquer à distance

Cassiopea xamachana | Allen Collins et Cheryl Ames

Personne n’aime se faire piquer par une méduse et cette nouvelle relayée par The New York Times ne devrait pas réjouir les baigneurs. Des biologistes ont en effet identifié un moyen de défense inédit pour l’une d’entre elle vivant aux Caraïbes: projeter autour d’elle un mucus rempli de petites boules de cellules urticantes, comparable à de petites grenades flottantes.

Pourquoi on en parle. L’espèce incriminée, Cassiopea xamachana a la particularité de vivre pratiquement immobile, posée à l’envers sur le fond marin. Sa capacité à projeter des cellules urticantes lui permettrait ainsi de mieux se défendre et de tuer des proies à proximités. Les chercheurs pensent également que cela expliquerait plusieurs cas de piqures rencontrés chez des nageurs qui pourtant ne s’étaient pas approchés de méduses.

link

Lire l'article de The New York Times