#médecine


S'abonner
| | news

Pourquoi les personnes trans peinent à se faire soigner correctement

Image d'illustration. | Shutterstock / Panchenko Vladimir
| | idées

J'ai beau être professeure ordinaire, la problématique de genre fait partie de mon quotidien

Solange Peters

A l'occasion de la journée de mobilisation du 14 juin 2020, Solange Peters, professeure ordinaire en oncologie au CHUV et à l'Université de Lausanne, présidente de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) et coordinatrice scientifique de la plateforme européenne d'oncologie thoracique (ETOP), évoque l'archaïsme qui prévaut encore pour les femmes en médecine.

| | news

Francis Waldvogel: «La science essaie d’approfondir, mais peine à répondre aux grandes questions»

Francis Waldvogel à son domicile en banlieue de Genève (28 mai 2020). | Heidi.news

Patron de la médecine interne aux HUG jusqu’en 2001, ancien président du Conseil des EPF et du Novartis Venture Fund, le médecin genevois Francis Waldvogel est une voix singulière en Suisse et un esprit à vocation universelle, dont les passions vont du piano aux staphylocoques, en passant par les humanités ou… les pipes, qu’il collectionne. De sa retraite à Genève, il vient d’écrire Tableau de la vie, un essai de culture scientifique et d’ontologie mêlées. Il nous a reçu dans son bureau parsemé de livres pour «échanger» – le mot est de rigueur – sur sa vision du monde. Conversation.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

| | radar

Le nouveau coronavirus peut affecter pratiquement tout l’organisme

Shutterstock / Designincolor
| | news

Au CHUV, les physiothérapeutes œuvrent aux côtés des réanimateurs

Les séjours prolongés aux soins intensifs débouchent souvent sur un affablissement neuromusculaire généralisé (image d'illustration, USI de la clinique Ambroise Paré à Neuilly) | Keystone / Christophe Petit Tesson
| | idées

Il n'y a pas que le coronavirus qui inquiète les médecins, il y a tous les autres patients aussi!

Philippe Eggimann

Mobilisé contre la pandémie de coronavirus, le corps médical subit des restrictions de pratiques imposées aux cabinets par la Confédération. Ne plus traiter les patients fragiles ou chroniques peut engendrer une dégradation simultanée de la santé de la population pour un coût humain exorbitant. Le Dr Philippe Eggimann, président de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR) et de la Société vaudoise de médecine (SVM), lance un appel urgent.

| | interview

Coronavirus: «Il est urgent de rappeler que le vivre ensemble n’est pas qu’une question de biologie et d’économie»

Francesco Panese, professeur associé d'études sociales des sciences et de la médecine à l'Université de Lausanne. | Unil / Félix Imhof
| | interview

Coronavirus et hôpitaux saturés: comment éviter l’arbitraire quand les lits manquent?

Samia Hurst en conférence à l'Université de Genève en 2017, à l'occasion de la semaine de la démocratie. | Unige, DR
| | radar

Une sonate pour neurochirurgiens

Keystone / EPA King's College Hospital Handout
newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | radar

Les médecins devraient-ils mieux prendre en compte l'effet nocebo?

Pixabay / Gerd Altmann
| | radar

Une nouvelle approche pour faire parler les bases de données médicales

L'application fournit un traitement provisoire. | Babylon Health
| | interview

Max Tegmark: «Il faut créer un CERN de l'IA dédié aux recherches biomédicales, global et ouvert»

Max Tegmark lors de sa présentation lundi soir 27 janvier 2020 à l'EPFL | Martin Vetterli/Twitter

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD), et a déplacé jusqu'au mercredi 29 janvier sa rédaction à l'EPF de Lausanne, sur le site de l'événement.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | interview

Pourquoi il faut se méfier des prédictions de l’IA en biomédecine

Pixabay / Nvodicka

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days 2020, qui se tiennent en ce moment à l’EPFL. En déplaçant notre rédaction sur le site de l'événement, nous vous en proposons une couverture approfondie.

| | interview

Ce médecin urgentiste valaisan, éloigné de tout en Antarctique, nous raconte son quotidien

Jacques Richon, médecin urgentiste valaisan, et docteur de la base Princess Elisabeth Antarctica, y a installé cette année une table d'opération | DR

Le médecin valaisan Jacques Richon organise le suivi médical de la base polaire belge Princess Elizabeth Antarctica (PEA) depuis son ouverture en 2009. Il vient à peine d'arriver dans la base polaire et sa première urgence consiste à installer la nouveauté de cette année: une salle d'opération. Heidi.news l'a rencontré la semaine passée avant son départ, au Cap (Afrique du Sud). Entretien.

| | news

Un médecin genevois prend la tête de l’Académie des sciences médicales

Né à Liège en 1953, le Pr Henri Bounameaux a dirigé le service d'angiologie des HUG pendant plus de 25 ans.