#médecine


S'abonner

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | News

«Comme un iPhone chargé à 50%»: Un médecin relate ses difficultés post-Covid

Pixabay / Augusto Ordonez

A 50 ans, et comme nombre de médecins, Alessandro a contracté Covid-19. Une forme dite bénigne, qui a pourtant laissé cet infectiologue genevois, au naturel hyperactif et enjoué, sur les rotules. Un mois plus tard, il expérimente une fatigue inconnue, de l’asthme, et une incertitude persistante sur l’avenir. Témoignage à la première personne sur une maladie qui n’en finit pas de surprendre ceux qui la soignent.

| | Interview

Coronavirus et hôpitaux saturés: comment éviter l’arbitraire quand les lits manquent?

Samia Hurst en conférence à l'Université de Genève en 2017, à l'occasion de la semaine de la démocratie. | Unige, DR

Fin mars, des directives nationales suisses relatives au tri des patients en unités de soins intensifs ont été édictées. A leur grand soulagement, les soignants n’avaient pas eu besoin d’y faire recours. Huit mois plus tard, les médecins se préparent à devoir les mettre en œuvre aux HUG. Dans ce contexte, nous rediffusons ici, une interview de Samia Hurst, médecin et professeure de bioéthique à l’Université de Genève, réalisée à l'aube du semi-confinement mi-mars.

| | Idées

J'ai beau être professeure ordinaire, la problématique de genre fait partie de mon quotidien

Solange Peters

A l'occasion de la journée de mobilisation du 14 juin 2020, Solange Peters, professeure ordinaire en oncologie au CHUV et à l'Université de Lausanne, présidente de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) et coordinatrice scientifique de la plateforme européenne d'oncologie thoracique (ETOP), évoque l'archaïsme qui prévaut encore pour les femmes en médecine.