#masques


S'abonner
| | Idées

Enfin, le port du masque a été rendu obligatoire au Palais fédéral

Michel Matter

Michel Matter est médecin responsable du Centre ophtalmologique de Rive (Genève), président de l’Association des Médecins de Genève (AMGe), vice-président de la FMH et conseiller national. Il siégera jeudi et vendredi dans un Palais fédéral masqué.

| | Idées

«Après le masque jugé liberticide, les feux rouges seront-ils également remis en cause?»

Jean Martin

Le Dr Jean Martin est ancien médecin cantonal vaudois. Face au scepticisme d’une partie de la population concernant le port obligatoire du masque, il s’irrite d’un discours qu’il estime inconséquent. 

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.

| | Idées

Des cobayes sous observation au Parlement

Claude-François Robert

Claude-François Robert est le médecin cantonal du canton de Neuchâtel. A la demande de Heidi.news, il a accepté de commenter les résultats de notre enquête sur le port du masque par les Conseillers nationaux au Parlement fédéral.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | hd

EXCLUSIF - 46,5% des conseillers nationaux ne portent pas de masque au Parlement

A gauche, on porte plus volontiers le masque pour se déplacer dans le Parlement, qu'à droite. | Graphique Heidi.news / Kylian Marcos

Dans le graphe ci-dessus, chaque point représente un conseiller national. Vous pouvez sélectionner différents critères pour les grouper par catégorie et colorer leurs comportements au sein du Parlement. Un exemple: en choisissant de grouper les élus avec le critère «porte un masque pour se déplacer au Parlement» et en colorant par genre, vous verrez apparaître qui des hommes et des femmes portent ou non un masque au Parlement.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | Interview

«Il ne faut pas nier l'importance des masques»: la position du Pr Pittet fait débat chez ses pairs

Pixabay / Alexandra Koch

Dans une interview récente pour Heidi.news, le Pr Didier Pittet, chef du service de prévention et contrôle des infections des HUG, faisait part de sa conviction que le masque n’est surtout utile contre Covid-19 que dans la mesure où les autres précautions (hygiène des mains et distanciation physique) sont mal respectées. Une position qui contraste avec celle d’autres infectiologues romands de renom, dont deux ont signé en mai une tribune au Temps pour défendre l’usage du masque. Parmi eux, le Pr Patrick Francioli, ancien chef des services de médecine préventive hospitalière et d’infectiologie du CHUV et cofondateur de Swissnoso, la société savante pour la prévention des infections nosocomiales. Il nous explique en quoi le masque est, de son point de vue, essentiel.