#Iran


S'abonner
| radar

Les photographes iraniens recréent des images de la nation

Quand se balader avec un appareil photo dans la rue devient dangereux, les artistes se tournent vers des formes conceptuelles. La photographie mise en scène, qui donne l'illusion du réel via des décors et postures insérés dans le cadre, est en vogue en Iran. Elle permet de contourner la répression en cours depuis 2009. Selon Reporters sans frontières, au moins 170 journalistes, photographes et blogueurs ont été arrêtés depuis cette date et environ 3'000 ont perdu leur emploi ou ont fui le pays.

link

Middle East Eye

| radar

Libération des femmes iraniennes qui ont tué leur agresseur

Safoura Bazrafshan vit depuis quatre ans en Suisse et s’engage à libérer dans son pays des femmes qui ont tué leur violeur, cela en payant environ 15’000 francs à la famille de la victime. Cette somme d’argent s’appelle le «Diya» et permet de se racheter pour les crimes commis – dans ce cas le meurtre. Bazrafshan a libéré deux femmes jusqu’à présent.

link

SRF

| radar

Emeutes en Iran: internet coupé, l’ONU craint un bain de sang

La République islamique a coupé dimanche l’accès de la population à internet. Les informations ne filtrent plus et l’ONU craint que «des dizaines» de civils aient été tués suite aux manifestations contre une hausse du prix de l’essence. Amnesty International estime que la répression du régime a causé entre 100 et 200 morts.

link

Le Figaro

Nos offres de fin d'année

| radar

Emeutes en Iran après la hausse du prix de l’essence

Keystone

D’importantes manifestations ont éclaté ce week-end en Iran après l’augmentation, décidée par le gouvernement, du prix de l’essence. Bien que cette hausse du tarif a la pompe soit directement liée aux sanctions américaines, les revendications économiques ont rapidement pris une couleur politique allant jusqu’à la remise en cause de la République islamique. Deux personnes auraient été tuées lors des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

link

Le Monde

| radar

Un nouveau gisement pétrolier découvert en Iran

Keystone

Le ministre du pétrole iranien, Bijan Namdar Zanganeh, vient d'annoncer la découverte d’un nouveau puit de pétrole au sud-ouest du pays, probablement le second plus important d'Iran avec une capacité de pompage estimée à 53 milliards de barils.

Pourquoi c’est important. Alors que le pays étouffe sous les sanctions économiques imposées par les Etats-Unis, le président Hassan Rohani s’est félicité de ce «cadeau du gouvernement au peuple d’Iran» qui, s’il est confirmé, pourrait augmenter d’un tiers les réserves prouvées du pays. Le “New York Times” raconte.

link

The New York Times

| radar

Téhéran célèbre le 40e anniversaire de la prise d’otages de 52 diplomates américains

Il y a 40 ans, un groupe d’étudiants partisans de la Révolution islamique prenaient d’assaut le «nid d’espion» américain de Téhéran, exigeant le retour du Shah en Iran pour qu'il y soit jugé. 52 diplomates seront retenus en otage pendant 444 jours. Des manifestations anti-américaines ont été organisées partout dans le pays pour célébrer cet anniversaire considéré comme une victoire contre les Etats-Unis. Depuis la sortie de l’accord sur le nucléaire par les Etats-Unis en mai 2018 et l’imposition de nouvelles sanctions, les relations entre les deux pays sont au plus bas.

link

The Times of Israël