#Hyperloop


Abonnez-vous
| | news

L'EPFL de nouveau en troisième place de l'Hyperloop Pod Competition en 2019

L'équipe de l'EPFL pose devant son prototype à échelle réduite dans les locaux de SpaceX, à Hawthorne (Californie) | Alban Kakulya/EPFL

Les résultats de l’Hyperloop Pod Competition, qui se déroulait dimanche soir 21 juillet, sont désormais connus: c’est l’Université technique de Munich qui monte sur la première place du podium. En deuxième et troisième place se trouvent respectivement les équipes de l’EPFZ (et sa capsule Swissloop) et de l’EPFL (EPFLoop).

Pourquoi c’est important. Ce concours de vitesse est avant tout un concours de conception. Une vingtaine d’équipes étudiantes expérimente chaque année un nouveau prototype de capsule conçu en à peine neuf mois. L’enjeu: éprouver les technologies qui trouveront peut-être place dans un hyperloop commercial demain.

| | interview

Comment l'EPFL veut gagner l'Hyperloop Pod Competition avec sa capsule futuriste

Un étudiant de l'EPFL s'affaire sur la capsule, baptisée Bella Lui, spécialement conçue pour l'édition 2019 | Alban Kakulya/EPFL Loop

Des étudiants de l’EPFL participent dès ce dimanche à l’Hyperloop Pod Competition, un concours de prototypes de capsules à haute vitesse préfigurant peut-être les transports du futur, qui se déroule sur le site de la société SpaceX d’Elon Musk, aux Etats-Unis. L’enjeu: battre le record de vitesse établi en 2018 par l’Université technique de Munich: 467 km/h sur 1.6 km!

L’équipe lausannoise, qui participe pour la seconde fois, sera en concurrence avec 20 autre sélections universitaires. Lorenzo Benedetti, responsable technique et encadrant de l'équipe cette année, décrypte les enjeux technologiques.

| | radar

L'EPFL dévoilera sa capsule d'hyperloop mercredi prochain

Le 21 juillet 2019 se tiendra sur un site de SpaceX le concours annuel de capsules Hyperloop: Hyperloop pod competition. L’EPFL, qui est arrivée troisième lors de l’édition 2018, sera en lice. Elle dévoilera sa capsule le 29 mai 2019 à Lausanne.