#HUG


S'abonner
| | News

EXCLUSIF – Malaise aux HUG où la moitié des cadres de radiologie a claqué la porte

Image d'illustration. | Keystone / Georgios Kefalas

L'arrivée d'un nouveau chef en fin 2019 a provoqué une cascade de départs. Mauvaise gestion, soupçons de mobbing et surtout baisse de qualité des soins inquiètent jusqu’aux partenaires de l’hôpital genevois. La direction des HUG, elle, nie tout problème.

| | News

«Je ne voulais pas que ma mère avale de la Javel»

Fragment de visage de reine égyptienne (entre 1353 et 1336 av. J.-C.). | Metropolitan Museum of Art Collection

Ils ne sont ni malades ni soignants et pourtant, les troubles bipolaires, la schizophrénie et la dépression sont leur quotidien. Les enfants de personnes atteintes de maladie mentale sont nombreux, mais rarement pris en considération, bien que des projets se mettent petit à petit en place. Un d'eux, devenu adulte, se souvient.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

| | Portrait

«Cette année, la majorité de mes patients sont décédés»

5/5 Durant toute la semaine, Heidi.news s'intéresse aux soins infirmiers. Ces métiers ne se pratiquent pas de la même manière en milieu scolaire, aux soins intensifs, en soins à domicile, en EMS ou encore en psychiatrie. Autant de secteurs qui ont tous un point commun: ils ont été chamboulés par l'épidémie. Aujourd'hui, rencontre avec Anne-Laure Gracianette, infirmière aux soins intensifs des HUG.

| | Enquête

EXCLUSIF – Enquête sur une association de lutte contre le noma peu scrupuleuse

Crédit: Fondation Winds of Hope

Suite à la publication de cette enquête le 22 mars, Bertrand Piccard a réagi. Engagé pour le noma, le médecin-explorateur a donné une interview à Heidi.news pour expliquer les enjeux autours de cette maladie. Nous republions cette enquête à cette occasion.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | Portrait

«Les dommages collatéraux du Covid risquent de remplir nos services de psychiatrie»

Laurence Grumet, infirimère au Département de psychiatrie des HUG. | Photo: Sarah Zeines

2/5 Durant toute la semaine, Heidi.news s'intéresse aux soins infirmiers. Ces métiers ne se pratiquent pas de la même manière en milieu scolaire, aux soins intensifs, en soins à domicile, en EMS ou encore en psychiatrie. Autant de secteurs qui ont tous un point commun: ils ont été chamboulés par l'épidémie. Aujourd'hui, rencontre avec Laurence Grumet, infirmière au Département de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

| | Idées

Campus Biotech ou l’importance de l’intelligence collective

Benoît Dubuis

Benoît Dubuis, fondateur à l'EPFL de la Faculté des Sciences de la vie et premier doyen de celle-ci, est notamment le directeur de la Fondation Campus Biotech Geneva, membre du comité de l’Académie suisse des sciences techniques et professeur à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève. Ce texte est tiré de notre newsletter gratuite Le Point du Jour, dont il a été ce lundi 12 avril le rédacteur en chef invité.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | News

L'étonnante histoire d'une transplantée genevoise racontée par son chirurgien

Des chirurgiens et infirmiers effectuent une transplantation de rein au CHUV en septembre 2020. | Keystone / Leandre Duggan

Il y a des patients qui marquent à jamais ceux qui les soignent. Dans le cas de Raphael Meier, chirurgien en transplantation, ce patient est une patiente. Une Genevoise qui a développé un cancer très agressif, après une transplantation, et qui a déjoué la mort de justesse. Son singulier parcours fait la couverture du prestigieux magazine Transplantation. Raphael Meier, premier auteur de l'étude, a pris soin de la patiente durant son internat en chirurgie aux HUG. Parti se spécialiser aux Etats-Unis, il raconte cette étonnante histoire à Heidi.news.