#hug


S'abonner
| | news

La décennie où les robots sont devenus médecins

CMR Surgical vient de lancer Versius un robot chirurgien réputé plus accessible que ses concurrents. | CMR Surgical

Quasi inexistant en 2010, le marché des robots chirurgicaux pèse 4 milliards de dollars en 2019. Sa forte croissance fait anticiper un marché qui va doubler d’ici 2028. Spécialistes de la chirurgie mini invasive, ils ne sont plus les seuls robots à vouloir jouer au docteur. Des exosquelettes pour les personnes handicapées ou âgées aux prothèses robotisées, la robotique médicale s’est considérablement développée au cours des dix dernières années. Elle promet de le faire plus encore avec le renfort de l’intelligence artificielle.

Pourquoi on vous en parle. En quelques mois, les géants des technologies médicales comme Zimmer, Medtronic, Johnson & Johnson ou Siemens ont tous racheté des entreprises de robotique médicale.

| | news

Une étude menée à Genève démontre le lien entre lieu d'habitation, sodas et obésité

Image d'illustration | Marie Sjödin / Pixabay

Une étude inédite issue d’une coopération entre Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’Université de Genève (UNIGE) et le Centre hospitalier universitaire Vaudois (CHUV) a établi un lien de corrélation entre l’indice de masse corporelle (IMC), le quartier d'habitation et la consommation de boissons sucrées. Les résultats ont été publié jeudi 14 novembre dans Nature Nutrition&Diabete.

Pourquoi on vous en parle. Les causes de l’obésité sont multiples et complexes. Depuis quelques années, plusieurs études internationales ont fait le lien entre consommation de boissons sucrées (sodas, boissons énergétiques, jus aromatisés, thé ou café sucré) et obésité. Mais elle ont fait l’objet de controverses. L’étude parue jeudi renforce la notion de lien entre consommation de boissons sucrées et statut pondéral à l’échelle locale.

| | radar

«Concerto», l'application pour patients des HUG est lancée

«Concerto», l’application pour tablette des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) est en ligne. Destinée aux patients de certains services de l’hôpital, elle est censée améliorer les interactions des personnes hospitalisées avec le personnel soignant.

Le but est de rendre les patients «acteurs» de leur séjour. Les différentes fonctionnalités de l’application leur permettent d’être mieux informés sur leur maladie et sur l’agenda de soins, de mieux connaître le personnel qui va s’occuper d’eux, d’obtenir des informations sur leur maladie et de pouvoir lister les questions qu’ils souhaitent poser aux médecins, notamment.

| | news

Le plus grand centre de chirurgie ambulatoire de Suisse est prévu pour 2024 à Genève

Bertrand Levrat, directeur général des HUG, explique la structure du futur centre de chirurgie ambulatoire lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi 9 octobre. | Hirslanden DR

Les hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et le groupe de cliniques privées Hirslanden ont annoncé lors d’une conférence de presse ce mercredi 9 octobre qu’ils s’associaient pour ouvrir un centre de chirurgie ambulatoire à Genève, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Prévu pour accueillir son premier patient en 2024 au 22-24 avenue Beau-Séjour, le projet est le premier de cette envergure en Suisse.

Pourquoi on vous en parle. La chirurgie ambulatoire permet au patient de se faire opérer et de rentrer chez soi le jour même. Avec l’évolution des pratiques chirurgicales et les capacités de suivi du patient à domicile, sa pratique est en pleine expansion. Dans une optique de réduction des coûts, le «virage ambulatoire» est devenu une des priorités du secteur de la santé suisse.