#géopolitique


S'abonner
| radar

Comment l’iPhone de Jeff Bezos, patron d’Amazon, a été piraté

Jeff Bezos, et un téléphone | Keystone

L’année dernière, Jeff Bezos avait révélé faire l’objet du chantage d’un tabloïd américain, qui avait mis la main sur le contenu de son téléphone. Un rapport des Nations unies implique directement le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane et explique les grandes lignes de cette opération de piratage.

Jeff Bezos est propriétaire du Washington Post, critique envers la pétromonarchie et ancien employeur du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné dans l’ambassade saoudienne d’Istanbul. Le prince héritier d’Arabie Saoudite aurait récupéré les données du patron d’Amazon en… lui envoyant un message privé sur WhatsApp.

link

Wired

| radar

La Chine et les Etats-Unis signent un accord commercial

Les deux principales puissances économiques mondiales mettent fin à leur guerre commerciale, dans ce qui apparaît comme une victoire du président Trump. La Chine s’engage à protéger davantage la propriété intellectuelle des Etats-Unis et, surtout, à lui acheter pour 200 milliards de dollars de biens et services d’ici à 2021. De quoi galvaniser l’économie américaine en pleine période électorale.

link

New York Times

| radar

Iran: les villes de province en première ligne

Une manifestation à Téhéran | Wikimedia Commons

Pendant la révolution islamique de 1979, les manifestations étudiantes de 1999 ou le mouvement vert de 2009, c’est toujours la capitale, Téhéran, ville politique par excellence, qui fut l’épicentre de la mobilisation. A force, les unités de police et les milices semi-civiles, les bassidji, ont appris à maîtriser la mégapole. Elles savent contenir ou disperser les rassemblements et même éviter qu’ils se forment, en barrant les accès en amont. Alors d’autres villes ont pris le relais et défié le régime: Shiraz, Machhad, Ispahan, Tabriz, Zanjan, etc.

L’excellent journaliste iranien en exil Maziar Bahari, qui fut emprisonné en 2009, a lancé Iran Wire, un site d’info participatif qui fait justement apparaître ce rôle nouveau des provinces. Cet article montre par exemple l’étendue de la mobilisation de mi-novembre 2019 contre la hausse des prix de l’essence (une centaine de villes) et l’étendue de la répression: plus de 300 morts en quatre jours. Une source précieuse pour apprécier la fragilité de la situation intérieure alors qu’aujourd’hui, après la mort de Ghassem Soleimani, on parle surtout de la présence iranienne à l’extérieur.

link

Iran Wire

| radar

Le Parlement des Etats-Unis veut limiter les pouvoirs militaires du président

Keystone / EPA / Michael Reynolds

Dominée par les démocrates, la Chambre des représentants a voté une motion contraignant Donald Trump à obtenir l'assentiment du Congrès avant toute action armée contre l'Iran. Une mesure qui réveille un vieux débat sur le rôle du législatif dans le domaine militaire. La nature contraignante de ce vote est sujette à discussion.

link

New York Times

| radar

Fin de l’aide transfrontalière de l'ONU à la population syrienne

Le 20 décembre dernier, la Russie et la Chine avaient opposé leur veto à une prolongation d'un programme humanitaire destiné aux Syriens. Cette assistance, principalement alimentaire et médicale, bénéficierait à plus de quatre millions de personnes. Elle devrait se terminer aujourd’hui.

link

France 24

| radar

L’armée américaine s'apprête-t-elle à quitter l'Irak?

Keystone

Moins de deux jours après un vote du Parlement irakien exhortant le gouvernement à expulser les troupes étrangères, le flou règne. Suite à la révélation d'une lettre, authentifiée par l'AFP, où elle indiquait «repositionner» ses forces en vue d’un retrait «sécurisé et efficace», l'armée américaine a annoncé que la missive avait été envoyée par erreur. Les Etats-Unis sont de retour en Irak depuis 2014 et la formation de la coalition contre l’EI.

link

France 24

| radar

L'espion qui ne voulait pas espionner la Russie

The New York Times/Mathias Svold.

Frode Berg n'a jamais voulu être espion. Les services secrets norvégiens ont pourtant convaincu ce retraité résident de l'Arctique, là où Russie et Norvège se touchent. Mais il a été repéré et enfermé à Moscou. Récemment libéré, il en veut désormais à son propre pays. Le New York Times vous raconte sa folle histoire.

link

The New York Times

| | radar

L'Ukraine et la Russie signent un accord sur le gaz

Après des mois d'âpres négociations, Kiev et Moscou ont annoncé dans la nuit de lundi à mardi avoir finalement signé un contrat sur le transit du gaz russe pour l'Europe via l'Ukraine, levant les craintes d'une nouvelle «guerre du gaz». Sur le même front, la Russie a également promis fin décembre que le très discuté gazoduc «Nord Stream 2» sera mis en service avant la fin 2020.

link

Le Monde

| radar

Quelle Russie en 2020?

Une nouvelle loi tant attendue contre les violences domestiques? Un lifting en profondeur pour Saint-Pétersbourg, après Moscou? Davantage de répression contre l'opposition ou plus de souplesse de la part des autorités? *The Moscow Times * se penche sur ce qu'il faut attendre de l'année 2020 dans le plus vaste pays du monde.

link

The Moscow Times

| radar

Irak: l'ambassade américaine attaquée

Keystone/AP Photo/Khalid Mohammed.

Des milliers de manifestants et de militants pro-Iran ont attaqué l'ambassade américaine à Bagdad mardi, parvenant même à pénétrer son enceinte avant d'être dispersés par des grenades lacrymogènes. Un fort regain de tensions qui fait suite aux bombardements US qui avaient tué la veille des dizaines de combattants loyaux à l'Iran.

link

Le Point

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| radar

L'Ouzbékistan, pays de l'année?

La médersa Islam-Khodja (Khiva, Ouzbékistan) | Creative Commons

C’est en tout cas l’avis du sérieux magazine britannique The Economist, qui récompense chaque année le pays qui aurait le plus progressé en matière de démocratie.

L’état d’Asie centrale s’ouvre, il est vrai progressivement, depuis la mort de l’autocrate Islam Karimov en 2016, mais vient de tenir des élections encore dépourvues de réelle opposition. Pas de quoi refroidir le Lonely Planet, qui a de son côté élu l’Ouzbékistan premier pays à visiter en 2020.

link

CNN

| portfolio

Poutine annexe encore un peu plus la Crimée

Capture d'écran vidéo/Sputnik.

Après Poutine chevauchant un ours, Poutine à moto avec des bikers ou Poutine en train de pêcher le brochet, voici Vladimir Poutine aux commandes d’un train.

Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du train qui a inauguré lundi l’axe ferroviaire du fameux pont de Crimée, reliant la péninsule annexée au continent russe. Au grand dam de la communauté internationale.

| radar

La fin du franc CFA: vers une plus grande autonomie monétaire africaine

Emmanuel Macron et le président ivoirien Alassane Ouattara ont annoncé la fin de la monnaie CFA héritée de la période coloniale. Les huit pays de l’Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) adopteront l’Eco dès 2020. Une monnaie qui, si elle garde encore un lien avec la France, augure d’une ère d’indépendance financière et d’autonomie monétaire pour l’ancienne zone du franc africain.

link

Le Monde Afrique

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| radar

Nord Stream 2: l'Allemagne accuse les Etats-Unis d'ingérence

Keystone / DPA-Zentralbild / Stefan Sauer

A Washington, la Chambre des représentants a voté des sanctions contre les sociétés travaillant au projet de gazoduc Nord Stream 2, qui doit relier la Russie à l’Allemagne. Dans le viseur américain figure notamment l’entreprise suisse Allseas.

Bruxelles fait part de son mécontentement et le ministre allemand des affaires étrangères qualifie la mesure d’ingérence externe.

link

International Business Times

| radar

Le législatif américain veut soutenir les manifestants de Hong Kong

Le Congrès US a voté une motion pour appuyer les activistes pro-démocratie de la péninsule. Le texte de loi rassemble suffisamment de parlementaires pour le mettre à l’abri d’un veto présidentiel, au grand dam de la Chine qui réclame l’opposition de Donald Trump.

link

South China Morning Post