#Etats-Unis


S'abonner
| radar

La Chine et les Etats-Unis signent un accord commercial

Les deux principales puissances économiques mondiales mettent fin à leur guerre commerciale, dans ce qui apparaît comme une victoire du président Trump. La Chine s’engage à protéger davantage la propriété intellectuelle des Etats-Unis et, surtout, à lui acheter pour 200 milliards de dollars de biens et services d’ici à 2021. De quoi galvaniser l’économie américaine en pleine période électorale.

link

New York Times

| radar

Petites économies au Pentagone

Le gouvernement américain se fait lui aussi avoir par les arnaques sur internet. Il a payé plus de 165’000 dollars des contrefaçons chinoises d’antennes radios, soi-disant made in the USA, pour équiper des unités d’élite de la Navy.

link

Quartz

| | interview

Al Gore: «Face au réchauffement, je refuse de croire que l'humanité est destinée à s'auto-détruire»

Al Gore n'a rien perdu de sa verve dans sa lutte pour sensibiliser aux effets délétères des changements climatiques | DR

A chaque semaine ses mauvaises nouvelles sur le front du climat. Comment garder confiance en notre capacité à enfin infléchir la donne? Nous avons demandé à plusieurs personnalités leurs raisons d'espérer pour le climat.

Même après son film «An inconvenient truth», même devant le climatoscepticisme de l’actuel président américain, même face aux ratés de la COP25 à Madrid, il croit encore que l’humanité va agir pour lutter contre les changements climatiques. Al Gore nous répond en exclusivité, analysant le vent nouveau qui souffle grâce aux jeunes manifestants, mais aussi aux Etats-Unis au sein d’une population qui voit désormais les effets du réchauffement. Un article qui lance notre série d’entretiens avec des personnalités qui positivisent encore face aux problèmes climatiques.

Pourquoi c’est puissant. L’ancien vice-président américain ne mâche plus ses mots pour dénoncer les lobbies et les compagnies liés aux énergies fossiles. Il incite clairement à désinvestir dans ces domaines. Selon lui, c’est bien beau de miser sur les actions individuelles pour économiser l’énergie par exemple, mais ça l’est encore plus de bouleverser les politiques climatiques en faisant que, partout où c’est possible, les citoyens utilisent leur droit de vote pour changer la donne.

| radar

Le Parlement des Etats-Unis veut limiter les pouvoirs militaires du président

Keystone / EPA / Michael Reynolds

Dominée par les démocrates, la Chambre des représentants a voté une motion contraignant Donald Trump à obtenir l'assentiment du Congrès avant toute action armée contre l'Iran. Une mesure qui réveille un vieux débat sur le rôle du législatif dans le domaine militaire. La nature contraignante de ce vote est sujette à discussion.

link

New York Times

| | news

Aux États-Unis, des jeunes payés pour disserter sur le vapotage

Pixabay / SharonMcCutcheon

Des tabacologues américains se sont penchés sur une technique marketing des fabricants et distributeurs d’e-cigarettes jusque-là méconnue: offrir des bourses d’étude à des jeunes, afin de faire parler de leurs produits. Dans une étude publiée en décembre 2019 dans la revue Tobacco Control, ceux-ci recensent 40 bourses aux États-Unis, pour un montant moyen de près de 2000 dollars.

Pourquoi c’est piquant. Le vapotage est sur la sellette aux États-Unis, après qu’une épidémie de maladies respiratoires liées à la consommation de produits frelatés a touché plus de 2500 personnes. Alors que le marketing à outrance demeure associé dans les esprits aux errements de l’industrie du tabac, l’industrie du vapotage n’est pas en reste outre-Atlantique, notamment vis-à-vis des adolescents et des jeunes adultes.

| radar

L’armée américaine s'apprête-t-elle à quitter l'Irak?

Keystone

Moins de deux jours après un vote du Parlement irakien exhortant le gouvernement à expulser les troupes étrangères, le flou règne. Suite à la révélation d'une lettre, authentifiée par l'AFP, où elle indiquait «repositionner» ses forces en vue d’un retrait «sécurisé et efficace», l'armée américaine a annoncé que la missive avait été envoyée par erreur. Les Etats-Unis sont de retour en Irak depuis 2014 et la formation de la coalition contre l’EI.

link

France 24

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| radar

Enterrement du général iranien Ghassem Soleimani dans sa ville natale

Cinq jours après son assassinat par un drone américain, l’ancien chef des forces Al-Qods doit être inhumé ce jour à Kerman. Hier, en Iran, une marée humaine lui a rendu hommage aux cris de «mort à l’Amérique.» Malgré les appels au calme de pays tiers, la tension entre l'Iran et les Etats-Unis ne retombe pas.

link

CNN

| radar

Escalade des tensions Iran-Etats-Unis

L'Iran a vivement réagi aux nouvelles menaces du président américain Donald Trump, qui a parlé de frappes contre 52 cibles iraniennes notamment des sites "de très haut niveau et très importants pour l'Iran et pour sa culture" en cas de riposte iranienne après l'assassinat ciblé du général Ghassem Soleimani. Dans cette escalade de tensions, la Suisse reste un canal de communication entre les deux pays.

link

New York Times

| radar

Ouverture du procès pour viol de Harvey Weinstein

C'est l'un des procès les plus retentissant de ce début d'année. Devant un tribunal de Manhattan, Harvey Weinstein doit répondre à partir d'aujourd'hui aux accusations de deux plaignantes. L'une pour viol, l'autre pour agression sexuelle. En 2017, plus de 80 femmes avaient brisé le silence accusant d'harcèlement ou d'agressions sexuelles le cofondateur des studios Miramax aujourd'hui tombé en disgrâce.

link

The Guardian

| radar

Attaque de l'ambassade américaine en Irak: la Suisse convoquée à Téhéran

En l'absence de relations diplomatiques entre l'Iran et les Etats-Unis, c'est la Suisse qui représente les intérêts de Washington à Téhéran. C'est à ce titre que le chargé d'affaires suisse à Téhéran a été convoqué hier par le ministère des affaires étrangères iranien. Raison de cette convocation: des frappes aériennes américaines contre des bases des Brigades du Hezbollah dimanche dernier ont provoqué des manifestations violentes mardi à Bagdad. L'ambassade américaine a été envahie par des milliers de manifestants pro-Iran. Le président américain Donald Trump a menacé de faire payer le «prix fort» à l'Iran qu'il accuse d'être derrière cette attaque.

link

24 Heures

| radar

Irak: l'ambassade américaine attaquée

Keystone/AP Photo/Khalid Mohammed.

Des milliers de manifestants et de militants pro-Iran ont attaqué l'ambassade américaine à Bagdad mardi, parvenant même à pénétrer son enceinte avant d'être dispersés par des grenades lacrymogènes. Un fort regain de tensions qui fait suite aux bombardements US qui avaient tué la veille des dizaines de combattants loyaux à l'Iran.

link

Le Point

| portfolio

L'image du jour

Keystone

Samedi dernier près de New-York, en pleine célébration de Hanoukka, cinq juifs hassidiques ont été attaqués à l’arme blanche par un individu qui s’est enfui. Dimanche, un homme a été inculpé pour tentative d’homicide. L’attaque survient dans un contexte de montée des agressions antisémites aux Etats-Unis.

| radar

En Irak, le sentiment anti-américain se renforce après la mort de 25 combattants pro-Iran

En Irak, la mort de combattants pro-Iran dans des raids de représailles américains suscitent l’indignation. Tandis que Badgad menace de «revoir» ses relations avec Washington et que des députés appellent à bouter les soldats américains hors d’Irak, dans les rues des manifestants brûlent des drapeaux des Etats-Unis. Vendredi dernier, 36 roquettes avaient frappé une base américaine dans le centre du pays.

link

Time

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| radar

La Corée du Nord promet «un cadeau de Noël» sous forme d’essai nucléaire

Kim Jong-Un | AP KCNA via KNS

Kim Jong-Un a averti Washington qu’il procéderait peut-être à un nouvel essai nucléaire en cette période de fête. Une manière de mettre la pression dans les négociations sur la dénucléarisation du pays.

link

Reuters

| radar

Une chorale remixe chant de Noël et Impeachment de Trump

La chorale internationale de Washington interprète «12 days of Christmas carol» en y incorporant des paroles décrivant la mise en accusation du président américain.

link

BBC