#épidémiologie


S'abonner
| | radar

L'OFSP publie une carte interactive pour suivre la propagation du coronavirus en Suisse

Le suivi épidémiologique le plus complet possible et accessible facilement pour tous était très attendu. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié jeudi 2 avril ses données cumulées depuis le 31 janvier sur un tableau de bord interactif.

Ce qu’on y trouve. Carte avec détails cantonaux, nombre de cas confirmés en laboratoire, décès, incidence et valeurs absolues sont représentés à l’aide de courbes et de données chiffrées. De quoi se faire une idée plus précise de l’évolution de l’épidémie dans le pays.

Les limites. Le site ne donne pas les chiffres des hospitalisations, ni des personnes prises en charge en soins intensifs. Il n’indique pas non plus les guérisons survenues dans le pays. Et le nombre de cas positifs n’est que le reflet des tests menés de façon ciblée.

link

A découvrir sur Covid-19 en Suisse

| | radar

Contrôler une épidémie, c'est naviguer sur un radeau en pleine tempête

Le Radeau de la Méduse réinterprété par Bansky, dans le camp de migrants de Calais

L’épidémie de Covid-19 est une tempête et les mesures de distanciation sociale adoptées à ce jour par les États-Unis, un radeau instable. Comment rejoindre la terre ferme? C’est en filant cette métaphore dans une tribune à Stat News que Marc Lipsitch, épidémiologiste de renom à la Harvard School of Public Health, et son collègue infectiologue Yonatan Grad, évoquent le dilemme de la gestion à long terme de l’épidémie. Et ce, alors que le pays s’apprête à connaître une lame de fond sans précédent, après avoir longtemps minimisé l’ampleur de la crise sanitaire. Or, tout suggère que les États-Unis n’ont pas encore choisi leur cap.

Ce qu’il en ressort. Trois stratégies se profilent, familières à nos lecteurs assidus. Première solution: courber le dos et ne rien faire, au prix d’une saturation dramatique du système de santé. Deuxième option: enchaîner les périodes de distanciation sociale (manifestations interdites, fermeture des écoles, universités, bars, restaurants…), avec des levées progressives difficiles à contrôler – là encore le risque est de provoquer des vagues secondaires et de saturer les soins intensifs.

Dernière hypothèse, la plus ambitieuse: renverser le cours de l’épidémie en adoptant des mesures drastiques de distanciation sociale et de confinement, à l’européenne. Mais il faut alors être en mesure de dépister à large échelle pour, in fine, identifier et rompre les chaines de transmission du virus, et accepter d’introduire un contrôle strict des déplacements pour éviter les rebonds d’un foyer épidémique à l’autre.

link

A lire sur Stat News

| | news

Des tests sérologiques déployés sous peu pour voir l'étendue réelle du Covid-19 en Suisse

Le CHUV va évaluer la fiabilité de six des 56 tests actuellement sur le marché | Image by Ahmad Ardity / pixabay.com

En raison des circonstances exceptionnelles et de l'intérêt public de cet article pour comprendre les enjeux sanitaires de la crise du coronavirus, nous le mettons à disposition gratuitement pour tous nos lecteurs.

Après les «tests diagnostiques» visant à détecter la présence du nouveau coronavirus chez les patients, les tests sérologiques, dont l’objectif est de déceler dans leur sang les anticorps (soit la réaction de leur organisme face à l’infection par le Sars-CoV-2), sont sur le point d’être déployés en Suisse. Notamment à Lausanne (CHUV) et dans le cadre d’une étude à Genève (HUG), a appris Heidi.news.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | news

Que sait-on de la transmission du coronavirus par l’air et les objets du quotidien?

Le virus de Covid-19 survit jusqu'à quelques jours dans l'environnement mais cela n'explique pas la contagion. / Keystone-ATS

Des chercheurs américains viennent de publier dans le New England Journal of Medicine les résultats de leurs travaux visant à comparer la survie du coronavirus responsable de l’épidémie de Covid-19 et celle du Sras, sur des surfaces inanimées et dans l’air. Le nouveau coronavirus serait capable de rester viable jusqu’à trois heures dans l’air ambiant (sous forme d’aérosol), et deux à trois jours sur des surfaces inertes de type plastique ou inox. Des résultats qui sont toutefois à nuancer et relativiser.

| | radar

Coronavirus: les mesures adoptées sont un saut dans l'inconnu

Pixabay / Gerd Altmann

L’épidémie de Covid-19 justifie des mesures drastiques de santé publique, dont chacun ressent les effets à son échelle. Mais où sont les données de qualité et les modèles précis pour guider ces décisions politiques? Dans une tribune pour le site médical Stat News, l’épidémiologiste John Ioannidis, directeur du centre de prévention de Stanford, fait part de son désarroi. L’incertitude sur les fondamentaux – notamment la létalité du nouveau coronavirus – empêche de faire des prédictions fiables sur l’impact réel de l’épidémie, déplore le chercheur. Entre les scénarios alarmistes et les plus optimistes, il y a un gouffre que les connaissances actuelles ne permettent pas de combler.

| | news

7 questions pour comprendre le coronavirus: l’épidémiologiste Antoine Flahault répond en vidéo

Antoine Flahault, épidémiologiste et professeur à l'Université de Genève

Exceptionnellement, nous avons décidé de mettre cet article et ces vidéos à disposition gratuitement tant ces informations sont importantes pour bien réagir face à l'épidémie en cours et mieux la comprendre.

Chaque jour la semaine passée, l’épidémiologiste Antoine Flahault a répondu à nos questions: comment se transmet le coronavirus? Comment sont pris en charge les malades? Qui est hospitalisé? Qui doit rester chez soi? Les jeunes sont-ils épargnés? L’épidémie va-t-elle revenir l’hiver prochain?

| | radar

Coronavirus: Roche lance un diagnostic dix fois plus rapide

Ultra automatisé, le nouveau système de Roche pour le diagnostic du Covid-19 peut tester plus de 4000 patients par jour / Roche, DR

Le groupe suisse Roche a obtenu l'approbation en urgence du gouvernement américain pour commercialiser un nouveau test diagnostique dix fois plus rapide du Covid-19, explique l’agence Bloomberg. Selon l’entreprise, ce système, capable de tester plus de 4000 patients par jour, est également disponible en Europe. Deux autres tests du Covid-19 ont aussi été approuvés en urgence aux États-Unis et la plupart des fabricants sont en train d’en lancer.

| | news

VIDÉO - «On a déjà tous fait l'expérience d'un coronavirus»

Antoine Flahault. | Heidi.news

Chaque jour de cette semaine, Antoine Flahault, épidémiologiste genevois, répond à une question de Heidi.news. Aujourd'hui: qu'est-ce que le coronavirus?

«Il existe des coronavirus pratiquement depuis que l’Homme existe, peut-être même avant». Antoine Flahault professeur à l’Université de Genève et directeur de l’institut pour la santé globale revient sur le virus qui secoue la planète. En Suisse, le bilan des personnes contaminées approche les 400 cas, quand on en dénombre plus de 111’000 à l’échelle mondiale. Si ce virus est plus virulent qu’un simple rhume, différentes souches sont apparues le rendant plus dangereux.

| | radar

Covid-19: la Chine traque les patients potentiels grâce à leur téléphone

Keystone / Alex Pavlevski

Vert, on passe. Jaune ou rouge, on ne passe pas. La Chine expérimente un système de surveillance électronique inédit pour s’assurer que la population suive les mesures de contrôle et confinement destinées à endiguer l’épidémie de Covid-19. Le système de paiement mobile Alipay, utilisé par 900 millions de Chinois et en cours de déploiement sur tout le territoire, permet désormais d’évaluer le statut sanitaire de son utilisateur, rapporte le New York Times. En fonction des contacts et des déplacements de son utilisateur, un code couleur s’affiche sur le téléphone, ce qui permet – ou non – de passer les barrages physiques omniprésents.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | analyse

Être ou ne pas être une pandémie: ce qui se joue derrière ce simple mot

Shutterstock / Leremy

Pandémie ou pas pandémie de Covid-19? La question secoue la sphère médiatique, face au constat d’une progression rapide du virus dans plusieurs régions du monde. Mais l’OMS, qui fait logiquement référence en la matière, préfère ne pas utiliser le fameux «mot en P»… Qu’est-ce qui se cache derrière cette réticence et quels sont les enjeux pour la réponse sanitaire globale? Tentative de réponse en forme d’analyse.

| | news

Covid-19: pourquoi le dernier bilan chinois est (plutôt) rassurant

Courbe épidémique de Covid-19. Voir ci-dessous pour le graphe détaillé | China CDC

Les autorités sanitaires chinoises viennent de publier, lundi 17 février, le premier bilan à grande échelle de l’épidémie de Covid-19. L’analyse, qui porte sur plus de 70'000 patients infectés ou probablement infectés par le nouveau coronavirus, est riche en enseignements sur la maladie et la progression de l’épidémie.

| | news

Coronavirus: sept chiffres pour garder la tête froide

Dans un marché au poisson à Guangzhou, dans la province chinoise de Guangdong, le 6 février 2020. | Keystone / EPA / Alex Plaveski

Vitesse de l’épidémie, létalité du virus, proximité avec le Sras… En sept chiffres et quelques concepts simples, Heidi.news vous aide à brosser un tableau de la situation et à saisir les enjeux de l’épidémie de nouveau coronavirus qui secoue la Chine et, du point de vue de sa résonance médiatique, le reste du monde.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

Coronavirus: la croisière japonaise ne s'amuse plus du tout

Le navire appartient à la compagnie américaine Princess Cruises | Keystone / Hiroko Harima

Les 3711 passagers à bord du bateau de croisière Diamond Princess devront prendre leur mal en patience. Le navire a été mis en quarantaine au large du port japonais de Yokohama après que dix passagers ont été testés positifs au nouveau coronavirus, rapporte le Guardian. Les passagers, japonais pour la plupart, devront passer les 13 prochains jours confinés dans leurs cabines. Les dix porteurs du virus, âgés de 50 à 80 ans, ont été évacués dans les hôpitaux locaux. L’embarcation sera ravitaillée en nourriture.

| | news

Est-on contagieux sans symptôme du coronavirus? L'urgence d'agir conduit à une étude bâclée

Le coronavirus vu au microscope électronique: ce microbe doit son nom à la forme de couronne que lui donnent ses structures externes | CDC

Une personne infectée par le nouveau coronavirus 2019-nCoV qui ne présente encore aucun symptôme peut-elle malgré tout transmettre le microbe à d’autres? C’est l’une des questions qui taraudent le plus les infectiologues aujourd’hui. Un article paru jeudi dernier dans le New England Journal of Medicine (NEJM) le laissait penser. Mais il s’avérerait que, écrit et publié dans une trop grande précipitation, il contiendrait des erreurs.

| | news

Coronavirus: Hong Kong prévoit des bracelets électroniques pour les personnes en quarantaine

Un homme portant un masque de protection dans la rue (Hong Kong, 3 février 2020). | Keystone / Vincent Yu

Les autorités de Hong Kong ont annoncé lundi qu’elles entendaient munir les personnes en quarantaine à domicile de bracelets électroniques, afin de prévenir tout risque de contagion du nouveau coronavirus. Le but affiché est de s’assurer qu’elles respectent la mesure de confinement, la peine encourue par les contrevenants étant de six mois de prison et 5000 dollars hongkongais d’amende (620 francs).