#entomologie


S'abonner
| | radar

Des canards chinois contre les invasions de criquets au Pakistan, vraiment?

Image d'illustration | Toodlings Studio/Pixabay

La Chine souhaiterait envoyer au Pakistan 100’000 canards afin de contrer l’invasion de criquets qui y sévit, a-t-on appris hier dans plusieurs médias, dont la BBC. Mais Pékin a finalement démenti l’information, apprend-on dans le Guardian. Avec la capacité de dévorer chacun plus de 200 criquets par jour, les canards restent toutefois des aides utiles pour lutter contre le ravageur: la Chine a déjà testé la méthode dans l’extrême ouest chinois, avec succès.

Pourquoi la promesse était trop belle. Depuis le début d’année, de nombreux pays, principalement en Afrique de l’Est, connaissent d’importantes proliférations de cet insecte ravageur de cultures. Une situation qui atteint désormais l’Asie, et notamment le Pakistan. Mais certains spécialistes craignent que les volatiles s’adaptent mal aux environnements désertiques pakistanais.

link

Lire l'article du Guardian

| | radar

Comment des papillons ont évolué pour se nourrir de poison

Keystone / AP Temple Daily Telegram / Scott Gaulin

L’herbe à la ouate (ou asclépiade de Syrie) est une herbacée extrêmement toxique, mais les papillons monarques s’en gavent sans le moindre effet secondaire. Des chercheurs de Berkeley ont découvert pourquoi, et l’expliquent sur Nature, relate le New York Times.

Pourquoi c’est intéressant. Pour comprendre quels sont les variants génétiques à l’origine de cette immunité, les scientifiques ont utilisé les fameux ciseaux d’édition génétique CRISPR. Grâce à ce procédé, ils ont introduit les mêmes mutations dans le génome de drosophiles, qui acquièrent alors les mêmes super-pouvoirs: CQFD.

link

Lire l'article publié sur le New York Times

| | news

Un champignon sexuellement transmissible drogue les cigales pour les inciter à s’accoupler

Matthew Kasson - West Virginia University

Quand elles sont infectées par le champignon microscopique Massospora cicadina, les cigales passent leur temps à s’accoupler. Leur libido est alors si développée qu’il n’est pas rare que des mâles s’en prennent à d’autres mâles. Une équipe vient de découvrir le secret de cette addiction au sexe.

Pourquoi on vous en parle. Parce que la technique utilisée par ce champignon est inédite: des chercheurs américains ont découvert qu’il secrète une amphétamine coupe-faim. Les cigales en oublient de se nourrir et passent le plus clair de leur temps à copuler, ce qui propage les spores du champignon et assure sa survie.

link

Lire les travaux scientifiques, en accès libre (EN)