#énergie


S'abonner
| | news

Comment la chaleur rejetée par le CERN va chauffer 2500 logements

Le Grand collisionneur de hadrons du CERN. | Laurent Gilliéron / Keystone

Les activités du CERN génèrent indirectement beaucoup de chaleur, une ressource précieuse actuellement rejetée dans la nature. Mais plus pour longtemps… Une partie de la chaleur du Grand collisionneur de hadrons (LHC) sera bientôt récupérée pour chauffer 2500 logements dans la commune voisine de Ferney-Voltaire. Les travaux ont débuté fin 2019. En Suisse, le Canton de Genève étudie le potentiel d’un tel système pour la commune de Meyrin et sur la zone industrielle de Zimeysa.

Pourquoi c’est intéressant. La consommation électrique annuelle du CERN est d’environ 1,2 térawattheure, ce qui représente un tiers de la consommation électrique du canton de Genève. Comme pour toute installation électrique, une part conséquente est dissipée sous forme de chaleur. A l’heure où les enjeux climatiques préoccupent toujours davantage de citoyens, la recherche fondamentale s’interroge sur son impact sur l’environnement et réfléchit à des moyens pour les atténuer.

| | news

La deuxième vie de l'avion solaire Solar Impulse 2 va commencer... en Espagne

Solar Impulse 2 sur le point de se poser à Hawaï, lors de son vol record de près de 5 jours en juillet 2015 | SolarImpulse

Le Solar Impulse 2 (SI2), qui a permis à Bertrand Piccard et André Borschberg de réaliser le premier tour du monde en avion solaire entre 2015 et 2016, va commencer sa seconde vie… en Espagne. L’aéroplane été acquis par l’entreprise aéronautique hispano-américaine Skydweller, qui veut le transformer en banc de test «grandeur nature» pour développer et produire en série des drones de moyenne altitude. L’engin, actuellement en pièces détachées, doit être acheminé vers la péninsule Ibérique ces prochains jours.

Pourquoi c’est dommage pour la Suisse. Dans l’élan du succès du tour du monde en 2016, une mue du SI2 en drone solaire avait été évoquée, suscitant jusqu’à l’intérêt du Département fédéral des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). Une entreprise nommée OpenStratosphere et basée à l’Innovation Park de l’EPFL (non liée à Solar Impulse) avait aussi été créée, en 2015 déjà, pour commercialiser des applications avec des avions solaires sans pilote. De quoi permettre à la Suisse de devenir leader dans ce domaine alors en plein essor des drones de haute altitude… Après un trou d’air, celui-ci suscite un regain d’intérêt. Avec SI2 aussi, mais qui volera sous pavillon espagnol cette fois.

| | news

En 2018, l'électricité consommée en Suisse était «verte» à 74%

Barrage de la Grande-Dixence | Wikipedia

En 2018, les énergies renouvelables représentaient environ 74% de la consommation finale d’électricité en Suisse, contre seulement 68% une année plus tôt, en 2017, annonce l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

Pourquoi c’est intéressant. Pour la première fois, la déclaration intégrale obligatoire s’appliquait au marquage de l’électricité: l’électricité d’origine inconnue, appelée «courant gris», n’est désormais plus admise que dans des cas exceptionnels et uniquement jusqu’à l’année de livraison 2020. Ainsi, pour la première fois, l’électricité issue du charbon en provenance de l’étranger peut être déclarée comme telle et n’entre plus dans la catégorie générale du «courant gris».

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | news

En Suisse, la géothermie profonde tiendra-t-elle ses promesses?

Forage de géothermie profonde de Saint-Gall en 2013 | Gian Ehrenzeller/Keystone

L'Université de Genève a participé au suivi sismique d'un forage de géothermie profonde à Larderello-Travale, en Italie. Résultat: alors que ce type de projet génère normalement une activité sismique non négligeable, le forage italien a pu s'approcher des 3000 mètres sans provoquer de tremblement de terre notable.

Une avancée qui nourrit les espoirs de voir se développer cette énergie renouvelable en Suisse, où elle n’est pour l’instant qu’à l’essai. L’occasion de faire le point sur les perspectives des projets suisses avec Naomi Vouillamoz, docteure en sismologie et cofondatrice de l’entreprise biennoise Seismo-Earth. Cette start-up créée en 2017 vise à implanter la géothermie profonde comme méthode durable et efficace pour la production d'électricité.

| | radar

Le Japon et ses 22 nouvelles centrales à charbon suite à Fukushima

Centrale à charbon en Allemagne (image d'illustration) | SASCHA STEINBACH/EPA/KEYSTONE

Après la catastrophe de Fukushima en mars 2011, le Japon a fermé tous les réacteurs du pays en urgence, avant de les rouvrir progressivement au cas par cas. Mais la politique énergétique de l’archipel s’accompagne désormais d’un plan de construction de 22 centrales à charbon sur 17 sites distincts, ce qui nourrit la colère des riverains. Le New York Times est allé à leur rencontre et raconte cette folle course au charbon.

Pourquoi on en parle. Alors que la production d’électricité à partir de charbon a connu une baisse inhabituelle en 2019, l’impératif de décarboner l’économie, soit sortir des énergies fossiles, s’impose chaque jour avec davantage d’urgence pour limiter le changement climatique: 2019 a été la deuxième année la plus chaude de l’histoire humaine. Au Japon, ce projet a connu une opposition inédite, plusieurs groupes de résidents ayant même porté plainte contre le gouvernement. Au total, ces centrales émettraient autant de CO2 que toutes les voitures de tourisme vendues chaque année aux Etats-Unis.

link

Lire l'article sur le New York Times

| | analyse

Puissance, énergie, disponibilité: comment comparer les sources d’électricité

Image: Creative Commons

Savez-vous distinguer puissance et énergie? Peut-on comparer directement des panneaux solaire à la puissance d’un réacteur nucléaire? À l’heure où la transition énergétique est un enjeu majeur pour la planète, les confusions et les mélanges des genres sont fréquents.

Pourquoi c’est important. Les débats sur l’avenir énergétique de nos sociétés sont souvent biaisés par des opinions tranchées. On détourne parfois les mots et les concepts pour servir ses idées. Mais l’énergétique est une science, avec ses définitions précises et ses unités. Rien de tel qu’un peu de science pour dépassionner les débats!

| | radar

Des champs de panneaux solaires au Burundi

Des panneaux solaires de Gigawatt Global au Rwanda. Photo:Gigawatt Global

Dès cette semaine, 115’000 mètres carrés de panneaux solaires vont être installés par l’entreprise hollandaise Gigawatt Global dans les environs de Gitega, la nouvelle capitale du Burundi, un pays parmi les plus pauvres du monde.

Pourquoi c’est important. A terme, le projet, qui devrait augmenter de 15% la production énergétique du Burundi, bénéficiera à 87’000 habitations. Cinq ans plus tôt, un projet similaire avait permis à près de 15’000 Rwandais d'avoir de la lumière chez eux.

link

Times Of Israël

| | news

Les objets intelligents forcent l’informatique aux économies d’énergie

La puce Truenorth d'IBM est le premier circuit à intégrer une architecture de réseau de neurones. DR

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days. En déplaçant notre rédaction sur le site de l'événement, nous vous en proposons une couverture approfondie.

On estime qu’en 2025 il y aura jusqu’à 75 milliards d'appareils connectés à Internet dans le monde. Mais dans cet «Internet des objets», aura-t-on vraiment besoin d’envoyer ses données sur les serveurs du cloud d’Amazon chaque fois qu’on demande à Alexa de baisser l'éclairage d’une pièce? Ne serait-il pas plus simple de traiter localement les informations et de déclencher des actions directement sur les puces embarquées? C’est ce que propose le «edge computing» ou informatique en périphérie. Avec le défi d’adapter les programmes d’intelligence artificielle à ces circuits moins puissants en calcul que les processeurs classiques.

Pourquoi c’est important. Le edge computing a l’avantage de mieux garantir la confidentialité des données connectées, de raccourcir les temps de latence des réseaux et d’économiser l’énergie. Reste qu’obtenir ces avantages demande de déplacer l’intelligence, en particulier les algorithmes de machine learning, pour interpréter les données collectées et décider d’une action, sur des circuits (typiquement des capteurs sans fil) qui n’ont pas été conçus pour cela. Il faut donc miniaturiser les réseaux de neurones du machine learning.

| | radar

Une fusion pour créer le leader de l'énergie auto-produite en Suisse

Image d'illustration. | Smart Energy Link

L’entreprise bernoise Smart Energy Link intègre Smart Energy Control, une spin-off de la Haute École d'Ingénierie du nord-ouest de la Suisse. La fusion les repositionne sur le marché concernant la vente d’électricité auto-produite.

Pourquoi c’est important. Depuis 2018 et la loi sur l'énergie, les propriétaires sont autorisés à vendre l'électricité qu'ils ont produite eux-mêmes à des locataires aux prix du marché dans le cadre des communautés de consommation propre.

link

Startupticker

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

Comment la Suisse peut atteindre ses objectifs énergétiques pour 2050

Image d'illustration | Pat Mueller/Pixabay

Sortir du nucléaire et des énergies fossiles d’ici 2050, c’est possible, et cela dans des conditions économiques et sociétales acceptables. C'est le message principal qui ressort du rapport de synthèse final des deux Programmes nationaux de recherche (PNR) sur l'énergie, présenté ce mardi en conférence de clôture à Berne. Mais à condition de surmonter un problème clé: le manque de connaissances scientifiques du grand public mais aussi des décideurs économiques et politiques.

Pourquoi c'est important. La Suisse doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi que sa consommation énergétique, des objectifs qui figurent dans sa stratégie énergétique 2050. Cela passe par de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques. Mais ces changements rencontrent encore trop d'opposition notamment au sein de la population, selon les conclusions de cette synthèse.

| | radar

IBM promet de révolutionner le monde des batteries grâce à son ordinateur quantique

L'ordinateur quantique de IBM | DR

Dans deux annonces successives, la société IBM promet de révolutionner le monde des batteries. La plus récente a été faite au Consumer electronics show (CES) de Las Vegas: IBM a démontré qu’il était possible d’utiliser ses ordinateurs quantiques pour dessiner en 3D les molécules idéales pour créer de nouvelles batteries solides. Et fin 2019, la société a présenté une nouvelle batterie constituées de trois matériaux (restés secrets), aux propriétés exceptionnelles, indique le site SingularityHub.

Pourquoi c’est intéressant. Si l’avenir de l’énergie doit s’écrire en mode renouvelable, il est indubitable que les batteries joueront un rôle crucial. Le sommet du panier, actuellement, reste la fameuse batterie lithium-ion. Mais IBM affirme que son nouveau produit combine plusieurs avantages: coûts bas, temps de recharge très rapide (80% en 5 minutes), haute puissance et densité d’énergie, et enfin faible inflammabilité..

link

Lire l'article de SingularityHub

| | radar

Ouverture du plus grand parc éolien d’Afrique de l’Ouest

Eoliennes dans un champ (image d'illustration) | samiga76/Flickr/Creative Commons

Le parc Taïba Ndiaye vient de dresser ses 46 éoliennes au Sénégal. Profitant des vents de l’Atlantique et du Sahara, elles permettront d’injecter 15% d’électricité supplémentaire au réseau du pays et fourniront lumière et énergie à deux millions de personnes. Le projet a coûté 342 millions d’euros et permettra de produire 158 mégawatts.

Pourquoi c’est intéressant. Il s’agit d’un projet stratégique pour la politique énergétique du pays. A terme, les énergies renouvelables devraient composer 30% du mix énergétique sénégalais, et Taïba Ndiaye en produira la moitié.

link

Lire l'article du Monde

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

L'Ukraine et la Russie signent un accord sur le gaz

Après des mois d'âpres négociations, Kiev et Moscou ont annoncé dans la nuit de lundi à mardi avoir finalement signé un contrat sur le transit du gaz russe pour l'Europe via l'Ukraine, levant les craintes d'une nouvelle «guerre du gaz». Sur le même front, la Russie a également promis fin décembre que le très discuté gazoduc «Nord Stream 2» sera mis en service avant la fin 2020.

link

Le Monde

| | radar

Le CO2 des poids lourds reconverti en carburant?

Capturer le CO2 produit par les camions à même le pot d'échappement, puis le stocker sous forme liquide pour ensuite le transformer en carburant à l'aide d'énergies renouvelables, c'est le concept récemment breveté par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Une innovation qui pourrait réduire de 90% les émissions de CO2 du transport routier, selon l'EPFL.

link

EPFL

| | radar

Rennes interdit le chauffage en terrasse

Voilà une initiative qui pourrait en inciter d'autres. La ville de Bretagne, connue pour sa fameuse «Rue de la soif», interdit, à partir de ce 1er janvier, les chauffages et autres résistances électriques sur les terrasses des bars. Une décision qui inquiète les commerçants mais se justifie par l'urgence climatique.

link

Le Télégramme