#énergie

| | news

Une extension web chiffre les émissions carbone de vos usages numériques

Plusieurs serveurs informatiques dans un datacenter (image d'illustration) | Creative Commons

Surfer sur le web contribue à réchauffer la planète, oui, mais à quel point? Le think-tank français The Shift Project, qui a consacré plusieurs rapports à la consommation énergétique du numérique, a dévoilé Carbonalyser, une extension capable de chiffrer l’impact climatique de vos habitudes sur le web. Elle n’est pour l’instant disponible que pour Firefox.

Pourquoi c’est important. La consommation énergétique du numérique progresse désormais de 9% par an, et représente 4% des émissions totales de gaz à effet de serre. Une meilleure maîtrise de nos usages s’impose.

| | news

Et si Lausanne se chauffait avec son futur métro?

Vue d'artiste d'un échangeur de chaleur placé dans les parois d'un tunnel | EPFL

Des chercheurs de l’EPFL suggèrent d’équiper la future ligne M3 du métro de Lausanne avec des pompes à chaleur. Elles pourraient chauffer des logements en surface l’hiver, et les climatiser en été.

Pourquoi on vous en parle. Parce que c’est une bonne idée! La méthode de calcul publiée dans Applied Thermal Engineering permet d’estimer que l’installation d’échangeurs de chaleur dans 60 000 mètres carrés de parois de tunnel, couplée avec des pompes à chaleur, subviendrait à l’essentiel des besoins de chauffage de plus de 1500 logements standards en surface.

| | news

En France, le fleuron du nucléaire connaîtra un nouveau retard d'au moins trois ans

Centrale nucléaire de Fessenheim, dans l'est de la France. La mise en service de l'EPR de Flamanville devait coïncider avec la fermeture de ces deux réacteurs vieillissants | Creative Commons

Cette fois c’est officiel: le réacteur nucléaire de Flamanville (France) ne pourra pas produire d’électricité avant 2022 au moins. L’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) a officiellement demandé à EDF de refaire huit soudures défectueuses.

Pourquoi on vous en parle. La construction du réacteur français EPR de Flamanville, accuse déjà 7 ans de retard sur le calendrier initial. Ce nouveau délai de trois ans compromet la stratégie énergétique française, qui s’appuie sur le nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique (FR).

| | radar

Rapport BP: les industries de l'énergie émettent toujours plus de carbone

Plate-forme pétrolière (image d'illustration) | Creative Commons

Chaque année, la compagnie pétrolière BP publie un rapport qui dresse l’état des lieux de la production mondiale d’énergie. En 2018, elle a augmenté de 2,9%, entraînant une hausse de 2% des émissions de CO2. Nos confrères de Carbon Brief (EN) en ont extrait de nombreux graphiques édifiants.

Pourquoi c’est important. C’est la plus forte progression annuelle depuis 2010. Malgré la percée des énergies renouvelables, la consommation de charbon (+1,4%) et de pétrole (+1,5%) continue de croître. Plutôt que de substituer les énergies propres aux combustibles fossiles, le monde continue à les cumuler. Insuffisant pour respecter les accords de Paris, donc.

| | radar

Les datacenters islandais menacent-ils la compensation carbone en Europe?

Paysage islandais (image d'illustration) | Creative Commons

Ah, l’Islande! Ses geysers, ses glaciers, son climat … 5°C en moyenne. Ce qui en fait une destination privilégiée pour y installer des datacenters, refroidis par l’air extérieur, et bénéficier de sources d’énergies renouvelables. Un boom sans précédent: entre 2014 et 2018, sur l‘île, la consommation électrique de ce secteur a été multipliée par plus de 23, relate le MIT Tech Review.

Où est le problème. Le pays est aussi l’un des principaux pourvoyeurs en Europe de «certificats verts», qui peuvent être achetés par d’autres fournisseurs d’énergie afin de compenser leurs émissions de carbone. Or, si l’Islande consomme toutes ses énergies renouvelables sur place, elle ne peut alors plus délivrer ces certificats à l’international… en théorie.

| | radar

Moving Mountains, un forum pour gérer les défis de la durabilité en montagne

Présenter les bonnes pratiques du développement durable en montagnes: c'est l'un des objectifs du Moving Mountains Forum Ecovillages | Wikicommons

«Partager le savoir durable»: c’est le thème de la huitième édition du Forum Ecovillages qui se tient à la rentrée aux Diablerets et qui, pour l’occasion, change de nom. Il s’appelle désormais Moving Mountains. Heidi.news en sera un des partenaires média.

Le 6 septembre 2019, avec des tables rondes, des présentations et des ateliers pratiques, le forum s’attachera à démontrer comment, à la montagne, les questions de durabilité sont exposées, transmises et concrétisées dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire, de l’information scientifique et du sport.

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

Le bitcoin émet autant de carbone qu'un petit pays

La pollution cachée du bitcoin | Montage S.S. d'après Creative Commons

Le bitcoin et ses transactions décentralisées ont un coût environnemental élevé: 22 millions de tonnes de CO2 par an. Cela correspond aux émissions d’un petit pays, entre la Jordanie et le Sri-Lanka!

Pourquoi c’est une première. Depuis 2017, le site Digiconomist (EN) estime la consommation électrique du bitcoin. Mais c’est la première fois qu’une étude publiée dans une revue scientifique (ici, la revue Joule) formalise cette démarche pour calculer son empreinte carbone.

| | news

Des îles solaires pour produire un carburant neutre pour le climat

Vue d'artiste d'un île de production de méthanol | Novaton

Une équipe norvégienne et suisse propose de construire des îles flottantes solaires pour produire du carburant liquide à partir du dioxyde de carbone de l’air.

Pourquoi on vous en parle. Si l’énergie solaire peut largement subvenir aux besoins de l’humanité toute entière, elle ne peut être stockée de manière efficace. La proposition évoquée dans les PNAS consiste à fabriquer du méthanol à partir du carbone de l’atmosphère, un moyen de stocker l’énergie solaire sans réchauffer le climat.

Commandez notre Revue

L'Etivaz, le génie fromager

| | radar

Comment produire de l'électricité avec des flocons de neige?

Nettoyage d'un panneau solaire en Grande-Bretagne | Oliver Rudkin - 1010 Climate Action

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de produire de l’électricité avec des flocons de neige.

Pourquoi on vous en parle. Même quand il fait beau, les panneaux solaires ne fonctionnent plus quand ils sont recouverts de neige. Le dispositif proposé pourrait être intégré aux capteurs pour les débarrasser de la neige qui les recouvre.

| | news

La Suisse prend du retard sur le solaire et l'éolien

En 2018, la Suisse n’a produit que 250 kWh d’électricité photovoltaïque et éolienne par habitant. C’est dix fois moins que le Danemark, et deux fois moins que la France, déplore la Fondation suisse de l’énergie dans un rapport (DE) qui paraît aujourd’hui.

Pourquoi c’est important. La production d’électricité cumulée issue de l’éolien et du solaire en Suisse suffirait à peine à alimenter un lave-linge par habitant. La Suisse fait moins bien que tous ses proches voisins, et ce alors que le solaire et l’éolien sont les deux énergies renouvelables qui présentent le plus grand potentiel d’expansion.

| | news

Le nucléaire ne sauvera pas le climat, mais en sortir aggraverait la situation

Près de la centrale nucléaire de Gösgen, dans le canton de Soleure | Christian Beutler - Keystone

On ne luttera pas efficacement contre le changement climatique en abandonnant l’énergie nucléaire. C’est le message porté par l’Agence Internationale de l’énergie (AIE), dans un rapport publié mardi 28 mai 2019. Elle préconise de prolonger la durée de vie des centrales existantes, et de lancer la construction de nouveaux réacteurs quand c’est possible.

Pourquoi c’est important. L’énergie nucléaire ne représente actuellement que 10% de la consommation mondiale d’électricité, et environ 2,5% de la consommation d’énergie finale (voir notre fiche décryptage). Or, ce mode de production d’électricité rejette très peu de carbone et contribue donc peu au réchauffement de la planète. Mais l’énergie nucléaire est en perte de vitesse, surtout depuis l’accident de Fukushima, en 2011.

| | news

Dans les pays pauvres, cuisiner continue d'empoisonner l'air et de tuer

Cuisson avec du charbon de bois. Une source importante de pollution intérieure | Creative Commons

Il sera difficile de tenir les objectifs de développement durable de l’énergie d’ici 2030. C’est ce que laisse entendre un volumineux rapport réalisé sous l’égide de l’Agence internationale de l’énergie (EN), qui analyse les évolutions entre 2010 et 2017.

Pourquoi c’est inquiétant. En 2016, l’ONU s’était fixé des objectifs ambitieux pour rendre l’énergie plus accessible et développer des sources non polluantes. Si l’accès à l’électricité se répand, les énergies utilisées pour la cuisson continuent de nuire à la santé de nombreuses populations. Selon l’OMS, quatre millions de personnes meurent chaque année de cette pollution intérieure.

| | news

La grande marche de la Chine vers son «soleil artificiel»

Le réacteur expérimental de fusion chinois | Académie chinoise des sciences

Le réacteur chinois de fusion nucléaire EAST a montré son potentiel lors de premiers essais. En mimant les réactions qui se produisent au cœur des étoiles, il a pour objectif de produire de l’énergie.

Pourquoi c’est important. La fusion nucléaire porte d’immenses promesses pour la production d’énergie à la fin de ce siècle: elle s’appuiera sur des ressources quasi-inépuisables, en particulier l’eau, et génèrerait beaucoup moins de déchets radioactifs que l’énergie de fission

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

L'essor des énergies renouvelables marque une pause

Une pause que le monde ne peut pas se permettre. Fatih Birol, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), a annoncé que la capacité de production d’électricité d’origine renouvelable s’est accrue de 180 gigawatts (GW) en 2018, autant qu’en 2017. C’est la première stagnation observée depuis 2001. Selon l’AIE, il faudrait installer 300 GW de capacités d’électricité renouvelable chaque année pour contenir le réchauffement climatique.

| | news

Énergie primaire, énergie finale, pourquoi toutes les sources d’énergie ne se valent pas

Tours aéroréfrigérantes d'une centrale thermique nucléaire | Creative Commons

Puissance, énergie, disponibilité d’une source d’énergie. Autant de grandeurs physiques présentées par notre précédente fiche sur l’énergie. Mais avant d’être consommée, l’énergie doit souvent être transformée afin d’être utilisée sous une forme facilement exploitable : électricité, carburant…

Pourquoi c’est important. Ils partagent la même unité, mais tous les kilowatt-heures ne se valent pas: tout dépend où l’on se place le long de la chaîne énergétique, de la production au transport jusqu’à sa consommation.