#éducation


S'abonner
| | news

Le niveau des élèves suisses baisse, selon PISA

Les compétences des élèves suisses reculent. Dans l’édition 2018 du rapport PISA, le pays perd des points en lecture, en mathématiques et en sciences, les trois disciplines passées au crible. Il affiche toutefois un enviable onzième rang en mathématiques. De manière générale, comme lors de la dernière édition publiée en 2015, la Chine, Singapour, Macao et Hong Kong règnent sans partage dans le haut des classements.

Pourquoi c’est intéressant. La Finlande et la Corée du Sud ont longtemps brillé dans le classement PISA, avant de céder la place aux cités-Etats asiatiques. Toujours très attendu, invoqué par les gouvernements pour justifier leurs choix de politiques éducatives, le rapport PISA, auquel 79 pays ont pris part cette année, est aussi très controversé et ne manque jamais de susciter des débats houleux. La Suisse, par exemple, s’est dernièrement montrée très critique concernant sa méthodologie. Le document reste malgré tout une référence.

| | radar

Des grenouilles en caoutchouc à disséquer

Un lycée de Floride a décidé d’en finir avec la traditionnelle, et un peu répugnante, dissection de grenouille. Les élèves s'entraînent désormais sur des amphibiens en caoutchouc.

link

New York Post

| radar

L’Afrique a plus d’églises et de mosquées que d’écoles ou d’industries

Selon l'éditorialiste Takudzwa Hillary Chiwanza, en Afrique, la religion sert trop souvent de palliatif aux maux qui astreignent les populations. Elle freine le développement économique et l’investissement dans des structures éducatives. Un mal qui prend racine dans la colonisation, lorsque la religion était utilisée comme outil de soumission.

link

Africa Exponent

Nos offres de fin d'année

| | radar

La dernière enquête de Nature révèle les effets délétères du doctorat sur la santé mentale

JOERG SARBACH/AP/KEYSTONE

La santé mentale des doctorants s’aggrave, observe Nature à l‘occasion de son enquête bisannuelle. Il y a deux ans, seuls 29% des 5700 étudiants sondés estimaient être préoccupés par leur santé mentale. Cette année, ils sont 36% sur 6300 à avoir dû rechercher une aide extérieure pour cause d’anxiété ou de dépression.

Pourquoi c’est inquiétant. Il ne s’agit pas d’une tendance isolée: une enquête internationale de 2018 de l’OMS estimait à 31% les étudiants du supérieur à avoir rencontré un problème de santé mentale au cours des 12 derniers mois. Un sondage britannique rapportait il y a quelques jours une tendance similaire. En Suisse, une campagne visant à améliorer la santé psychique des étudiants a démarré cet automne.

link

Lire l'article publié par Nature

| | news

Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève: «Ce prix Nobel nous fera sûrement grimper dans les rankings»

Yves Flückinger, recteur à l'Université de Genève, à l'occasion du point presse donné en l'honneur des lauréat du prix Nobel de physique 2019 | KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Sur trois lauréats de l’édition 2019 du prix Nobel de physique, deux sont passés par l’Université de Genève: Michel Mayor et Didier Queloz, pour leur découverte de la première exoplanète en 1995. A cette occasion, l’institution organisait un point presse, où était notamment présent Yves Flückiger, recteur de l’Université. Il s’est réjoui de la nouvelle et a évoqué ses implications pour le monde académique suisse.

Pourquoi c’est (aussi) important. Les récompenses prestigieuses comme le Nobel, au-delà de la consécration de travaux pionniers pour nos connaissances, sont également importantes pour les laboratoires et les institutions scientifiques. Ils leur permettent d’asseoir leur réputation, y compris dans les classements internationaux.

| | radar

Devoirs, taille des classes... la science montre comment l’école devrait s’organiser

Salle de classe à Suhr, dans le canton d'Argovie. | Christian Beutler / Keystone

En ce mois de rentrée scolaire et universitaire, le magazine Horizons se penche sur la science de l’éducation. Comment l’école devrait-elle s’organiser pour que les élèves apprennent le mieux possible? Une intéressante infographie permet d’explorer les conclusions des travaux de John Hattie, un chercheur néo-zélandais qui a synthétisé 1600 méta-analyses regroupant 95'000 études. On y voit par exemple que les devoirs n’ont que peu d’influence sur l’apprentissage. En revanche, l’auto-évaluation des élèves ou encore «l’efficacité collective des enseignants», soit leur capacité à collaborer et à prendre des décisions ensemble, ont un impact très important.

Pourquoi c’est intéressant. Tout le monde a un avis sur ce que l’école devrait être et comment elle devrait remplir sa mission. Dans ce débat souvent très émotionnel, les résultats de travaux de recherche en éducation constituent un apport important. Mais ils peinent à faire leur chemin jusque dans les écoles et la pratique des enseignants.

link

Lire l'article d'Horizons

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | radar

Le Conseil des EPF licencie la professeure de l'EPFZ Marcella Carollo

L'EPFZ. | Christian Beutler / Keystone

Le Conseil des EPF a tranché: la professeure d’astronomie de l’EPFZ Marcella Carollo est congédiée. Il considère que les accusations de harcèlement psychologique (mobbing) de doctorants qui la visent sont «justifiées». L’EPFZ avait déposé une demande de licenciement en mars dernier, rappelle la NZZ.

Pourquoi on en parle. C’est la première fois que l’EPFZ licencie un ou une de ses professeurs. La haute école avait été épinglée pour sa mauvaise gestion dans le cadre de cette affaire, qui agite les médias et la communauté scientifique depuis plusieurs mois.

link

Lire l'article sur le site de la NZZ (DE)

| | radar

Le pongsat, de la science spatiale dans des balles de ping-pong

Depuis 2002, la firme JPAerospace expédie des ballons à hélium aux portes de l’espace, vers 20 à 30 kilomètres d’altitude. Ils emportent gratuitement des expériences scientifiques réalisées par des écoliers et collégiens. Seule condition: qu’elles tiennent dans le volume d’une balle de ping-pong.

Ce qu’on y trouve. Des chamallows qui explosent, des graines à germer, et parfois de vrais laboratoires de météorologie.