#deepfake


S'abonner
| | radar

En Inde, des «deepfakes» pour traduire un discours politique dans plusieurs langues

Manoj Tiwari a utilisé le principe du deepfake pour traduire un discours vidéo en plusieurs langues | Montage d'après Youtube

On pointe souvent du doigt les deepfakes, ces vidéos inventées de toutes pièces par un algorithme. En Inde, la technologie vient de fournir un cas d’usage étonnant, en permettant de traduire un discours dans le cadre d’élections à Delhi. Une vidéo a ainsi été diffusée en haryanvi, langue parlée par une part importante de travailleurs migrants à Delhi, et en anglais, raconte Vice. Manoj Tiwari, président du parti Bharatiya Janata, y critique le gouvernement.

| | radar

Comment le deepfake détruit le discours politique

Des bots de Harvard ont récemment trompé le gouvernement fédéral, qui avait lancé un sondage en ligne sur des questions d’assurance maladie. La démarche voulait démontrer que les machines peuvent infléchir le débat public en occupant la place des vraies personnes.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| | radar

Deep fake: une voix imitée par une intelligence artificielle à l'origine d'une escroquerie

Image d'illustration | Martin Ruetschi / Keystone

220’000 euros ont été dérobés à une entreprise britannique au mois de mars. La firme ne souhaite pas divulguer son nom, mais le Wall Street Journal a révélé la méthode sophistiquée qui a permis ce vol: c’est en utilisant une voix synthétique générée grâce à un système d’intelligence artificielle (deep learning) qu’un employé a été dupé. La voix qui s’est fait passer pour un des dirigeants du siège a ordonné d’effectuer un virement sur le compte hongrois d’une filiale. L’ordre verbal est confirmé par un mail provenant de la bonne adresse du dirigeant, mais ledit mail avait été piraté au préalable. Certain d’avoir affaire à la bonne personne, l’employé a transféré le montant tel que demandé. Montant qui s’est volatilisé. Ce n’est que le lendemain que la société a pris conscience du piratage.

| | radar

Polémique autour d'une app qui utilisait l'intelligence artificielle pour déshabiller des photos

Capture d'écran de l'application DeepNude

DeepNude, une application permettant de “déshabiller” le ou la protagoniste d’une photo en imaginant grâce à l’intelligence artificielle ce qui se cache sous les vêtements, a finalement été désactivée par son créateur après quelques jours de polémique, relate Motherboard (EN).