#culture


S'abonner
| | news

La reine de la nuit face au coronavirus

Susanne Bartsch confinée chez elle. Photo: Instagram/bartschland

Cet article est extrait de notre newsletter quotidienne «Le Point Coronavirus: Sortir de la crise».

| | news

La crise du Coronavirus rendra-t-elle enfin la réalité virtuelle grand public?

Extrait du monde de l'édition virtuelle 2020 de Laval Virtual | Laval Virtual
| | hd

Le design et les masques, transcender un accessoire anxiogène en objet du désir

Inspiré par la technique de l'origami, le masque Emotion imaginé par Studio Renaud Defrancesco laisse deviner les expressions camouflées.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

| news

«Une ville sans culture, c’est comme une gueule de bois»

Cécile Roten. Photo: Jennifer Santschy

Cet article est extrait de notre newsletter quotidienne «Le Point Coronavirus: Sortir de la crise». Inscrivez-vous, c'est gratuit!

| idées

Ma recette pour retrouver la lumière? Les dessinateurs et «Heidi contre les zombies»

Iris Jimenez
| | news

Joël Dicker nous parle de son roman, de son confinement et de la culture post-coronavirus

Jean-Christoph Bott, Keystone

Heidi.news a adapté sa newsletter Le Point Coronavirus à l'urgence du moment: "Sortir de la crise". Chaque vendredi, son édition est consacrée à la culture, secteur durement touché. Inscrivez-vous, c'est gratuit!

| news

Les danseurs, confinés à durée indéterminée

«Fearful Symmetries» de Ioannis Mandafounis par le Grand Théâtre de Genève. Photo: Grégory Batardon

Pendant qu’une partie du milieu culturel se déconfine pas à pas, les compagnies de danse sont paralysées par les mesures nécessaires pour freiner la transmission du Covid-19. Malgré l’élaboration d’un guide par l’Union des Théâtres Suisses pour reprendre les répétitions dès le 8 juin, les perspectives d’un retour en studio restent floues.

| news

Le coup de gueule du directeur de l'Arsenic contre les artistes influenceurs du confinement

Patrick de Rham, directeur de L’Arsenic – Centre d’art scénique contemporain de Lausanne. Photo: Maxime Genoud

Heidi.news a adapté sa newsletter Le Point Coronavirus à l'urgence du moment: "Sortir de la crise". Chaque vendredi, son édition est consacrée à la culture, secteur durement touché. Ce texte en est issu. Inscrivez-vous, c'est gratuit!

| | hd

Comment enseigner l'art à distance? Quand la créativité surpasse le confinement

Tim Rod, étudiant en 1ère année de la formation supérieure en photographie au CEPV – Centre d’Enseignement Professionnel de Vevey, a photographié la vie quotidienne dans sa collocation de quinze personnes. Crédit photo : 2020 CEPV | Tim Rod

Heidi.news a adapté sa newsletter Le Point Coronavirus à l'urgence du moment: "Sortir de la crise". Chaque vendredi, son édition est consacrée à la culture, secteur durement touché. Les autres jours, il est question de santé de science, d'éducation et d'économie. Inscrivez-vous, c'est gratuit!

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| idées

Dans l’ombre du Covid-19, la révision du droit d’auteur est entrée en vigueur

Me Alain Alberini, avocat, étude Sigma Legal
| interview

La cofondatrice du NIFFF rejoint le GIFF: «Je ne pourrai pas dire au revoir au public»

Anaïs Emery, cofondatrice et directrice du Neuchâtel International Fantastic Film Festival. DR
| news

Une seule Algérie salue la mémoire du grand Idir

Idir à Paléo en 2007. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Le chanteur kabyle, auteur du tube planétaire «A Vava Inouva» en 1976, est mort samedi à Paris à l’âge de 70 ans. Malgré un long exil en France et une berbérité militante qui le coupait du récit arabo-nationaliste, cet Algérien incarne l’histoire d’un pays neuf en quête d’union et de réussite.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| news

Nicolas Feuz écrit en live le tout premier polar sous confinement

«Restez chez vous!», nous assène-t-on chaque jour à mesure que les beaux jours s’installent. Appliquant les mesures édictées par le Conseil fédéral à la lettre, l’auteur neuchâtelois Nicolas Feuz distille quotidiennement deux chapitres de son nouveau polar «Restez chez vous», écrit sous confinement sur sa page Facebook, à mesure qu’il continue de rédiger. Une première!

| idées

Il faut sauver les livres! L'actualité vue par Caroline Coutau, directrice des éditions ZOE

Caroline Coutau
| idées

Ma rencontre avec Vincent Baudriller, directeur du Théâtre de Vidy, capitaine sans bateau

Géraldine Savary

Toutes les deux semaines, Géraldine Savary contribue à Heidi.news au travers d’une rencontre afin de dessiner, article après article, une constellation de personnalités dont le tracé serait totalement subjectif, aléatoire et transparent.