#corruption


S'abonner
| | radar

Des médecins suisses payés par un industriel pour privilégier ses implants

L'implant développé par Nevro | Nevro

L’entreprise américaine de technologie médicale Nevro versait 10'000 francs de récompense (sous forme de remboursement) à des médecins suisses pour chaque placement d’implants de cette marque, employés contre la douleur chronique. Le Sonntagsblick révèle l’affaire, en s’appuyant sur un document qui le démontre.

| | news

De l’argent sale turkmène recyclé pour la lutte contre la tuberculose

Illustration 3D montrant la cavité tuberculeuse dans le poumon. | Shutterstock

Le 15 janvier 2020, la Suisse a signé un accord de restitution avec le Turkménistan et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) afin de rapatrier des fonds d’origine illicite confisqués en Suisse. Les quelque 1,3 million de dollars américains restitués (1,26 million de francs) proviennent d'une affaire de corruption impliquant un ancien officiel turkmène. Ils avaient été détournés du Turkménistan vers la place financière suisse. Ils serviront désormais à financer et à distribuer des médicaments contre la tuberculose à destination de la population turkmène, via un projet du Pnud.

| radar

Tokyo s’est-il offert les Jeux olympiques 2020?

La torche olympique | Keystone

L’attribution des Jeux olympiques de 2020, à Tokyo, lors d’un vote du Comité international olympique (CIO) en 2013, est visée par une vaste information judiciaire ouverte par le Parquet national financier (PNF), révèle Mediapart.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

| radar

Marche contre la corruption en Ouganda

Le fait que le président Yoweri Museveni défile en tête de cette action, aujourd’hui à Kampala, déclenche plusieurs réactions: l’Inspectorat du gouvernement parle d'un acte de grand engagement. Le partisan de l’opposition Mugisha Muntu trouve que c’est une plaisanterie, insinuant que le président utilise la corruption pour se maintenir au pouvoir.

link

Daily Monitor

| radar

La Namibie élit son nouveau président sur fond de scandale

Cet état d’Afrique australe riche en ressources naturelles, fait face à une récession suite à la chute des cours des matières premières et à la sécheresse. Le parti au pouvoir depuis 1990 fait face à une importante pression après les révélations de Wikileaks sur la corruption de plusieurs ministres. 1,3 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes.

link

Al Jazeera