#conseil national


S'abonner
| | news

Le Conseil national entrouvre la porte au cannabis récréatif

En ouvrant la voie à des essais sur le cannabis récréatif, la Suisse marche sur les traces d'Etats américains comme le Colorado.

Le Conseil national est entré en matière ce 10 décembre – par 100 voix contre 85 – sur le projet de distribution de cannabis récréatif. De dernier vise à mener des programmes strictement encadrés. Il s’agit de permettre à de grandes villes suisses (Zurich, Bâle, Genève, Berne et éventuellement Lausanne et Winterthur) de mener des expériences limitées pour en étudier les effets, en particulier sociaux, sur le trafic et la consommation des jeunes.

Pourquoi on vous en parle. Interdit s’il contient plus de 1% de THC (le tétrahydrocannabinol psychoactif), le cannabis est la substance illégale la plus consommée en Suisse. Une motion déposée en mars dernier par cinq parlementaires proposait d’autoriser des essais pilotes de distribution de cannabis récréatif. La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national l’a rejetée en novembre dernier. Elle devra se pencher à nouveau sur le sujet.

| | news

Les nouveaux élus au Conseil national recadrent les lobbyistes

Keystone / Peter Klaunzer

Premier vote et premier retournement de situation hier 2 décembre à Berne, en ouverture de la 51e législature. Les nouveaux élus du Conseil national ont fait passer la réglementation sur plus de transparence en matière de lobbyisme, alors que l’assemblée avait rejeté le projet de loi en juin dernier.

Pourquoi on vous en parle. 28% des conseillers nationaux entretiennent des liens d’intérêts avec les milieux de la santé. Heidi.news a entrepris d’évaluer leurs votes, avec ceux de l’ensemble des 200 élus. Quels sont les parlementaires qui ont permis un tel revirement?