#comètes


S'abonner
| | news

Une «pépinière de comètes» découverte dans les environs de Jupiter

Image de Jupiter | Nasa

Les comètes, ces voyageuses célestes de roches glacées secondées d’une chevelure de gaz et de poussières, viennent parfois des confins du système solaire. Par exemple le nuage d’Oort, en bordure de notre système planétaire. Mais elles pourraient également être formées au sein d’une zone orbitale bien particulière autour de Jupiter, sorte de «pépinière à comètes», postule une équipe d’astrophysiciens américains. Leurs travaux ont été publiés dans Astrophysical Journal Letters.

Pourquoi c’est intéressant. Ce curieux mécanisme pourrait être responsable de deux tiers des comètes dites «joviennes», c’est-à-dire dont l’orbite est proche de celles de la géante gazeuse. Tchouri, visitée par la sonde Rosetta, appartient à cette famille. Et ce n’est pas tout: la simulation numérique réalisée par ces astrophysiciens, s’intéressait plus particulièrement à un objet céleste baptisé 29P/Schwassmann-Wachmann 1, ou SW1, qui pourrait se transformer en super-comète inédite dans l’histoire de l’humanité!

| | news

Hubble dévoile l'image la plus nette à ce jour de la comète interstellaire Borisov

Saisie le 12 octobre 2019 par le télescope Hubble, il s'agit de la plus nette image de la comète 2I/Borisov à ce jour | NASA, ESA, D. Jewitt (UCLA)

Fin août 2019, un étonnant objet interstellaire était détecté par un astronaute amateur, Gennady Borisov, qui lui a donné son nom de baptême. Le télescope spatial Hubble a livré de nouvelles images, les plus nettes à ce jour, de la comète interstellaire, située à environ 420 millions de kilomètres de la Terre.

Pourquoi c’est intéressant. L’on connaissait déjà Oumuamua, astéroïde interstellaire qui a croisé la route du système solaire en 2017. Borisov, elle, est très différente: Hubble confirme qu’il s’agit bien d’une comète active, avec des poussières autour d’un noyau de glace. Les comètes et astéroïdes détectés jusqu’à présent provenaient de la proche périphérie de notre étoile, dans la ceinture de Kuiper ou le nuage d’Oort. Des observations approfondies, toujours avec Hubble, sont prévues pour janvier 2020. L’étude de sa composition pourrait aider à mieux comprendre la formation des systèmes stellaires et planétaires.

| | radar

La comète Borisov serait la première à venir de l'extérieur du système solaire

GEMINI OBSERVATORY/NSF/AURA

Détectée fin août par un astronome amateur, Gennady Borisov, la comète C/2019 Q4, baptisée du nom de son découvreur, ne viendrait pas de notre système solaire, selon les premières analyses spectrographiques réalisées depuis le grand télescope des îles Canaries. La BBC consacre un article à cet étonnant voyageur.

Pourquoi c’est important. Son origine extra-solaire en ferait le deuxième objet d’origine interstellaire (après Oumuamua) à être détecté, ainsi que la première comète! Un expert a même confié à la BBC s’attendre à ce que Borisov devienne l’une des plus célèbres comètes de l’histoire…

link

Lire l'article sur le site de la BBC