#cigarette électronique

| | radar

L’administration Trump veut interdire les cigarettes électroniques aromatisées

Fumeur de cigarette électronique à Biddeford, dans le Maine, aux Etats-Unis | Robert F. Bukaty / Keystone

L’administration Trump a annoncé mercredi qu’elle envisageait d’interdire les cigarettes électroniques aromatisées. Elle souhaite ainsi contrer «l’épidémie» de vapotage qui touche les jeunes. Le développement de la nouvelle réglementation prendra plusieurs semaines, précise le site StatNews.

Pourquoi c’est important. Cette décision intervient alors que les autorités sanitaires américaines ont identifié 450 personnes souffrant de pathologies pulmonaires aiguës liées à la cigarette électronique. Ces troubles auraient provoqué le décès de six personnes.

link

Lire l'article de StatNews

| | radar

Ce que l'on sait sur les pathologies liées à la cigarette électronique aux Etats-Unis

Cigarette électronique | Creative Commons

Aux Etats-Unis, la cigarette électronique aurait fait un cinquième mort la semaine dernière. Le dispositif est accusé d’envoyer à l’hôpital des personnes en bonne santé par ailleurs pour des syndromes de détresse respiratoire aiguë. Le Washington Post, qui a largement contribué à la couverture médiatique de cette affaire outre-Atlantique, résume ce que l’on sait, et pose les questions auxquelles il faudra encore répondre.

Pourquoi c’est préoccupant. Considérée ces dernières années comme moins mauvaise pour la santé que la cigarette classique, la cigarette électronique connaît un grand succès, en particulier chez les jeunes. A ce jour, environ 450 personnes auraient été recensées aux Etats-Unis comme présentant une pathologie associée à la cigarette électronique.

link

Lire l'article publié par le Washington Post (EN)