#choc septique


S'abonner
| | news

Une start-up vaudoise veut détecter le sepsis précocément, et ça pourrait être utile dans Covid-19

L'AbioScope d'Abionic detecte en cinq minutes un sepsis ce qui pourrait être utile pour les cas graves de Covid-19. | DR

Basé au Biopôle à Lausanne, la start-up Abionic a développé un test qui permet de diagnostiquer un sepsis (choc septique) en cinq minutes à partir d’une goutte de sang. Ce syndrome se développe à la suite d’une infection chez un patient immunodéprimé et peut dégénérer en choc septique mortel. Sa détection précoce devrait permettre d’aider à prévenir ce syndrome, responsable d’environ 400 décès par an en Suisse romande.

| | news

Qu'est-ce que le choc toxique lié aux règles et comment s'en prémunir?

Les utilisatrices de coupe menstruelle sont tout autant concernées que celles qui emploient des tampons hygiéniques | Pixabay / Patricia Moraleda

Une jeune fille de 17 ans en pleine santé, Maëlle, décédait le 9 janvier en Belgique à cause d’un choc toxique lié aux règles. Un décès d’autant plus tragique que la jeune fille s’est vue, de prime abord, diagnostiquer une gastro-entérite, ce qui a considérablement ralenti sa prise en charge. Ce type de cas rappelle l’importance d’informer sur ce syndrome: le choc toxique lié aux règles est certes potentiellement mortel, mais il est très rare et relativement facile à prévenir.

| | news

La course mondiale pour le diagnostic précoce du choc septique se joue à Lausanne

Culture de bactéries | Shutterstock

L’entreprise lausannoise Abionic annonce ce vendredi 13 septembre la réussite d’une étude internationale permettant de diagnostiquer le sepsis (appelé septicémie par le passé) de manière précoce. Ces essais cliniques à grande échelle ne sont pas encore validés, mais les recherches menées sont prometteuses. Urgence médicale vitale, le sepsis nécessite une prise en charge rapide pour augmenter les chances de survie des patients.