#chirurgie


Abonnez-vous
| | news

Le plus grand centre de chirurgie ambulatoire de Suisse est prévu pour 2024 à Genève

Bertrand Levrat, directeur général des HUG, explique la structure du futur centre de chirurgie ambulatoire lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi 9 octobre. | Hirslanden DR

Les hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et le groupe de cliniques privées Hirslanden ont annoncé lors d’une conférence de presse ce mercredi 9 octobre qu’ils s’associaient pour ouvrir un centre de chirurgie ambulatoire à Genève, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Prévu pour accueillir son premier patient en 2024 au 22-24 avenue Beau-Séjour, le projet est le premier de cette envergure en Suisse.

Pourquoi on vous en parle. La chirurgie ambulatoire permet au patient de se faire opérer et de rentrer chez soi le jour même. Avec l’évolution des pratiques chirurgicales et les capacités de suivi du patient à domicile, sa pratique est en pleine expansion. Dans une optique de réduction des coûts, le «virage ambulatoire» est devenu une des priorités du secteur de la santé suisse.

| | news

Un robot navigue seul dans une artère jusqu’au lieu de l'intervention cardiaque

Comme une paille sur ce fruit, un cathéter est utilisé en chirurgie cardiaque pour explorer l'organe | Creative Commons

Des chercheurs du Boston Children’s Hospital (Etats-Unis) ont mis au point un cathéter robotisé, capable de se diriger dans le cœur sans intervention humaine. Pourvu de capteurs et d’un système d’intelligence artificielle, le prototype a pu se frayer seul un chemin vers une cible de petite taille: une fuite dans une prothèse de valve cardiaque. Effectués sur des cœurs porcins actifs et remplis de sang, ces essais font l’objet d’une publication dans Science Robotics.

Pourquoi c’est important? Les cathéters servent à diagnostiquer et à soigner de nombreuses affections cardiovasculaires. Ces longs tubes flexibles sont introduits dans les artères. Lorsque l’intervention a lieu à l’intérieur du cœur, la navigation de l’instrument requiert des gestes techniques complexes. Le cathéter autonome a pour but d’épargner au chirurgien cette étape fastidieuse. Il pourrait également faciliter les interventions à distance.