#car-t cell


S'abonner
| | news

L'assurance-maladie payera les 370'000 francs des thérapies géniques contre le cancer

Illustration 3D de cellules CAR-T attaquant des cellules cancéreuses. | Shutterstock

EXCLUSIF - Elles s’appellent Kymriah et Yescarta. Ces thérapies cellulaires et géniques commercialisées par Novartis et Gilead ont été reconnues comme prestation médicale par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), vendredi 6 décembre. Elles seront désormais prises en charge par l’assurance-maladie obligatoire des soins (AOS). Mais à quel prix? Heidi.news a mené l’enquête.

Pourquoi le prix pose problème. Le prix à l’unité de ces thérapies effraie. Au point d’être gardé sous silence et de faire craindre une explosion des coûts de la santé en Suisse. Novartis demandait initialement 375’000 francs le traitement quand santésuisse proposait une indemnisation à hauteur de 200’000 francs. Une centaine de patients sont susceptibles de bénéficier de ce traitement en Suisse.

| | radar

L’immunothérapie la plus prometteuse pourrait fonctionner dans les tumeurs solides

Des lymphocytes T en cours de réingénierie. | Keystone / Dr. Carl June

Une équipe de l’université de Tel Aviv a trouvé un moyen d’adapter les cellules CAR-T, une thérapie génique visant à améliorer les cellules immunitaires, aux tumeurs solides. Une avancée majeure dans ce domaine! Leur travail a fait l’objet d’une publication dans The Journal of Clinical Investigation, reprise par le Jerusalem Post.

Pourquoi on vous en parle. Les cellules CAR-T («chimeric antigen receptors T cells») sont une immunothérapie très puissante contre le cancer. Le concept: modifier génétiquement des cellules immunitaires (lymphocytes T) du patient pour leur permettre de détecter des antigènes tumoraux et détruire les cellules cancéreuses associées. Mais pour une raison inconnue, les cellules CAR-T ne fonctionnent bien que dans les cancers du sang. Du moins jusqu’à présent.

link

A lire sur Jerusalem Post