#cancer du sein


S'abonner
| | Enquête

Quel impact Covid-19 a-t-il eu sur la lutte contre le cancer du sein en Suisse?

Résultat d'une mammographie. | Keystone / DPA / Angelika Warmuth
| | News

Cancer du sein: les peptides d’une biotech suisse séduisent un géant chinois

Le siège de Polyphor à Allschwill (BL)./ Keystone/Georgios Kefalas
| | News

Quand les artistes contemporains se mobilisent contre le cancer du sein

Vanessa Safavi, sans titre (seins-choux), 2013-2020. Céramique émaillée, dimensions variables
| | Radar

Un robot pour améliorer la chirurgie suite au cancer du sein

Le robot de micro-chirurgie utilisé par l'Université de Maastricht. | MicroSure
| | Radar

L’OMS valide le premier médicament biosimilaire dans le cancer du sein

Le trastuzumab permet d'arrêter la progression des cancers dits HER2+, des tumeurs particulièrement agressives qui représentent environ 20% des cancers du sein | OMS, DR
| | Radar

Discuter de son cancer du sein avec une intelligence artificielle

L'IA conversationnelle se présente sous la forme d'un contact virtuel avec qui le patient peut communiquer via son smartphone. | Pixabay / Chatbot
| | Idées

«J’espère que plus tard, en regardant les étoiles dans la nuit, elles revivront ces instants en cherchant Altaïr»

JOUR 25 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les «21 jours» de traversée de l'Atlantique. Elles arrivent aujourd'hui en Martinique, après 25 jours de traversée. L'occasion pour Muriel, la skipper, de leur adresser un dernier message.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Youpi! Nous avons eu notre premier grain»

La cuisine, un lieu et un partage important sur le bateau. | Caroline Ackermann

JOUR 24 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les «21 jours» de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Idées

«J’espère que notre aventure donnera de l’espoir à d’autres femmes touchées par la maladie»

JOUR 24 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Nicole Strub. Après son cancer du sein, elle a dû faire face à une tempête dans sa vie privée. Grâce au soutien essentiel de son entourage, cette enseignante de géographie peut apprécier chaque petit bonheur de la vie.

| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Il ne faut pas se mentir, tout n’est pas rose sur cette Transat»

Une partie de l'équipage durant son escale de deux jours au Cap-Vert.

JOUR 18 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | Idées

Se réparer et réparer les autres après un cancer du sein

JOUR 18 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Nadège Schriber, physiothérapeute, explique pourquoi elle a participé à une approche pionnière dans la prise en charge des patientes touchées par cette maladie dans le canton de Genève.

| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Terre! Terre!»

JOUR 16 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Interview

La sexualité après un cancer du sein

Carine Clément Wiig, spécialiste en gynécologie et obstétrique, membre du Réseau lausannois du sein. | Wiktoria Bosc

JOUR 16 – Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, une interview avec Carine Clément Wiig, la médecin à bord, spécialiste en gynécologie et obstétrique, membre du Réseau lausannois du sein.

| | Radar

Certains produits à base de plantes peuvent interférer avec les traitements anticancéreux

L'aubépine peut retarder le processus de coagulation lors de la prise d'anticancéreux. | Manfred Richter / Pixabay
| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «On a laissé la "chiotarie" au Cap-Vert»

Une partie de l'équipage lors de l'escale au Cap-Vert.

JOUR 12 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Idées

«L’art m’a réparée. J’ai osé être tatouée et cela m’a aidé à aller de l’avant»

JOUR 12 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Stéphane Couty raconte son besoin faire disparaître les cicatrices de la mastectomie grâce au tatouage.

| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Le cerveau n’a pas d’autre choix que celui de lâcher prise»

Manque Caroline Ackermann (auteur de l'image) sur la photo d'équipe.

JOUR 8 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Idées

Quand le cancer se déclare suite à une prédisposition génétique au gène «d’Angélina Jolie», le BRCA1

JOUR 8 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Caroline Ackermann qui a appris à l’âge de 38 ans sa prédisposition génétique au cancer du sein. Elle a développé la maladie et a débuté le traitement en juin 2018. Elle profite de la durée de la traversée pour réfléchir à l’opportunité ou non de suivre un traitement d’hormonothérapie aux effets secondaires invalidants.

| | Radar

r'Ose Transat: l'équipage vient d'arriver au Cap-Vert pour réparer

JOUR 8 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Sur la carte marine, le bateau ressemble à un spermatozoïde au large des côtes africaines»

Francesca Argiroffo (au centre), lors des premiers jours de traversée. | Caroline Ackermann (équipière)

JOUR 7 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

| | Idées

Grosse fatigue après un «petit cancer» in situ

JOUR 7 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Francesca Argiroffo évoque son cancer in situ (forme de cancer localisé) et la période post traitements, qui s'est révélée assez éprouvante.